1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Dossiers du jeu vidéo
  4. >
    Borderlands 2 : interview post-mortem pleine de spoilers

Borderlands 2 : interview post-mortem pleine de spoilers

Mais pourquoi sont-ils si méchants ?
Par Erwan Lafleuriel - publié le

Jack is the Man

(Attention, si vous êtes arrivés sur cette page sans passer par la première de l'interview, sachez que les questions et les réponses dévoilent de nombreux éléments du scénario de Borderlands 2. Lisez à vos propres risques !)


Parlons un peu de Jack. Je plaisantais dans mon test sur sa création, j'imaginais toute l'équipe design déprimée en train d'assembler tout ce qu'elle déteste le plus dans l'humanité en un seul méchant. Je suis proche de la vérité ou bien ?

Nan, pas trop. Jack est né de truc que je trouve drôle et que j'ai toujours voulu entendre dans la bouche d'un vilain. Trop de grands méchants se montrent austères, amers et ennuyeux, et j'ai toujours aimé les méchants comme le maire dans Buffy contre les Vampires, qui peut nous faire rire et qui prend clairement plaisir à être un sale type. Nous savions depuis le début que Jack ferait des choses atroces pour faire avancer l'histoire, donc il était juste question de marier ses actions maléfiques (c'est à dire : tuer Helena Pierce, décapiter Bloodwing) avec une sorte d'humour noir et de panache qui le rendrait fun à écouter.

Quelqu'un a mentionné, et c'est très vrai qu'il y a beaucoup du Joker dans Jack. Mais le Joker est un bon vilain parce qu'il complète Batman. Comment avez-vous construit la relation entre Jack et les quatre « principaux » héros ?

Eh bien le truc entre Joker et Batman, c'est qu'ils interagissent l'un l'autre - ils s'affrontent à travers des dialogues, ou avec les poings. Dans notre jeu, on ne pouvait pas vraiment faire cela - nos personnages ne disent pas grand-chose au-delà des dialogues de combat, et on ne pouvait pas vous laisser combattre Jack avant qu'il ne soit tuable, ou bien nous aurions été obligés de faire un truc stupide, genre le faire s'échapper lors d'une cinématique impassable alors qu'il n'a plus que 10% de vie.

Donc, pour faire de Jack un ennemi personnel, nous avons au moins tenté de faire de l'incident de départ un affront personnel de la part d'Handsome Jack. Avec un Jack qui tente de vous tuer directement pour être monté dans son train, et qui ensuite monologue en permanence sur le fait qu'il est bien énervé que vous n'en soyez pas mort, nous voulions vous faire sentir qu'il était vraiment personnellement investi dans l'idée de vous éliminer. Et, de part la nature de ses dialogues et des choses qu'il fait à des personnages que vous avez, a priori, appris à aimer durant les deux jeux, vous seriez idéalement tout autant disposé à personnellement abattre Jack.

C'est pourquoi nous avons tué Bloodwing et Roland - quiconque a joué Mordecaï ou Roland dans le premier jeu devrait avoir construit un certain amour pour ces personnages, normalement, et quand Jack les tue, cela se ressent comme s'il avait tué une part de vous.

Un truc que je n'ai pas compris : si Jack contrôle Hyperion, et que le joueur respawn toujours via la technologie Hyperion, pourquoi est-ce que Jack n'annule pas simplement le contrat que les joueurs peuvent avoir, les empêchant ainsi d'être ressuscités ?

Honnêtement, c'est de ma faute. Si je n'avais jamais écrit les dialogues de respawn New-U, ou la mission Kill Yourself, tout le monde ne verrait la technologie New-U que pour ce qu'elle est : un mécanisme de gameplay nécessaire qui ne fait pas réellement partie du canon de l'univers Borderlands.

C'est comme dans Final Fantasy VII - Je doute qu'une seule personne ayant vu Aerith mourir ne se soit pas dit « Attendez... Pourquoi ils ne se servent pas simplement d'une plume du phénix sur elle ? » Puis vous haussez les épaules et vous continuez à jouer, parce que ce n'est de toute évidence que l'une de ces bizarres contradictions entre le gameplay et l'histoire.

Au final, ce n'est pas un peu dommage de faire tuer un méchant aussi bien conçu que Jack ?

Cela aurait été un millier de fois pire de construire tout le jeu autour de votre haine pour ce personnage, et ensuite de ne pas vous autoriser à la tuer, à mon avis.

19 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (19)