Premium
Pix'n Love - le blog

Pix'n Love - le blog

Par Pixnlove Blog créé le 20/01/10 Mis à jour le 26/06/15 à 12h49

L'actu des Editions Pix'n Love et autres joyeusetés rétro...
http://www.editionspixnlove.com/

Ajouter aux favoris

Catégorie : Evènement

Signaler
Evènement

Il est peut-être l'un des créateurs français de jeu vidéo les plus emblématiques...

C'est à lui qu'Ubisoft doit une grande partie de son succès...

Plus de vingt ans qu'il s'escrime à nous procurer une énorme dose de fun, tout en prenant parfois des risques...

Découvrez son parcours, son credo, ses hauts & ses bas, sa vie...

SORTIE PREVUE POUR LE 25 OCTOBRE

Seb

Ajouter à mes favoris Commenter (29)

Signaler
Evènement

De retour tôt dans le matin de Toulouse, ville définitivement exceptionnelle. Accueil fantastique, boutiques très curieuses, météo formidable (Dieu qu'il caille sur Paris !)... Bref, nous sommes évidemment conquis. Fabian, le secrétaire de notre premier Apéro Pix - ou peut-être Pix'n Drinks (copyright funnuraba21 - on n'y avait pas pensé à celle-là !), nous a envoyé dans la nuit son compte rendu et on a appris beaucoup de choses - il s'est amusé à retranscrire tous les votes et suggestions en pourcentages... Impressionnant !

Bref, de retour vers 6h00 il y a donc une poignée d'heures, et déjà nous sommes sur le prochain dossier : celui du jour ! Et on lance ce grand défi à Daniel Ichbiah, l'auteur aussi passionnant qu'hallucinant (halluciné ?) de la Saga des Jeux Vidéo : Peux-tu, Daniel, nous raconter en une heure l'histoire du Jeu Vidéo ? Évidemment, c'est impossible... Toutefois, comme le défi sera lancé à la FNAC Saint-Lazare, dans le cadre d'une rencontre ce soir à 18h00, il y a fort à parier que quelque âme égarée s'arrête, en revenant du rayon Ésotérisme (par exemple), et se demande soudain : "Comment ? Le Jeu Vidéo a une histoire ?" Et c'est notamment cette aimable personne (ou pas) qu'il faudra convaincre.

Une demi-heure de questions-réponses sera arbitrée par Yukishiro. D'avance nous mettons en garde : inutile de bombarder Daniel sur telle subtilité de gameplay ! La Saga des JV traite avant tout des hommes qui sont derrière les jeux. Et c'est sur eux qu'on espère vous apprendre deux ou trois choses. En outre, sachez que nous y parlerons aussi de notre prochaine biographie, dont il ne serait pas surprenant qu'on vous apprenne la date de sortie... Viendez donc nombreux (et nombreuses), nous nous réjouissons de vous voir. Que diable, c'est pas tous les jours qu'on donne une conf' à la FNAC !

Par contre, de grâce... Pas de Pix'n Drinks ce soir... Nous sommes un brin torpillés et allons livrer les quelques bits d'énergie qu'il nous reste pour vous, ce soir, à la FNAC.

Séb

Éditions Pix'n Love

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Evènement


Toulouse, on arrive !

Rendez-vous demain à partir de 19h pour l'apéro au bar Saint-Jerôme, non loin de la place Wilson !

Les pix'men

ps : photo prise à Orléans à 23h50 !
Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler
Evènement

VENDREDI 08 OCTOBRE À 18h00

C'est pas faute de l'avoir écrit à maintes reprises, et voilà, encore une fois, la preuve que, des fois, on voit pour nous les choses en grand. Après une conférence donnée à la FNAC Italie II, quelques minutes avant le tragique coup d'envoi de la France lors du Mondial, où Flo et JulienC nous avaient appris tant de choses sur l'univers Mario, c'est autour de la FNAC Saint-Lazare de nous mettre en avant.

Depuis un an et demi, cette FNAC a vraiment tout fait pour mettre en avant l'un de ses petits éditeurs fétiches. Du moins le croyait-on, jusqu'à ce qu'elle nous convie à donner une conférence à l'occasion de sa semaine jeu vidéo - la FNAC Gaming Experience... Lors de cette manifestation, vous aurez, cette semaine, le plaisir de voir tourner des Fifa, des Just Dance, des DJ Hero... Et de venir nous écouter ! Donc autant dire qu'on n'est pas peu fiers !

C'est au tour de Daniel Ichbiah, l'auteur de la désormais aussi célèbre qu'incontournable Saga des Jeux Vidéo, de se coller à l'exercice ! Et parce que Daniel est un romantique doublé d'un roi de l'anecdote, il nous fallait un médiateur capable de remettre sur le chemin notre auteur. C'est Thomas - alias Yukishiro - de Gamekult qui aura la lourde tâche d'animer ce débat dont le but - quasi impossible - sera de retracer 30 ans de jeux vidéo. Daniel en profitera pour raconter les conditions d'écriture de cet énorme pavé ainsi que beaucoup de petites histoires narrant ses nombreux entretiens...

Nous serons évidemment de la partie, d'autant qu'on en profitera pour vous en dévoiler plus sur la biographie de Michel Ancel...

Séb

SINON, concernant l'Apéro Pix à Toulouse, celui-ci se tiendra pas loin de la Place Wilson, dans le bar Saint-Jérôme, à 19h00. On vous en dira plus demain, sans doute dans la nuit...

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Evènement

Après les événements du 11 septembre 2001, je ne pouvais plus envisager le jeu vidéo comme avant...

 

A paraître courant octobre, aux Editions Pix'n Love...

Séb

Ajouter à mes favoris Commenter (19)

Signaler
Evènement

Vous l'aurez tous (ou presque) noté : IG Mag et Pix'n Love sont deux mooks aux nombreux points communs. Je citais hier la qualité même de l'objet, le soin porté aux couvertures, au grammage du papier, au format... Sur le plan de la qualité rédactionnelle également, de nombreux rapprochements sont à opérer. Mais surtout, vous avez raison : nos deux mooks sont complémentaires. Si l'un s'intéresse, avec le recul, à une vision historique, nostalgique et parfois presque historicienne, l'autre attaque de front des problématiques actuelles très peu abordées dans le paysage écrit vidéoludique. Donc, parler de concurrence est vain lorsqu'on veut opposer Pix'n Love à IG.

Une ou deux petites choses à savoir sur IG...

Je ne pense pas que Bounthavy (la rédac' chef d'IG, donc) m'en veuille d'écrire ça, mais on se fait peut-être une fausse idée du titre. On imagine que parce qu'il y a Ankama derrière, IG est un mook aussi solide qu'un roc, à la trésorerie inépuisable (la preuve, y'a pas de pub !). Loin s'en faut ! IG, c'est une petite équipe, ce n'est pas notre ami Bruno qui démentira. Le groupe Ankama a une structure très intéressante, qu'on pourrait qualifier - avec une vision bien sûr naïve - de tentaculaire : beaucoup de petites entreprises gravitent autour de l'empire de Dofus. Toutes quasi indépendantes. IG appartient à la société Ankama Presse, qui elle-même s'inscrit dans le giron d'Ankama, au même titre qu'Ankama Editions, une boîte qui n'a presque rien à voir avec IG. Donc, laissons tomber le préjugé qui voudrait qu'IG n'a pas besoin de partenariat pour évoluer vers les sommets. Bounthavy galère parfois énormément pour décrocher tel ou tel reportage, Bounthavy angoisse souvent avec les chiffres de ventes, Bounthavy s'inquiète toujours de la façon dont un sommaire ou un article pourra être perçu par un lectorat des plus exigeants... En gros, Bounthavy a exactement les mêmes préoccupations que nous. On pourrait même aller jusqu'à se poser la question - encore une fois bien naïve - de comment Ankama Presse parvient à sortir tous les deux mois IG, quand on voit l'épaisseur du mook, sans financement publicitaire, le tout vendu à un prix que vous jugez peut-être élevé, mais qui - croyez-nous - est au plus bas... Sans oublier les remises astronomiques accordées aux distributeurs de la presse...

IG et Pix'n Love : l'alliance commerciale

Rassurez-vous. En aucun cas il n'est question de "fusion" ! Outre les commentaires laissés ici, on a reçu quelques mails nettement moins enthousiastes. Quelques uns ont même été jusqu'à la menace ! IG reste IG. Pix'n Love reste Pix'n Love. Hors de question d'en faire un seul et même mook ! Encore une fois, les titres sont complémentaires, mais pas jusqu'au point de les regrouper sous une seule et même appellation ! Par contre, du fait de nos problématiques similaires, nous avons décidé de créer une alliance commerciale. IG et Pix'n Love partagent le même douloureux souci du positionnement : où peut-on classer Pix'n Love et IG dans les points de ventes généralistes (la FNAC par exemple) ? En informatique ? A côté de Photoshop ? A côté des bouquins de Sudoku ? A côté des aventures de Dragon Ball ? Très dur. Par contre, nous observons un vrai débouché dans les boutiques de jeux vidéo. C'est ce que nous avons proposé à IG : Pix'n Love s'occupera de la diffusion-distribution de TOUS les numéros dans certaines boutiques de jeux vidéo !

L'intérêt de la démarche...

Vous voyez pas ? Beaucoup cherchent les anciens numéros d'IG sans les trouver. Là, vous les aurez (et les avez déjà pour certains) tous à portée de main, placés à côté de nos ouvrages, parfois même dans nos présentoirs. La presse tue les anciens numéros, nous allons les faire revivre ! Outre la classe de pouvoir crier sur tous les toits que c'est nous qui distribuons IG (et pas IG qui distribue Pix'n Love), c'est aussi l'occasion pour eux, comme pour nous, de créer notre propre réseau de diffusion, et de pouvoir retrouver des taux de marge commerciale intéressants. Car oui, Pix'n Love aura sa commission pour tout IG que nous aurons vendu ! Et IG vendra ses numéros à un meilleur prix par notre biais que par d'autres... Donc vous voyez ? On est honnête, hein ?

Et donc ?

Bah, dès ce soir, 20h00, vous trouverez, notamment, sur notre boutique en ligne TOUS les numéros à disposition. Oui, il y aura des frais de port (on n'est pas amazon, ou fnac.com). Oui, pour tout IG acheté, vous pourrez créditer vos points sur le club. Oui, si vous habitez la Belgique ou ailleurs, vos IG vous coûteront moins cher sur notre boutique qu'ailleurs. Ce soir, 20h00, mise en vente d'IG n°10 ! Et dans certaines crèmeries dès mardi prochain !

C'est peut-être un pas qui vous semble anecdotique. Mais pour Bounthavy, Bruno et les autres, comme pour nous, c'est le moment de créer notre propre force, notre propre combat. Et avec vous, on y arrivera !

Séb

Elle a bon dos la Pix'mobile, hein ? Bah oui, plus que jamais !!!

Ajouter à mes favoris Commenter (42)

Signaler
Evènement

Pour être totalement franc avec vous, j'ai vu l'arrivée d'IG Mag, la première fois, d'un très mauvais oeil.

Pendant plus d'un an, nous étions un peu les seuls à proposer une dynamique éditoriale s'articulant autour de l'objet "livre". Certes, nous n'avions pas inventé le mot "Mook" (désormais célèbre contraction entre Magazine & Book), mais cette dénomination ajoutait un charme à notre avantage comparatif, notre marque de fabrique. En outre, nous jouissions d'un quasi monopole quant à l'édition "rétro". Toutefois, cette situation pouvait tourner à notre désavantage et la concurrence ne fait pas de mal. Aussi, lorsque Ankama nous a annoncé la sortie prochaine d'un "mook", j'ai eu un vrai stress.

Ankama est un groupe très important dont on chante le succès à peu près partout. On pouvait donc imaginer l'assise financière de la future structure adversaire. J'étais d'autant plus tendu que nous avions été démarchés pour alimenter la partie "rétro" du futur titre. Marco et Flo ne sombraient pas, comme moi, dans une douloureuse inquiétude. Au contraire, ils se sont empressés de collaborer en dépit de mes avertissements, arguant que nous avions tout à gagner à oeuvrer ensemble. Je craignais de mon côté un combat à la David & Goliath, sans qu'on en sache le dénouement...

Et puis, IG 1 est sorti. Avec Street Fighter en cover. Ok : orientation clairement prise gamer... Le format, le prix (0,50 euros moins cher), le vernis sélectif... J'étais hors de moi. Mais après tout, la concurrence, ça permet d'avancer, de ne pas se reposer sur ses lauriers. Cependant, que faire ? Finalement, rien : sur plusieurs forums, des portes-étendard se sont lancés dans une croisade pro Pix'n Love, pro IG Mag, les uns étant jugés par les autres de geeks intellos, et inversement, de gamers amateurs... Bref, mieux valait ne pas se prononcer, ne surtout pas s'en mêler, et continuer à développer notre structure : après tout, sur le plan du contenu et de la démarche commerciale, il y avait de vraies distinctions.

Et puis, les premières craintes passées, j'avoue m'être littéralement plongé dans les IG, à mesure qu'ils sortaient. Je me suis même surpris à vouer un immense respect à Bounthavy, la rédac' chef, entre autres, du mook d'Ankama... Il fallait être ultra motivée, débrouillarde, dynamique et même boulimique (de travail) pour parvenir à boucler, tous les deux mois, de tels pavés ! Et toujours cette recherche de sujets vraiment passionnants, tels que ceux ayant trait à l'économie, aux people, aux tendances... Oui, j'étais (et suis toujours) impressionné...

Il était donc normal que nous rencontrions la dame, dans son fief du côté de Tourcoing, pour lui proposer une alliance... La suite, demain !

Séb

Ajouter à mes favoris Commenter (28)

Signaler
Evènement

Les cross-over entre univers manga et jeux vidéo sont multiples, les liens entre les deux médias étant aussi complexes, peut-être, que ceux qui lient le jeu vidéo au cinéma... Il est donc normal que nous soyons alertés dès qu'un événement manga se dresse quelque part, comme c'est le cas ce week-end à Paris ! Car une semaine après le Festival du Jeu Vidéo, beaucoup d'entre vous allez rempiler à nouveau à Porte de Versailles, dans le Hall 2, cette fois, et non le 4, pour un nouveau rendez-vous très important. 

Petite Japan Expo, Paris Manga devrait regrouper 20.000 personnes. On dénombre pas loin de 200 stands, où l'on aura le plaisir de découvrir plein de jeunes talents, couturiers, écrivains, dessinateurs, sculpteur, etc. Parmi eux, deux stands proposeront nos ouvrages ! Évidemment nos copains de Neo Legend, qui sont de toutes les aventures ! Ces vendeurs 100% certifiés qualité sont toujours de la partie lorsqu'il s'agit de faire découvrir de la vieille borne NeoGeo au grand public ! Et surtout, maintenant, ils ont une ou deux nouveautés qui devraient en agiter plus d'un. 

Autre stand, mon ami JM dont je vous parlais lors de la Japan Expo : Sa petite entreprise, dont il partage les rênes avec sa douce Charlotte, s'offre un stand dans ce hall chargé de produits dérivés, de goodies, des belles figurines. Difficile parfois de se démarquer. Pour ça, Otaku-Webshop a développé trois stratégies. La première : proposer du Pix'n Love ! La deuxième : proposer des figurines rares et belles, et ne pas s'engouffrer dans la vente de produits certes très bon marchés, mais pas forcément très licenciés ou de qualité médiocre. Enfin, la troisième : afficher le sourire. Pas le sourire de l'arnaqueur, mais celui franc et sincère du mec qui est fou de joie d'être acteur de ce milieu culturel et non plus seulement spectateur !

Bon courage à tous : Robin, Rémy, Raph', (Romain ?), Charlotte, Pascal, Lucie et JM ! Et puis vendez pleins de Pix'n Love !!! 

Séb

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Evènement

On a l'honneur de vous annoncer que nous nous rendrons au Festival du Jeu Vidéo, qui se tiendra les 10, 11 et 12 septembre prochains (pas de journée "pro" finalement), au Parc des Expos de Versailles (Paris), comme l'an passé. Nous y tiendrons un stand où nous aurons le plaisir de discuter avec vous !

Lors de la précédente édition, nous y avions passé un excellent moment. C'était la première fois que nous faisions ce salon, et les résultats avaient dépassé tous nos espoirs. Toutefois, nous y proposions en exclusivité L'Histoire de Nintendo, tome 2 ! Cette année, vous pourrez vous procurer, si vous le souhaitez, la biographie de Gunpei Yokoi et/ou Pix'n Love n°14 (déjà le quatorzième !)

Outre notre humble présence, le Festival proposera son lot d'animations qui valent le détour. On y décernera, entre autres, le Prix Machinima. Ce terme en regroupe 3, à savoir Machine, Animation et Cinéma. Il s'agit donc d'un genre de courts-métrages qui utilisent la technologie des jeux vidéo. Parallèlement, il y aura les inévitables défilés de cosplay... S'y tiendront également les World Cyber Games, lors desquels pas moins de 600 cyber-athlètes du monde entier s'affronteront ! Enfin, à noter également la présence, sur 200 m², du Musée du Jeu Vidéo...

Pour plus d'infos, c'est ici que ça se passe !

On espère vous y voir très nombreux !

Marco

 

Ajouter à mes favoris Commenter (11)

Signaler
Evènement

Si vous êtes un habitué des lieux, vous aurez très certainement remarqué que la journée d'hier était un peu spéciale. En effet, contrairement à d'habitude, aucun nouveau billet ne fut posté sur le blog.  Et pour cause : nous avions bien mieux à faire !  Faire quoi? De la correction? De la mise en page? Des factures? Dealer une nouvelle licence? Rien de tout ça mon bon monsieur ! Hier était une journée "farniente", une journée "branle mammouth" comme dirait Seb. Une journée comme on les aime, parce qu'elles sont finalement si rares... Aux chiottes les PC, les souris et les claviers !

Direction la capitale, dans le 3ème arrondissement. Réservé à la presse, l'évènement se déroule dans une show room ultra classe, comme on en voit qu'à Paris. 12h00 pétantes. Nous y voilà!  Vincent de Laboitecom Concept nous acceuille avec son habituelle sympathie et nous fait faire un rapide tour du propriétaire. Episode post-E3 oblige, on y découvre tout le grattin Nintendo à venir sur Wii et DS : Donkey Kong Country Returns, The Legend of Zelda Skyward Sword, Metroid : Other M, Kirby's Epic Yarn... Y'a pas à chier : la fin d'année s'annonce riche en émotions pour tous les amoureux de la firme de Kyoto, et c'est tant mieux ! 

Pour autant, c'est toujours ELLE que l'on cherche du regard. ELLE qui a déchainé les passions à la conférence E3 de Nintendo. ELLE qui fait trembler la concurrence. Un coup d'oeil furtif à droite. Un autre à gauche. Rien, nada. Si ce n'est un bataillon de DSi au garde à vous. ELLE nous fait languir. A croire qu'ELLE a loupé le rencard... Et pourtant ELLE est bien là, discrète comme un battement de cil, au sous-sol. On nous y convie. Ambiance calme et feutrée. Nous voilà dans la confidence. Immédiatement, de charmantes demoiselles nous prennent en charge et nous guideront tout au long de cette entrevue un peu particulière. C'est qu'il s'agit, à tous, de notre "première fois". Pas question de jouer les Casanova de supermarché. On y va en douceur. La belle est encore fragile et souhaite d'ailleurs garder toute son intimité : photos d'écrans et films sont strictement interdits. Qu'à cela ne tienne, ce tête à tête n'en sera que meilleur!

Après une succincte présentation, la voilà qui nous fait de l'oeil. Farouche, ELLE n'hésite pas à sortir les gros atouts! On respire un grand coup et on embarque dans la troisième dimension. L'effet de profondeur est saisissant ! Les journalistes présents à l'E3 ont dit vrai. On s'y croirait, là, avec Snake, dans la jungle humide. Peut-être un peu trop au goût de certains. Comme au cinoche, Luc a eu du mal à faire la mise au point. Heureusement, la petite molette située à droite de l'écran permet d'atténuer l'effet 3D, voire de l'annuler. Heureusement ? Pas vraiment. Car une Nintendo 3DS sans 3D, ce n'est ni plus ni moins qu'une Game Cube portative. Les personnes atteintes de ce syndrome n'auront malheureusement pas la chance de connaître toute l'immersion que peu procurer une telle technologie. Plus beaux, plus réalistes, aujourd'hui encore plus immersifs, les jeux vidéo franchissent une nouvelle étape avec la 3D. Nintendo l'a bien compris, avant tout le monde d'ailleurs, puisque là où la concurrence dépend du taux d'équipement des ménages en téléviseurs 3D (PS3), la firme de Kyoto, elle, a décidé de voler de ses propres ailes. Reste à voir, maintenant, si les développeurs sauront saisir l'occasion pour nous offrir de nouveaux concepts (réalité augmentée et consors), car c'est finalement tout ce qui nous intéresse. Affaire à suivre...

Marc

http://editionspixnlove.fr

 Votre serviteur, en trés trés charmante compagnie...!

Luc a eu quelques petits soucis de "mise au point". Du coup, il a rendez-vous chez l'ophtalmologue trés prochainement !

Seb et Flo sont aux manettes de Donkey Kong Returns pendant que Luc fait ses armes sur Wii Party.  

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Édito

Les Editions Pix'n Love vous proposent, pour la première fois en France, de nombreux ouvrages uniquement dédiés aux jeux vidéo ainsi qu'à leur histoire.

 

  

LE SITE !

SUIVEZ-NOUS :)

 

 

Archives

Favoris