Même ceux qui ne suivent pas de très près l'actualité brûlante du jeu vidéo ont senti la terre trembler sous leurs pieds hier, alors que les géniaux géniteurs de The Witcher III : Wild Hunt annonçait le report de l'un des jeux les plus attendus de l'année 2020 d'avril à septembre.

Sans doute soucieux de faire les choses dans l'ordre, CD Projekt RED a organisé dans la foulée une conférence de presse téléphonique, et si les joueurs ont déjà eu leur lot de déception, les développeurs n'ont quant à eux pas fini d'en baver des ronds de chapeaux.

Le patron du studio Adam Kiciński a en effet répondu à un investisseur bien intentionné, qui s'inquiétait de la façon dont ce report de cinq mois allait peser sur les fragiles épaules des développeurs, déjà largement éprouvées par des années de travail.

Malheureusement pour ces derniers, la réponse est sans appel :

Nous essayons de limiter le crunch au maximum, mais nous sommes dans la dernière ligne droite. Nous essaierons d'être raisonnable, mais oui, il y aura malheureusement .

Autant vous dire que les prochains mois ne seront donc pas de tout repos pour les équipes aux commandes de Cyberpunk 2077, bien que le studio ait tenté de minimiser le caractère obligatoire de cette pratique l'année dernière, après avoir été largement accusé de faire travailler ses développeurs dans des "conditions effroyables", selon un article de Kotaku.

Ayons donc une pensée pour les petites mains qui ne vont pas s'ennuyer d'ici la sortie de Cyberpunk 2077, désormais officiellement fixée au 17 septembre 2020 sur PC, PlayStation 4 et Xbox One.