On se doute que pour une œuvre comme Star Wars, un scenario doit être préparé longtemps en amont et germer dans l'esprit des scénaristes. Ainsi pour Obi-Wan, l'un des concepteurs qui n'est autre que Stuart Beattie (qui a notamment travaillé sur Pirate des Caraïbes) s'est exprimé au micro de TheDirect pour parler de ce qui pourrait suivre pour la prochaine saison d'Obi-Wan.

Déjà quelques bases (sidérales) pour la suite de al série Star Wars

Voilà ce que Beattie explique :

Encore une fois, c'est l'une de ces choses universelles avec lesquelles nous nous battons tous, d'accepter notre propre mortalité. C'était donc la deuxième étape de l'évolution pour moi, le fait qu'Obi-Wan doive maintenant accepter sa propre mortalité, en quelque sorte dans une prophétie, ou Qui-Gon lui dit : " Il y aura un moment où tu devras te sacrifier pour le bien " Ainsi, lorsque ce moment se présentera dans , vous comprendrez. Pour moi, c'était la deuxième évolution, le deuxième film, la deuxième histoire. Pour moi, si il y a une deuxième saison d'Obi Wan, c'est l'évolution du personnage que je lui ferais vivre. C'est vraiment intéressant. Et comme je l'ai dit, universel.

En d'autres termes, la saison 2 de Star Wars Obi-Wan pourrait être un moment charnière de la vie du jedi à la retraite. Un moment précis où il apprendrait qu'à un moment de sa vie, il devrait se sacrifier pour le bien commun et pour vaincre le coté obscur. Une sorte d'acte cathartique pour que Luke puisse un jour vaincre la menace qui pèse sur la Galaxie.

Une saison 2 déjà acquise ?

Pour l'heure il n'y aucune certitude concernant une suite via une saison 2. Mais Disney semble tout de même plus qu'ouvert à l'idée et commence déjà à préparer petit à petit le public à grand renfort de "petites déclarations". C'est ainsi que la réalisatrice Deborah Chow a déclaré que la mini-série avait été prévue avec "un début, un milieu et une fin" ou que Madame Star Wars (Kathleen Kennedy) explique qu'il faut une demande des fans pour que cela se fasse. Et comme on sait que les fans demandent déjà... Vous pouvez en tirer la conclusion que vous voulez.