A l'aube de la sortie d'Assassin's Creed IV : Black Flag, Ashraf Ismail avoue donc à Examnier désirer voir la licence prendre place durant l'Égypte antique.

Nous avons travaillé sur ce jeu pendant près de deux ans, ça fera deux ans et demi à son lancement. Je dirais que l'une des meilleures choses que nous avons, c'est de pouvoir jouer avec l'histoire.

L'histoire est quelque chose qui est ancré en chacun de nous, nous avons tous une connexion profonde avec elle. Il y a beaucoup de périodes et de lieux intéressants où nous ne sommes pas encore allés et que j'aimerais voir.

Je ne dis pas que nous irons forcement, mais un jour j'adorerais pouvoir explorer l'Égypte comme contexte du jeu. L'Égypte antique pourrait être un lieu vraiment cool. l'Animus nous permet d'aller où on veut quand on veut dans l'histoire.

Ashraf Ismail précise que si jusqu'à présent les différents épisodes d'Assassin's Creed sont parus dans l'ordre chronologique, rien n'interdit les développeurs de faire un jeu se déroulant dans une époque plus ancienne. La preuve avec l'opus Black Flag, qui se situe chronologiquement avant Assassin's Creed III.

Où prendra place le nouveau Assassin's Creed ? Les paris sont ouverts. Personnellement j'attends toujours un Assassin's Creed : Revolution, relatant la Révolution Française. Et vous ?