Evidemment tout le monde le sait, il est strictement interdit de téléphoner en conduisant alors jouer à un jeu encore moins... Cependant cela n'empêche pas de nombreux automobilistes de faire fi de ces bons conseils de sécurité, et d'utiliser la dernière application de Niantic lors de leurs trajets. Ainsi, pas moins de 3,4 millions de conducteurs en seraient accro... au volant. Soit beaucoup trop.

Comme le rappelle le code de la route :

L'usage d'un téléphone tenu en main par le conducteur d'un véhicule en circulation est interdit. Cette contravention donne lieu de plein droit à la réduction de trois points du permis de conduire.

Notez bien que par "usage d'un téléphone" la Cour de cassation entend "le simple fait de tenir l'objet à la main". Pas besoin d'en faire usage donc...

Comme le souligne Maître Jean-Baptiste Le Dall, spécialiste du droit automobile, ceux qui se feront surprendre en train de jouer à Pokémon Go au volant seront donc traités de la même manière que ceux qui téléphonent en conduisant.

A ce nouveau phénomène de société, qui dépasse un peu tout le monde, on a pu voir la Gendarmerie ou la Police Nationale émettre de nombreux messages d'avertissements sur Twitter ou Facebook afin d'encourager les joueurs à ne pas se servir de l'application au volant.

Bref, on vous l'a déjà dit mais on vous le répète : pas de Pokémon en conduisant ! C'est clair ?