À lire aussi : Radical Heights, le nouveau jeu de Cliff Bleszinski est un concurrent de Fortnite et PUBG


Le motif de cette "dispute" ? Epic aurait contacté plusieurs membres de l'équipe de Radical Heights pour les débaucher et les faire travailler chez eux. Le papa de Gears of War qui a bossé chez Epic de 1992 à 2013, s'est donc fendu d'un tweet pour le moins accusateur :

Hey Epic Games, est ce que vous pourriez svp arrêter d'essayer d'embaucher mon équipe ? Nous venons juste de lancer Radical Heights avec l'Unreal Engine 4 et on est vraiment content de la façon dont ça se passe.

Pour affirmer cela, il faudrait que Radical Heights soit effectivement très bon et puisse faire un peu d'ombre à Fortnite qui rafle presque tout sur consoles. Cela fait également suite au départ fin décembre dernier, de Arjan Brussee, co-fondateur de Boss Key... pour Epic Games, qu'il a retrouvé 20 ans après, et pour qui il travaille sur un projet "top secret", selon ses dires.

Avez vous déjà pu essayer le clone de Boss Key Productions ? Aurait-il l'étoffe d'un véritable concurrent ?