Le Blog rétro de Tompouce

Par Tompouce75 Blog créé le 16/01/19 Mis à jour le 16/04/21 à 11h07

TOP 5 de jeux rétros selon mes envies. N'hésitez pas à demander un TOP 5 qui vous ferait envie personnellement!

Ajouter aux favoris
Signaler
Top 5 Rétro gogo (Jeu vidéo)

Au tournant des années 90, jouer à un Tactical RPG de qualité est encore un rêve un peu fou sur consoles. Adapter un genre alors foisonnant sur les plateformes telles que les ordinateurs, ne coule pas forcément de source. L’utilisation de claviers en lieu et place d’une manette semble plus appropriée à ces jeux, jugés comme trop complexes, et intégrant de nombreuses options de jeu, de menus et sous-menus à foison. Les thèmes et sujets abordés au c½ur de ces productions sont également souvent considérés comme plus matures, et de fait difficilement adaptables à un public de joueurs sur consoles, alors très jeune. Certes, cela n’empêche pas quelques initiatives dans le domaine, et ainsi de voir de premiers essais encourageants se concrétiser sur consoles 8 bit, à l’image de ce que propose déjà un studio comme Intelligent System autour des séries Fire Emblem et Famicom Wars. Mais la donne va radicalement changer à l’arrivée des consoles 16 bit, et va permettre de rebattre les cartes afin de démocratiser le Tactical RPG. Grâce à une profusion de boutons sur les toutes nouvelles manettes qui accompagnent ces nouvelles consoles, une population de joueurs consoles qui prends un peu d’âge, et surtout, des capacités en mémoire embarquées bien supérieures sur ces machines ainsi que sur leurs cartouches de jeu, le genre quitte enfin le monde sur lequel il a vécu jusqu’alors, et signe enfin son arrivée en force sur les consoles grand public.

Ce qui saute immédiatement aux yeux de tous les amateurs, c’est bien entendu l’utilisation judicieuse des nouvelles capacités de ces cartouches, qui permet enfin aux scénaristes en herbe de faire prendre de l’ampleur à leurs histoires et ainsi agrémenter leurs univers. Nous sommes enfin immergés dans des mondes vastes, cohérents, et nous traversons des régions et des villes animées, et autres forêts mystérieuses, déserts impitoyables ou mines tentaculaires. Enfin, nos personnages favoris possèdent une vraie personnalité, une histoire, bref un background travaillé, qui créent le lien avec le joeur. Beaucoup de développeurs vont s’engouffrer dans cette brèche, à commencer bien sûr par les grands noms du RPG au tour par tour, qui ont déjà connu leurs heures de gloire sur consoles 8 bit. Voyons ensemble aujourd’hui ce qu’ils ont étés capables de proposer, et plus particulièrement sur Super Nintendo, reine en devenir du genre RPG. Qu’à-t-elle à proposer face aux indéniables réussites que sont les Shining Force sur Megadrive ? Plongeons dans le classement des meilleurs Tactical RPG sur la machine, avec toujours les règles habituelles sur ce blog, un jeu par série au maximum, et des jeux abordables par le commun des mortels, à savoir, à minima, traduits en anglais par les développeurs de l’époque ou la communauté de manière officieuse depuis. Voici le Top 5 des plus grands Tactical RPG de la 16 bit de Nintendo !

 

Numéro 5 : Energy Breaker

Vous rêvez d’un Tactical RPG qui à l’instar d’un Chrono Trigger, vous propose de vivre aux côtés de vos héros une aventure qui prends la forme d’un voyage à travers les époques ? Ne cherchez pas plus loin, Energy Breaker est fait pour vous ! Derrière cet effet de manche un peu facile, se cache en réalité un Tactical RPG très solide, dans tous les sens du terme. Après un démarrage un peu lent et laborieux, le temps de se familiariser avec une approche du genre assez originale, et un premier niveau malheureusement, un petit peu confus, le titre prend rapidement de l’ampleur, et installe un scénario charmant qui vous fera vivre, avec une troupe assez restreinte mais attachante, une aventure temporelle fort engageante. Les interactions avec certains personnages secondaires, que l’on retrouve à travers les époques, peuvent se révéler touchantes, et apportent une épaisseur peu commune à un jeu 16 bit. En complément, le jeu se dote d’un système de combat particulièrement original, et diablement accrocheur et efficace. Distribuer des points de compétences à ses personnages lors d’une montée de niveau devient un élément primordial de votre stratégie, afin de mener à bien de rudes combats, et donne accès à des attaques toujours plus dévastatrices, et au final, assez variées et nombreuses. Chacun des personnages aura une affinité élémentaire, que vous pourrez développer et favoriser, à l’image de l’héroïne de l’aventure qui indéniablement fait preuve d’une maitrise du feu importante et pourra rapidement distribuer boules de feu et autres attaques magiques qui laisseront vos ennemis occis, sur le carreau. La réalisation d’Energy Breaker est à l’image de son scénario et de son système de jeu : Particulièrement remarquable. Taito s’est donné les moyens d’offrir au joueur un jeu de qualité. L’action y est toujours lisible, et les terrains de jeu, variés et très colorés. Les effets de lumières, mimiques et animations de nos personnages en action ainsi que les attaques qu’ils lancent, sont nombreux et souvent très réussis. La musique est, elle, agréable à l’écoute, et sans être inoubliable se laisse écouter et nous porte avec bonheur dans cette aventure assez unique en son genre. Un coup d’essai dans le domaine du Tactical RPG, qui prends les contours d’un coup de maître par les créateurs de la belle série de RPG au tour par tour, Lufia, et qui obtient de plein droit une place dans le classement du jour.

 

Numéro 4 : Front Mission

Un tel classement, sans la présence de Squaresoft en son sein, parait impossible, et c’est bel et bien le cas. Le géant du RPG a rapidement pris le pli, afin de proposer sur Super Nintendo quelques Tactical RPG d’exception. Le premier que nous allons évoquer aujourd’hui, prends place dans un futur proche, qui vous mets aux commandes d’une escouade de méchas prise à parti sur une île imaginaire, dans une guerre régionale qui oppose deux factions rivales. Méchas oblige, les affrontements seront souvent d’une violence notoire, et la maintenance ainsi que l’optimisation de vos rutilantes machines, feront toute la différence sur le champ de bataille. Doté d’un scénario pour le moins passionnant, qui fournira son lot de rebondissements et moments de bravoure, votre troupe ne cessera de s’agrandir au grès des rencontres, et les options disponibles sur vos méchas, de se diversifier. Avant de vous lancer, suite à un briefing de votre chef de bande, dans votre prochaine mission, qui prendra souvent place dans un cadre urbain ou naturel vaste et complexe, forcément exigeant pour vos mécaniques et vos méninges, il n’y aura pas de honte à aller faire un tour dans d’impitoyables arènes de combat que vous trouverez dans chaque camp de repos digne de ce nom, pour y affronter les pires mercenaires de l’île en combat singulier. Ces combats en un contre un seront l’occasion de glaner de l’expérience, un peu d’argent, et pourquoi pas, quelques capacités de combat uniques, et toujours très utiles. Ils vous aideront à mieux comprendre également, comment optimiser l’utilisation de vos personnages, aux capacités variables, les orientant afin d’en faire des experts de joutes au corps à corps, véloces et résistants, ou au contraire de redoutables machines de guerres à distance, dotés de missiles longue portée particulièrement meurtriers. Les combats scénarisés sont eux, dynamiques, longs et souvent passionnants, voire retors si vos machines ne sont pas impeccablement équipées. L’enrobage graphique et musical, laissés aux ténors dans leurs secteurs respectifs, que sont Yoshitaka Amano et Yasunori Mitsuda, finissent de faire de Front Mission, un titre exceptionnel, miné par de légers problèmes d’équilibrage, mais portés par un scénario de haute volée, et une technique irréprochable. Squaresoft signe son entrée dans le monde du Tactical RPG par la grande porte, avec ce titre fort à propos, qui connaitra quelques suites de qualité, afin de former une saga qui rejouira tout fan de mécha et de Tactical RPG qui se respecte.

 

Numéro 3 : Bahamut Lagoon

Et nous n’avons pas fini de parler de Squaresoft aujourd’hui, puisqu’après les méchas objet de fantasme japonais ultime, quoi de plus normal pour ces férus d’héroïc fantasy, que de nous proposer le sublime Bahamut Lagoon, qui vous place cette fois, à la tête d’une horde de dragons gigantesques, féroces, et surtout pour notre plus grand bonheur, évolutifs. Après une introduction époustouflante, que seul Squaresoft est capable de nous offrir sur 16 bit, on rentre très rapidement dans le coeur de l'action, avec une première bataille qui nous permet de tester les combats à l'arme blanche, plus classiques, mais aussi de nous familiariser avec nos gigantesques et superbes compagnons de route, de majestueux dragons, qui vont nous accompagner tout au long de l'aventure, et nous sauver la peau dans nombre de batailles mal engagées. Leurs pouvoirs sont immenses, et assez vite, ces petites bêtes deviendront d'invincibles créatures ailées, répendant la terreur et le chaos parmi les rangs ennemis. Pour cela, il faudra en prendre grand soin, et leur apporter entre les batailles, la nourriture appropriée, pour les voir évoluer de forme, acquérant ainsi toujours plus de puissance. Au coeur du sénario, classique mais efficace, mais aussi au coeur du gameplay, ces précieux alliés forment aussi malheureusement le principal défaut du jeu. A savoir sa trop grande facilité. En effet, une fois vos réptiles géants inscrits sur le bon régime alimentaire, inutile de vous faire trop de tracas, ils piétineront sans grand mal les armées ennemies qui composent l'Empire de Granbelos. Ce dernier apparaissant plus comme une simple faire valoir qu'une réelle menace, en dichotomie complète malheureusement, avec les propos tenus dans le scénario, qui place lui, vos héros, dans une situation d'urgence quasi-permanente. Il faudra attendre les toutes dernières batailles afin d'épicer un peu les débats. Ce défaut, mineur s'il en est, sera bien vite oublié face à la maestria qu'offre Bahamut Lagoon dans tous les autres domaines. Les combats, ainsi que la mise en scène entre chaque bataille est superbe, le jeu possède une esthétique incroyable, avec un travail exceptionnel sur les sprites de vos dragons et vos personnages qui sont un véritable régal visuel, et sont tous animés avec un souci du détail confondant. Les musiques sont au diapason, à l'égal des plus belles productions de Squaresoft sur la période, et la durée de vie n'est pas en reste, faisant sans doutes de Bahamut Lagoon une magnifique initiation au genre dans lequel les amateurs du genre replongent avec envie et gourmandise. Assurément une pépite de la console, et un incontournable de ce classement !

 

Numéro 2: Fire Emblem: Genealogy of the Holy War

Intelligent System lui non plus, ne s'est pas endormi sur ses lauriers au milieu des années 90, et après un très réussi Fire Emblem: Mystery of the Emblem qui marquera en 1994, la première incursion de la série sur Super Nintendo, il faudra attendre deux années supplémentaires, pour que ce développeur de talent nous offre, et de loin, le jeu le plus abouti de la série jusqu'à présent, et fasse ainsi de Fire Emblem: Genealogy of the Holy War, un titre novateur, et un jeu en tous points excellent, à même de ravir les fans de la série, voire au-delà. Car en 1996, la console est maîtrisée sur le bout des doigts par le studio, et cela s'en ressent. Tout les éléments mis en place dans le jeu font preuve d'une intelligence et d'une subtilitée de tous les instants. Et pourtant, avec de telles batailles, et de tels terrains de jeu, trouver un équilibrage optimal n'est pas chose aisée. Car outre un scénario accrocheur, c'est sur ces batailles, qui prennent place sur des cartes proprement gigantesques que Fire Emblem: Genealogy of the Holy War tire largement son épingle de jeu. Elles permettenr de mettre en scène une troupe, qui au fil du temps va constituer une véritable petite armée, et surtout, installe à l'envie des retournements de situation pour le moins savoureux en plein coeur de l'action. Certaines escarmouches prendront plusieurs heures à se dénouer, et vous tiendront jusqu'aux derniers instants en haleine, avec toujours dans un coin de votre esprit, la possibilité que l'ennemi sorte de sa manche une attaque inattendue, ou une escoude de choc pour venir contrecarrer vos plans. Et c'est la grande force du titre: Ne jamais laisser le joueur se reposer sur ses lauriers, et l'obliger à aborder le théatre des opérations avec un plan bien en place, qu'il devra pouvoir modifier à tout instant, afin de parer au plus urgent. Bien sûr, on ne change pas les mécaniques déjà efficaces et intégrées à la série, à l'image de ce système de combat basé sur le pierre-feuille-ciseau, qui vous verra abattre votre adversaire plus aisément dès lors que vous utilisez l'arme la plus appropriée. La mise en place de votre armée qui, scénario se déroulant sur quelques décennies aidant, verra les enfants de nos héros rejoindre la bataille dans la deuxième moitiée du jeu est une composante de tout bon Fire Emblem également. Pour résumer, nous voilà face à un véritable bonheur de jeu, exigeant comme il se doit, puisque les morts définitives sont elles aussi toujours au programme, diablement accrocheur et doté d'une réalisation de haute volée. Il faudra un véritable coup de génie pour piquer la première place à ce bijou de Tactical RPG.

 

Numéro 1: Tactics Ogre: Let us Cling Together

Et ce bijou, vous le connaissez sans doutes, sous le doux nom de Tactics Ogre: Let us Cling Together. Le Tactical RPG d'une génération, qui a redéfinit les codes du genre, et sublimé l'expérience de jeu, afin de satisfaire les joueurs les plus exigeants. Après un premier volet sur Super Nintendo, paru deux années plus tôt, Ogre Battle: March of the Black Queen, un jeu de stratégie en temps réél matiné d'éléments tactiques fort réussi, Yasumi Matsuno, la jeune star montante du studio Quest modifie sa formule dans les grandes largeurs, et propose une approche avec des arènes de combat plus restreintes, plus humaines, mais aussi et surtout d'une précision et au contenu diabolique. Le design isométrique qui fera la renommée de la série est déjà utilisé ici, à la perfection, et rend l'action plus lisible que jamais, laissant ainsi au jeu et à son système de combats l'occasion de déployer tous ses atours. Et quel pannel de possibilitées offert ici par les développeurs, afin d'égayer les nombreuses joutes qui jalonneront votre parcours. S'appuyant sur une histoire d'une maturité étonnante pour un titre Super Nintendo, et un scénario admirablement travaillé, qui comble du luxe, connait plusieurs embranchements vous acheminant vers plusieurs fins possibles, Tactics Ogre ne ménage pas ses efforts en matière de durée de vie pour accrocher les joueurs. C'est bien simple, vous ne connaîtrez pas de jeu plus long sur le support si l'envie vous en prenait de parcourir les trois embranchements que propose l'histoire principale du jeu. Mais ces nombreuses heures passées en sa compagnie, ne seront pas de trop, afin de mieux apprivoiser chaque classe de personnage, ou monstre que vous pourrez recruter, et ainsi utiliser au moment opportun l'attaque appropriée, afin de mettre votre adversaire à mal. C'est une quasi-infinitée de solutions qui s'offrent à vous, afin de vaincre, et vous apporter un plaisir de jeu toujours décuplé. Si l'on ajoute à cela une musique du duo Hitoshi Sakimoto et Masaharu Iwata en grande forme pour vous accompagner, et une patte graphique attrayante, oeuvre de Akihiko Yoshida, on tient dans ses mains un Tactical RPG monstrueux, oeuvre d'une équipe de légende, définitivement lancée sur les routes du succès. Tactics Ogre est le plus grand Tactical RPG de la console, pour tout ce qu'il apporte au genre, et tout ce qu'il exécute à la perfection, de son scénario à son système de combat admirable, et il plane, sans effort, au-dessus de la mêlée.  

 

On l'a noté en introduction, l'offre en matière de Tactical RPG s'est sensiblement élargie sur la génération de consoles 16 bit. Il aurait été aisé de fait, de constituer aujourd'hui un Top 10 des meilleures productions du genre. Et...c'est exactement ce que va proposer la conclusion du jour, à savoir l'habituelle liste des laissés pour compte, qui je n'en doute pas, figureront parmi vos titres favoris sur la console. Déjà cité plus haut, Ogre Battle: March of The Back Queen, se situe à la limite du Tactical RPG tel qu'on l'entends sur console, mais il n'en demeure pas moins un titre assez bien équilibré, et qui étonne par sa profondeur et sa capacité à nous happer dans de longues batailles. Un première réussite à mettre au crédit de Yasumi Matsuno et ses équipes, incontournable tout simplement.  On poursuit avec la petite merveille de Sting, le studio, pas le chanteur : Treasure Hunter G.  Un Tactical RPG qui a en commun avec Tactics Ogre son duo de compositeurs, qui vont une nouvelle fois vous enchanter, et vous permettre de traverser un magnifique jeu, doté d'un casting et d'une histoire touchante, vous mettant dans la peau d'une jeune fratrie de héros partie à la recherche de leur père disparu. Fait historique intéressant: il s'agit du dernier jeu de la décennie publié par Squaresoft sur une console de salon Nintendo, avant que ce premier ne claque la porte du géant de Kyoto à grand bruit, pour mieux rebondir chez Sony.

On reprends notre souffle, et on enchaine avec un autre titre déjà cité plus haut, Fire Emblem: Mystery of the Emblem, un jeu qui fait honneur à cette saga fleuve de Nintendo, et un coup d'essai très réussi sur Super Nintendo. Le 3ème et dernier épisode paru sur la machine, Fire Emblem Thracia 776, spin off de Genealogy of War à la difficulté hérculéenne, sorti en Septembre 1999 (oui vous avez bien lu!) contentera les plus archarnés d'entre vous.  Poursuivons, avec un autre jeu issu d'une belle saga lui aussi, puisqu'il s'agit du plaisant Der Langrisser, qui avec son système de généraux possédant chacun sa petite escouade de soldats d'élite, et son scénario enthousiasmant, parvient sans mal à nous captiver tout au long de l'aventure. Citons par ailleurs les plus mitigés Albert Odyssey et Feda: Emblem of Justice, des jeux moins bien équilibrés que tous ceux cités précédemment, mais qui valent le détour pour tous les amateurs du genre, tous du moins ceux qui auront déjà écumé les valeures sûres de la console. Pour terminer, il était impensable de ne pas parler ici de la saga des Super Robot Wars, une série qui aura probablement le droit à son propre Top 5 ici un jour, et qui a connu quelques épisodes remarquables sur Super Nintendo également.  L'exemple le plus notoire restant à mes yeux un épisode un peu à part : Super Robot Wars: The Lord of Elemental, qui sous ses atours originaux, n'en demeure pas moins un Tactical RPG de haut vol.  

Vous pouvez souffler, nous voici venu au bout de cette longue liste de Tactical RPG de qualité sur la 16 bit de Nintendo. N'hésitez pas à faire part de votre amour pour le genre ici même, et à indiquer votre titre préféré, qui figure très probablement dans la liste des jeux cités aujourd'hui.

Et à très vite pour un nouveau Top 5, ou l'art se mêlera avec élégance au jeu vidéo, petit indice en bas de votre écran...

 

Ajouter à mes favoris Commenter (15)

Commentaires

Tompouce75
Signaler
Tompouce75
Bonsoir viewtiful tendo,
Shining Force 3, quel jeu!
Il y en a qques uns qui sortent encore, mais souvent des jeux petit budgets malheureusement...(Fell Seal, Star renagades). Et les jeux PC qui ont pris le relais (Xcom).
Mais bon c'est sur la grande époque est derrière nous...
viewtiful tendo
Signaler
viewtiful tendo
je viens de refaire les shining force 3 saturn et le premium disc !!
il n'y a plus assez de t rpg snif
Tompouce75
Signaler
Tompouce75
Enorme! Je viens de vérifier et en effet, il y a une version anglaise de ce jeu en fan trad.
Bon c'est décidé, j'hésitais, mais la, je dois acheter une Neo Geo Pocket Color.
Merci du tuyau Strange_Fox!
Strange_Fox
Signaler
Strange_Fox
Et pourtant, aussi improbable que ça puisse paraître, c'est bien mon premier contact avec la licence! J'avais un pote qui maîtrisait le japonais et qui jouait à des jeux d'import. Il m'a fait découvrir la NGPC avec ses jeux d'exception comme Tactics Ogre, Faselei ou Dark Arms...
Malheureusement, à part apprécier les graphismes et la musique, impossible de comprendre quoi que ce soit à Ogre... Le jeu a néanmoins l'air fascinant sur NGPC et très différent de la version Gba qui ressemble elle pour le coup à FFTA. J'ai vu passer une fantrad anglaise, mais je n'ai pas eu le temps de m'y pencher...
Tompouce75
Signaler
Tompouce75
Bonjour Strange_Fox,
Shining Force 1 sur MD quand on y repense, quel pari pour Sega de sortir un tel jeu en Europe!
Haha énorme l'annecdote, le gars pas spécialiste de T-RPG qui nous sort, Tactics Ogre sur Neo Geo Pocket comme première expérience!! J'avais même oublié son existence et je n'y ai jamais joué, qu'est ce qu'il vaut par rapport au jeu sur GBA (que j'ai bcp aimé)?
Ho que oui, Albert Odyssey superbe RPG sur Saturn, mais pas un TRPG contrairement aux opus SNES.
La musique de l'opus Saturn est particulèrement réussie c'est vrai (la musique de l'airship, love!)
Bon jeu en compagnie de ces deux excellents Trpg!
Strange_Fox
Signaler
Strange_Fox
Bonjour à tous!
Je jouais beaucoup sur consoles Sega à l'époque, donc les TRPG je les ais découverts avec les Shining!
Je n'ai pas joué à beaucoup de jeux de la sélection, mais j'avais quand même pu essayer Tactics Ogre en import et j'avais été impressionné! J'avais découvert la série avec les épisodes Neo Geo Pocket et Gba, je suis revenu à l'épisode SNES par la suite...
Albert Odyssey, il faut vraiment y porter une oreille, la musique de Naoki Kodaka est superbe, notamment l'épisode Saturn...
Je ne suis pas très bon aux tacticals en général et encore très peu informé sur le sujet, même si j'apprécie le genre, alors merci beaucoup pour ces suggestions, j'avoue que Bahamut Lagoon et Energy Breaker me tentent !
Tompouce75
Signaler
Tompouce75
Bonjour Fersen,
Oui je suis 100% en ligne avec ton analyse, la démocratisation du JRPG s'est faite en 2 étapes, découverte du genre pour une niche de joueurs avec la sortie de RPG majeurs outre atlantique qui a redynamisé un peu le genre la bas (FF6, Chrono...alors que les DQ ne sortent plus la bas et FF5 non plus juste avant) et les tout premiers jeux du genre enfin portés en Fr (SoM et BoF 2 en effet).

Et puis dans un second temps évidemment la sortie de FF7 en Europe qui propulse le JRPG en France sur orbite.

Le tactical RPG lui...à part Shining Force, difficile de dire qu'en France on avait conscience même de son existence. Et il est revenu qques années plus tard, dans la roue de FF7, puisque Square et d'autres ont proposé leurs séries de tactical, d'abord aux US, puis en Fr comme d'habitude!

Tactics Ogre: We Will Rock You Under Pressure Radio Gaga est quand même une véritable merveille!
Fersen
Signaler
Fersen

Je constate que bcp de monde a commencé avec le TRPG sur 32 bits, c'est mon cas également avec FFT, Mystaria & Vandal Hearts, et FM3 génial en effet. Je n'ai découvert les titres SNES que plus tard.

Je pense que c'est très lié à la démocratisation du J-RPG en occident et plus particulièrement en Europe.

Il me semble que sur SNES, à part Breath of Fire 2 et Mystic Quest Legend, il n'y a aucun J-RPG (ne parlons pas des tacticals). On a bien eu des Zelda ou des Secret of Mana mais rien de comparable au US où ils ont eu les grosses séries (FF et DQ) depuis la NES. Le T-RPG, qui est une niche dans un genre de niche, n'en parlons pas. Les consoles Sega étaient mieux lotis avec des jeux comme Phantasy Star, Defender of Oasis, Shining Force voir Langrisser (je sais que le 1er est sorti au US sous le nom Warsong mais j'ignore pour l'Europe). Je me souvient que ce genre de jeu n'intéressait pas vraiment les magasines (1 page pour FF6 dans Player One) à l'exception de quelques rédacteurs japonisant comme Greg ou Kamui.

 

C'est vraiment avec la PS1 (FF7 en tête) que le genre est devenu populaire en occident. Pour le T-RPG, c'était mieux ; on a le droit à Front Mission 3, Vandal Heart 1&2 et aux US : Final Fantasy Tactics, Arc the Lad, Hoshigami, etc... Je crois que ça a vraiment décollé en Europe avec Advance Wars et surtout le 1er Fire Emblem (qui est en fait le 7e). 

C'est mon analyse mais je peux me tromper

 

PS : J'ai dit que je n'avais joué à aucun jeu de ta sélection mais c'est pas vrai. J'ai joué au portage de Tactic Ogre : Bicycle Race Seven Seas of Rhye Let Us Cling Together sur PSP.

Tompouce75
Signaler
Tompouce75
Bonsoir Fersen,
Merci à toi! Alors oui, il faut se faire toute la sélection je pense pour un adepte de JRPG/TRPG (+des Robot Wars en effet, + Treasure Hunter G je dirais même)
Je constate que bcp de monde a commencé avec le TRPG sur 32 bits, c'est mon cas également avec FFT, Mystaria & Vandal Hearts, et FM3 génial en effet. Je n'ai découvert les titres SNES que plus tard.
Tiens bizarre, je pensais que le système était déjà en place depuis le 1er épisode SNES (Mystery of the Emblem), en tous cas je me souviens bien y avoir des guerriers avec épées/lances/haches au corps à corps etc...Peut-être que ma mémoire me fait défaut! Et tu as raison ça j'en suis sur, Genealogy inclus pour la 1ere fois le système de soutien, et de conversation pdt les batailles, c'est très clair.
Oui j'aimerai bcp un remake, et c'est sans doutes le moment pour Nintendo et IS. Sur switch évidemment cela serait cohérent. En attendant, je me rabats sur le remake de Langrisser 1&2 ;)
Concernant Robot Wars, je t'avoue avoir encore pas mal de trous dans la raquettes à combler, y compris sur la sélection de titres dispos sur SFAM, cela sera donc un peu plus long à venir...mais un jour, oui :)

Bonsoir hiko,
Bonne découverte! Ce jeu est excellent (uniquement officiellement sorti en JAP par contre, du coup pour l'anglais...émulation ou cartmod malheureusement....)
Et oui, mille fois oui, Bahamut Lagoon mérite un portage sur Switch!!
hiko
Signaler
hiko
Excellente sélection, merci pour la découverte de Energy Breaker, je cours me renseigner davantage sur cette cartouche. J'ai toujours regretté qu'aucun portage ne soit envisagé pour Bahamut Lagoon comme ça avait été le cas par exemple pour le très appréciable Front Mission DS.
Fersen
Signaler
Fersen

Belle sélection de jeux auquel je n'ai pas joué à ma très grande honte (surtout pour FE Genealogy). Il faut dire qu'aucun des jeux cités n'est sortis en Europe. J'ai commencé réellement le T-RPG à l'ère PlayStation avec Mystaria (sur Saturn), Vandal Heart ou l'excellent Front Mission 3.

 

Personnellement, j'aurais mis Fire Emblem en 1er mais c'est mon coté Nintendo-fan... On ne se refait pas.

Je vais faire mon professeur mais je crois que tu sous-entend que le système de pierre/feuille/ciseau est déjà en place depuis un moment alors que c'est précisément à partir de Genealogy qu'il débute. Genealogy est aussi le début du système soutient et de conversation.

D'ailleurs, je vois dans l'avenir et je prend les paris : Genealogy of the Holy War aura droit à son remake sur Switch. Après les remakes de Shadow Dragon et Mystery sur DS et Gaiden sur 3DS, il est le candidat logique. De plus, 3 Houses s'en inspire, les 3 maisons de Garreg Mach calquées sur les 3 héros de Genealogy : Quan, Sigurd et Eldigan. Enfin, 2021 marque les 25 ans de sa sortie. Les astres sont en sa faveur !

 

J'allais dire qu'il manque un Super Robot Wars mais si t'a déjà prévu un truc (pour avril ?) c'est parfait !

Tompouce75
Signaler
Tompouce75
Bonjour Nintenboy,
Merci! Un connaisseur de TRPG :D

Bonjour HermitPurple,
Ahah oui c'est exact j'avais lu cela quelque part aussi il y a des années. Finalement j'aime bcp le titre Bahamut Lagoon, ils ont bien fait le modifier. Bon sans compter que FFT deviendra son propre (et exceptionnel) jeu.

Bonjour Seth P1C,
Vandal Hearts! Magnifique TRPG, un peu oublié aujourd'hui.
Oui difficile de les avoir fait à l'époque de leur sortie. TO pour moi c'était sur PsOne. Juste après avec pris la claque FFT :)
Le remake sur PSP est franchement superbe, j'ai du y passer + 300 heures...Monstrueux!

Oh oui si tu est amateur du genre, tu vas vraiment aimer Bahamut Lagoon et Energy Breaker, deux pépites du genre sur la machine, d'ailleurs, écrire ce billet m'a donné envie de relancer Bahamut...une fois de plus!

Merci beaucoup pour la mise en Home Gameblog, vous êtes de fins tacticiens, et j'aime ça :D
Seth P1C
Signaler
Seth P1C
J'ai découvert ce genre, que j'affectionne tout particulièrement, sur PSOne avec le très sympathique Vandal Hearts. Comme tu le soulignes, à l'époque de la SNES, ces titres ne venaient jamais fouler le sol de notre beau pays malheureusement. Pour TO:LUCT, je ne l'ai découvert qu'avec le superbe remake sur PSP et je dois dire qu'il fait partie de mes jeux préférés avec FFT et Suikoden 2. Ce genre se fait malheureusement de plus en plus rare j'ai l'impression. Tum 'as donné envie d'essayer Energy Breaker et Bahamut Lagoon pour essayer d'étancher ma soif de TRPG ;)
HermitPurple
Signaler
HermitPurple
J'ai découvert en me baladant sur le net que le premier titre de Bahamut Lagoon était Final Fantasy Tactics. En tout cas que du bon dans ta liste
Nintenboy
Signaler
Nintenboy
Belle sélection, que je rejoins à 100%

Édito

Joueur invétéré depuis 30 ans, ce blog a pour objectif de partager avec vous sur la base d'un classement limité à 5 titres, parfois absurdes, ou plus sérieux, une ou plusieurs anectdotes sur mes jeux préférés.

Et ce avec l'espoir de toucher votre corde notalgique, ou soyons fou, de vous faire découvrir ou redécouvrir un jeu méconnu! En toute subjectivité bien sur.

Bref un bon prétexte pour parler de jeux rétros, et communiquer sur cette passion.

Bonne lecture et bonne découverte de TOP 5! N'hésitez pas à réclamer un TOP 5 en particulier.

Archives

Catégories

Favoris