Cette revendication peut sembler totalement hors de propos au vu des faits commis, mais c'est pourtant bien l'une des nombreuses exigences réclamées par le tueur d'Oslo.

C'est via une lettre reçue par l'AFP ce vendredi (et datée du 29 janvier dernier) que Breivik a fait part de ses nombreuses demandes, comme celle, très sérieuse, d'obtenir une PS3 (à la place de sa PS2), et la possibilité d'avoir "accès à des jeux pour adulte que je peux moi-même choisir" souligne-t-il.

Avant de poursuivre, se faisant plus précis :

Les autres détenus ont accès à des jeux pour adultes alors que je n'ai le droit de jouer qu'à des jeux pour enfants d'un moindre intérêt. Un exemple est Rayman Revolution, un jeu d'aventure dont la suite s'appelle "La grande évasion" conçu pour des enfants de trois ans.

Selon lui, son traitement en prison serait tout simplement inhumain...

La grève de la faim ne s'achèvera pas avant que le ministre de la Justice (Anders) Anundsen et la directrice du KDI (Direction norvégienne des affaires pénitentiaires, ndlr) Marianne Vollan cessent de me traiter plus mal qu'un animal", ajoute-t-il, précisant qu'il informerait "bientôt" de la date du début de son action.

Que dire...