Contacté la semaine dernière par Phil Spencer, vice-président de Microsoft Games (dont il n'oublie pas de saluer la démarche), au sujet de cette "transaction", aujourd'hui harcelé de tweets et e-mailsCliff Bleszinski, à l'origine de la série, s'est finalement exprimé sur le futur de la licence Gears of War.

Celui-ci précise qu'il ne sera en rien impliqué dans le projet, que ce soit en tant que développeur ou consultant. Cliff Bleszinski estime que la série ne pouvait tomber en de meilleures mains que celles de Rod Fergusson et du studio Black Tusk

Ravi de cet arrangement, il ajoute que ce futur Gears of War vient étoffer la liste des exclusivités Microsoft qu'il attend tout particulièrement, à savoir TitanFall, Project Spark ou encore Halo

Ledit créateur peut ainsi se concentrer pleinement sur son projet dont nous n'avons, à l'heure actuelle, que quelques visuels.