Premium
Pix'n Love - le blog

Pix'n Love - le blog

Par Pixnlove Blog créé le 20/01/10 Mis à jour le 26/06/15 à 12h49

L'actu des Editions Pix'n Love et autres joyeusetés rétro...
http://www.editionspixnlove.com/

Ajouter aux favoris

Catégorie : Evènement

Signaler
Evènement

On retrouve le Doc' sur un coin de table de bistrot pour lui poser quelques questions sur le festival Emergences, qui a lieu du 18 au 23 janvier prochain au Lux de Valence dans la Drôme.


Mais alors, dis-moi Alexis, qu'est-ce que c'est que cette histoire d'Emergences à Valence ?

C'est une manifestation autour du jeu vidéo qui est organisée par le Lux, la scène nationale de Valence. Pendant une semaine, ce lieu culturel accueille différents événements qui tournent autour du jeu vidéo : exposition, projections, débats, spectacles et même un game contest ! L'exposition, les Parisiens la connaissent peut-être, c'est Arcade ! Jeu vidéo ou Pop art ? que Nicolas Rosette avait présenté au théâtre de l'Agora d'Evry à l'automne dernier. Nicolas a sélectionné différents jeux vidéo qui partagent la même esthétique « dépouillée » et proposent un gameplay orienté arcade comme Space Giraffe, REZ ou Geometry Wars. Il a fait spécialement fabriquer des bornes de jeu pour permettre aux visiteurs de jouer dans des conditions d'immersion exceptionnelles. Et, pour les avoir essayées, je peux te dire que ça vaut le déplacement !

Et le game contest ?

Le game contest est organisé par Brice Roy de One Life Remains. Il a lieu à la cartoucherie de Valence. Pendant 48h, tout un chacun avec un peu de compétences informatiques ou des idées de jeux vidéo, peut venir participer à ce marathon créatif. L'épreuve commence à 14h le mercredi 19 janvier, le sujet du game contest est alors rendu public, les équipes se forment selon les affinités ou les besoins, et chaque équipe doit rendre son jeu fini, le vendredi à 14h. L'ambiance de ce genre d'événement est très conviviale et les résultats sont généralement surprenants. Toutes les infos pour s'inscrire sont là : http://oneliferemains.com/blog/2010/12/rent-a-french-best-friend-and-come-to-the-arcade-game-contest/

Mais alors, ton rôle dans cette affaire ?

La direction du Lux m'a confié la programmation de films autour de la thématique qui m'est chère, les relations entre cinéma et jeu vidéo. On a donc cherché les copies de plusieurs films, que j'évoque dans Des pixels à Hollywood, qui commentent le monde des jeux vidéo ou adaptent des franchises bien connues des joueurs. Et figure-toi que cela n'a pas été une mince affaire de trouver des copies 35 mm de films datant seulement des années 1990. Et je ne te parle même pas des années 1980 : les distributeurs français n'ont plus aucune trace de films comme War Games ou The Last Starfighter, pourtant des succès en salle relatifs à l'époque. On a donc rassemblé une dizaine de films qui sont des adaptations (Final Fantasy, de Hironobu Sakaguchi, Lara Croft - Tomb Raider, de Simon West, Silent Hill, de Christophe Gans), des évocations de l'industrie et du monde du jeu (Nirvana, de Gabriele Salvatores et Avalon, de Mamoru Oshii), des films qui sont influencés par l'esthétique du jeu vidéo (Speed Racer, des Frères Wachowski ou Casino Royale, de Martin Campbell) et on a même été aidé par l'actualité des sorties cinématographiques puisque le Lux reprendra deux films sortis en 2010, mais qui ont été peu diffusés, Summer Wars, de Mamoru Hosoda et Scott Pilgrim, de Edgar Wright.

Par ailleurs, le Lux accueillera le psychanalyste Serge Tisseron qui parlera de « Jeu vidéo et apprentissage » le mercredi 19 au matin. Et pour ma part, je donnerais une conférence le jeudi soir sur les échanges entre cinéma et jeu vidéo à partir du corps dynamique, celui des avatars vidéoludiques comme celui des cascadeurs et des acteurs du cinéma contemporain. Ce sera dans l'esprit de ce qu'on avait fait à Eyrolles en avril dernier.

Mais, tu as encore des choses à raconter sur les relations entre cinéma et jeu vidéo après avoir écrit 450 pages sur le sujet ?

Oh, tu sais, l'avantage d'un tel sujet, c'est qu'il est inépuisable et se renouvelle sans cesse. D'ailleurs, les fidèles de Pix'n Love devraient réentendre parler cette année des relations entre ces deux domaines majeurs de l'imaginaire contemporain !

Doc' et Séb

Ajouter à mes favoris Commenter (17)

Signaler
Evènement

Nous vous en parlions en début de mois. Avec une classe de licence de l'Université Paris Ouest (Nanterre), nous vous proposons de participer à une grande étude sur les joueurs et le jeu vidéo. Dans le cadre de leur cursus, cette vingtaine d'étudiants doit se familiariser avec certains outils et calculs statistiques. Et comme, lorsqu'on veut apprendre, il n'y a rien de tel que le champ empirique, nous avons été sollicités pour leur prêter main forte dans ce vaste projet, en mettant à leur disposition (avec notre participation) certaines de vos adresses.

8 groupes auront été composés, chacun ayant à sa charge un domaine d'étude : la pratique du jeu vidéo, le rétrogaming, les héros du jeu vidéo, ... 8 questionnaires ont donc été élaborés, s'articulant autour de ces vastes questions : pour la plupart, il suffit de cliquer sur un bouton. Pour d'autres, ce sont des "champs ouverts", et donc, vous pouvez y écrire ce que vous souhaitez. Afin de leur faciliter la tâche, pensez à des réponses succintes, précises... Ne vous attendez pas à des questions du genre : "Etes-vous plutôt pro NeoGeo ou pro PCEngine..." Ca n'est pas l'optique. Peut-être que, si l'opération est un succès, nous la reconduirons l'an prochain en approfondissant davantage certains domaines de recherche.

Ces étudiants ont réalisé un très bon travail de recherche. Pour la plupart, le jeu vidéo se résume à une activité parmi tant d'autres. Eplucher toutes vos réponses leur demandera un certain temps... Aussi, si vous pouviez répondre le plus vite possible, nous vous serions particulièrement reconnaissants : ils doivent, pour des raisons évidentes de notations, rendre leur travail vers le 20 janvier...

En outre, dernière petite recommandation : ne répondez pas à même le mail. Pour d'obscures raisons, la moitié du questionnaire n'y figure pas. Cliquez sur le lien qui figure en début de mail et vous vous retrouverez directement sur une page google dédiée au questionnaire. Voilà. Ah ! encore une chose ! Nous ne pouvons envoyer tous les questionnaires aujourd'hui, mais seulement deux par jour. Donc ne vous étonnez pas si vous n'avez rien reçu aujourd'hui. Théoriquement, les derniers partiront vendredi.

Merci à tous !

Seb

Ajouter à mes favoris Commenter (18)

Signaler
Evènement

On a l'impression que ça fait 15 fois qu'on vous raconte la même histoire... Peut-être même plus ! Mais c'est vrai que depuis que nous avons lancé les abonnements, lors de la sortie de Pix'n Love n°7 en mars 2009, nous connaissons une poignée de jours chaotiques tous les trois, puis deux mois. Là, nous avons connu une certaine frustration avec ce quinzième numéro. Plus exactement, pour sa réception. Nous vous narrions hier quelques uns de nos déboires. Pourtant, le plus frustrant est ce qui s'est produit jeudi matin. Nous étions prêts ! Vers midi, toutes les enveloppes étaient étiquettées... Vers 15h00, tous les post-its étaient répartis. Manquait plus qu'un truc : le mook !

C'est alors, qu'impatients, nous avons appelé le transporteur. "Allo ? Pix'n Love à l'appareil... quand c'est qu'on est livré ?" Marco a du harceler une bonne quinzaine de fois ce dernier, parvenant toujours au même résultat : "Y savent pas, le camion est bloqué quelque part...". Il devenait clair que les abonnements ne partiraient pas jeudi. Toutefois, nous tenions à vérouiller la livraison à 10h00 au plus tard le lendemain. Ultime appel de Marco sur les coups de 18h00. Croyez-nous ou pas, voici qu'une gente demoiselle lui répond pour lui demander son âge, son signe astrologique et son msn... 3/4 d'heures de conversation à demi-mot, petits pouffements de rires, mais toujours pas de réponse. Heureusement, le temps de dragouillette totalement imprévu terminé, nous raccrochions avec la certitude que Pix'n Love 15ème du nom nous serait livré avant 10h00. Puis, rapidement, d'enchaîner sur ce coup de téléphone totalement improbable, et de spéculer sur l'apparence de l'interlocutrice...

Le lendemain, au garde à vous... Sauf que les palettes étaient là à 8h00 le matin, et pas nous... Heureusement, nous travaillons dans un quartier relativement sûr ! Bref, répartition des tâches ouvrières, les mains engourdies par le froid, manutention oblige... Et le sempiternel florilège de mini conneries pouvait commencer :

- "Euh... Je crois que j'ai oublié un post-it, mais je sais plus dans quelle caisse est l'enveloppe..."

- "Mince... on est en train de mettre des Pix qu'ont pas la couv' collector !!! Faut rouvrir les enveloppes !"

- "Tiens... j'ai l'impression que j'ai zappé le petit marque-page..."

- "Damned... On n'a pas assez de caisses la Poste !"

& ainsi de suite... Il y en a tant et tant...

Sauf que là, on avait la neige... Et si c'était joli, ça nous a bien plombé sur le plan du trajet, comme beaucoup d'entre vous... Mais bon, c'est garanti, Pix'n Love 15 est bien parti pour les abonnés ! Y'a plus qu'à attendre maintenant !!!

Séb

Ah, que serions-nous sans Bruno et la (trés) charmante Babette, nos conseillers pros La Poste ? Pas grand chose figurez-vous !

Ajouter à mes favoris Commenter (13)

Signaler
Evènement

Le dernier week-end de novembre s'annonce particulièrement chargé pour les amateurs de japanime et de jeux vidéo ! En effet, deux gros évènements se profilent à l'horizon, l'un dans le 31, l'autre dans le 69.

L'occasion pour les éditions Pix'n Love de  se payer une petite excursion bien méritée en province, et plus précisément  au confluent du Rhône et de la Saône. Après trois années de présence consécutives à l' incontournable Toulouse Game Show, nous avons cette fois-ci décidé d'honorer nos nombreux lecteurs Lyonnais ! "Justice" crieront les plus désespérés !

C'est donc au salon Japan Touch douzième édition que nous aurons l'honneur de vous retrouver ce samedi 27 et dimanche 28 novembre sur notre joli stand. Et comme on souhaite fêter ça dignement, on vous propose également un petit Apéro Pix samedi soir, 21 heures !

Le principe est simple :  vous fixez le point de RDV (de préférence un bar servant de la bonne bière) et vous nous communiquez le lieu par SMS au n° de portable affiché sur cette page. On bosse le planning éditorial avec vous, on discute gros pixels et scolling paralaxes, le tout dans la joie et la bonne humeur.

Enfin, précisons pour nos chers amis Toulousains que les éditions Console Syndrome assureront de leur côté le Toulouse Game Show. Si si, pour de vrai ! Nicolas et Medhi auront l'honneur de vous présenter leur premier tome des Sagas des Jeux Vidéo consacré à Assassin's Creed, mais  vous proposeront également tous les ouvrages parus aux éditions Pix'n Love !

En espérant vous y retrouver nombreux !

Marc

Infos pratiques :

Japan Touch de Lyon : samedi 27 et dimanche 28 novembre 2010 - Espace Tête d'Or, 103 bd. Stalingrad, 69100 Villeurbanne

Toulouse Game Show : samedi 27 et dimanche 28 novembre 2010 - Technopole de Toulouse Sud-Est, espace Diagora, rue Pierre Gilles de Gennes - 31319 Labege cedex.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (12)

Signaler
Evènement

Lors de la sortie du dizième numéro d'IG, nous n'étions - avouons-le - pas très satisfaits de notre lancement. Entendons-nous bien : la prise en main de la diffusion et de la distribution de la publication d'Ankama était en soi une très bonne chose. Nous sommes fervents lecteurs du titre, et il était normal que nous unissions nos efforts. Mais revenons à cette sortie : en fait, nous l'avions proposé à la vente à compter du jour de sa parution en kiosque. Nous ne pouvions faire autrement, nous n'avions de stock ! Ankama Presse avait fait tout son possible, le transporteur aussi... IG 10 était dispo un jeudi, et nous les recevions... le lundi suivant ! Et vous, qui aviez fait l'effort de nous soutenir dans notre démarche en faisant l'acquisition du numéro dès le jeudi, ne le voyiez dans votre boîte aux lettres - au mieux - que le mercredi, soit près d'une semaine plus tard...

Nous ne pouvions réitérer le processus. Aussi, nous sommes nettement plus satisfaits avec ce onzième numéro ! Pourquoi ? Simplement parce que notre partenariat avec l'éditeur du titre se fait plus concret. Nous avons tout de suite été alertés lorsqu'ils ont reçu à leur entrepôt le magazine. Et nous nous sommes aussitôt rendus à Roubaix afin d'acquérir les exemplaires nécessaires à notre lancement (sur notre boutique en ligne et auprès de nos boutiques de jeux vidéo partenaires).

C'était donc vendredi. Il pleuvait... Il faisait froid... On serait franchement restés de très bon coeur à la rédac' histoire de finaliser les corrections de Pix'n Love n°15... Mais nous avons parcouru plusieurs centaines de kilomètres pour ramener IG n°11 chez nous (ainsi que d'autres numéros - que les acquéreurs du n°5 se rassurent !). Voilà. On le met donc en vente tout de suite ! Et on vous fait partir le colis demain. Vous le recevez mercredi, jour de la sortie en kiosque !

Alors ? Pas mal, hein ?

Séb.

PS : Vous êtes nombreux à nous avoir fait part de vos craintes quant au cerclage de certains numéros. Sachez qu'il ne concerne que les numéros 1, 2, 4, 5 et 6. Tous les autres sont blistés. En outre, notre partenariat avec Ankama nous autorise à leur restituer les magazines situés au-dessus et au-dessous de la pile, car ils ne peuvent tout simplement pas être vendus en l'état : on voit clairement la trace du cerclage. Or, nous vous savons beaucoup trop tâtillons - et le contraire nous offenserait, nous sommes rigoureusement pareils sur ce sujet - pour accepter un tel affront.

Ajouter à mes favoris Commenter (17)

Signaler
Evènement

 

 Au grand regret des amateurs d'histoire du jeu vidéo, la convention RGC (Retro Gaming Connection) n'avait pas pu avoir lieu l'an passé, à cause de cette satanée grippe A.

Pour son édition 2010, les 13 et 14 novembre, la valeureuse association éponyme a donc mis les bouchées double ! Et dire qu'elle a réussi son coup serait peu dire. L'évènement était tout simplement magique! C'est à 70km de Paris que les amoureux du retrogaming ont pu se réunir pour un week-end de folie.

Dans un superbe gymnase loué pour l'occasion, plus de 150 retrogamers ont partagé leur amour des jeux vidéo anciens. Au programme des festivités, un marché/troc où chacun pouvait vendre, acheter (pour une bouchée de pain), échanger ses jeux, consoles, machines, des concours, des présentations, des conférences, et bien entendu des milliers de jeux en free play sur des dizaines de hard différents.  

Parmi les présentations, notons les quelques exclusivités homebrew de haute volée que la convention nous a réservée!

Tout d'abord, Brandon Cobb, de la Super Fighter Team, est venu tout spécialement des Etats-Unis pour présenter en avant-première son prochain RPG Mega Drive (Star Odyssey) et officialiser l'édition du très attendu "Nightmare Buster" sur Super Nintendo (belle présentation des p'tits gars du site Past Game's Rebirth).

Pour la petite anecdote, sachez que ce titre unreleased de la SNES a déjà reçu plus de 300 précommandes, rien que pour la France ! Mais on vous en parlera de ce futur grand titre dans un prochain Pix'n love... Oups, on tease déjà...

Notons aussi  la présentation de jeux inédits sur Game Boy Color (toujours par PGR), une très belle conversion de R-Type sur Amstrad CPC ou encore un très sympathique Bomberman-like (Dynamite Dreams) prochaienement disponible pour Dream Cast par l'Alice Team!  

Sinon, bien entendu, l'organisation de l'évènement était comme à son habitude : extrêmement carrée, sans faille et le tout dans une très bonne humeur (mention pour la nourriture, toujours succulente, au point de créer des bouchons lors du rab').

 

 

 

 Ce fut également l'occasion pour Pix'n love de retrouver un certain nombre de ses contributeurs (Nicolas Gilles d'Obsolete Tears, Cyril Denis alias RayXamber de Revival) et de croiser des habitués de Pix (certains avec les tout nouveaux t-shirts, déjà!).

Bref, un grand bravo à la RGC pour cette édition 2010 et à tous ceux qui me lisent en ce moment, venez à l'édition 2011, c'est un évènement à ne surtout pas louper!

  

 

 

  

 Flo

Photos de Nicolas Gilles (Obsolete Tears).

 

Ajouter à mes favoris Commenter (14)

Signaler
Evènement

N'avez-vous jamais remarqué ?

Les plus grands héros de jeux vidéo sont souvent ornés de couvre-chefs qui les rendent uniques. Mario quitte rarement sa casquette, Ryu ne serait rien sans son bandeau et je ne parle même pas du célèbre bonnet vert de Link... Au fil des ans, ces protagonistes se sont tous fait un nom et certains créateurs n'ont pas hésité à vêtir leurs héros de la tête aux pieds. Ce sera le cas de Mega Man, ou encore de Metroid.

Aujourd'hui, il suffit d'un seul objet pour faire le lien avec un personnage de jeu vidéo. La Triforce, le champignon, l'anneau, la pastille... autant d'éléments qui ont inspiré notre génération. Parfois évidents, parfois moins, ces attributs représentent tous quelque chose pour les gamers que nous sommes. Quant aux attributs mammaires... Mais là, je divague !

Bref, tout ça pour dire que le prochain numéro de Pix'n Love, le n°15, sera, en partie, consacré à un héros au charisme de beignet. Une sorte de Johnny Cage de poche qui ne serait rien sans ses transformations et ses costumes. Tout comme Mike, je m'y mets à mon tour... Le teasing est un art ! Si, si !

Régis

PS : Promis, on vous informe très très prochainement, et même plus vite encore si possible, de la parution prochaine de Pix'n Love n°15 !

Ajouter à mes favoris Commenter (22)

Signaler
Evènement

On vous en parlait il y a quelques jours, nos amis de Console Syndrome nous ont bluffés. Mais pour de vrai. Ils nous ont approchés pour nous faire part de leur ambitieux projet : Console Syndrome Editions ! Evidemment, notre première réaction n'a pas été totalement positive : "Hein ? Quoi ? Un concurrent ?" Que nenni ! Sur le marché de l'édition, notre objectif premier était de nous concentrer sur la niche de l'historique. Retracer l'histoire du jeu vidéo à travers des bibles, Pix'n Love, des biographies... Finalement, notre seule tentative, plutôt intellectualisante, quant à un contenu actuel, s'est arrêté aux excellents Cahiers du Jeu Vidéo.

 

Console Syndrome Editions s'intéresse donc aux licences plutôt récentes. Leur objectif n'est pas du tout de retracer une histoire de Mario - ce travail de malade mental, les Toulousains nous le laissent volontiers. Par contre, s'intéresser à une série actuelle, tenter de concentrer l'information avant qu'elle ne sombre dans l'oubli, expliquer son contexte, son univers et tenter de décrypter certains messages, voilà quelle sera leur tâche. On leur souhaite bien du courage ! Car là où se révèle la vraie difficulté, c'est sur le plan commercial : Et oui, si l'on veut sortir un ouvrage sur Assassin's Creed, mieux vaut profiter de la sortie d'un nouvel opus de la saga. Nos livres ont cette chance d'être relativement atemporels... Donc, c'est tout naturellement qu'ils se sont rapprochés de nous.

Et nous, de nous la jouer professionnels : "Euh, les gars, attention ! Si vous voulez qu'on bosse avec vous, faut que la qualité suive... Et surtout, ne nous plantez pas avec des dates de sortie foireuses !" Aussi, lorsqu'on leur a descendu une console Xbox 360 débugguée, nous étions déjà impressionnés. Vous ne pouvez pas vous imaginer la difficulté de l'entreprise... Le nombre de barrages... Surtout lorsque vous êtes totalement, ou presque, inconnus ! Et puis, quand ils nous ont annoncé qu'ils avaient reçu Brotherhood en bêta avant tout le monde, là, on a carrément fait des bonds. Enfin, lorsque les premiers PDF sont tombés... on s'est tous regardés, chez Pix'n Love, et on s'est dit : "Ok... Eux, il faut vraiment les suivre de près !!!"

Croyez-nous sur parole, le premier volume des Sagas du Jeu Vidéo, dédié à Assassin's Creed... c'est absolument magnifique ! Et l'ouvrage est parti à l'impression... Les garçons de Console Syndrome Editions, Mehdi et Nicolas, ont réussi leur pari... C'est déjà compliqué de pondre un dossier de 16 pages sur une nouveauté, avec sa petite rétrospective. Mais 200 pages... Bluffés, qu'on vous dit ! On vous donne rendez-vous le dimanche 14/11 sur notre boutique et dès le 16/11 dans vos points de vente préférés !

Séb

Ajouter à mes favoris Commenter (22)

Signaler
Evènement

Encore une couverture qui force le respect... N'oubliez pas que vous pouvez commander n'importe quel numéro de cette publication via notre boutique en ligne ! Notamment, en faisant acquisition de la biographie de Michel Ancel, disponible depuis pas loin de 48 heures...

Excellent week-end à tous, excellent jour férié, excellent Paris Games Week ! A noter, d'ailleurs, que lundi, ça se transforme en Micromania Game Show, et que nous serons dans les parages, munis, à titre de démonstration, de quelques exemplaires de la bio du papa de Rayman !

Séb

 

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler
Evènement

Cela va-t-il devenir une (excellente) habitude ? Après les FNAC Châtelet (Paris), Italie 2 (Paris) et Saint-Lazare tout récemment (toujours Paris), c'est en banlieue parisienne qu'aura lieu notre intervention lors de la prochaine FNAC Gaming Experience ! Dans le Val d'Oise, plus exactement, à Cergy - au coeur des 3 Fontaines, pour ceux qui connaissent. Inutile de vous préciser qu'on se sent d'une importance capitale. Encore une année, et il nous faudra faire le tour de France via toutes les FNAC pour y distiller le discours qui est nôtre depuis plus de trois ans maintenant : "Oui, les gamers, ça sait lire !"

Et là, une rencontre au sommet réunira, dans le petit forum de Cergy, Flo (pour ceux qui l'ignoreraient, l'auteur des incontournables Histoires de Nintendo tome 1 et tome 2) et Daniel Ichbiah - alias Danic, écrivain de l'indispensable Saga des Jeux Vidéo. Tous deux s'extasieront sur le jeu vidéo nippon, raconteront bien des anecdotes sur Mario, vous referont vivre l'histoire de Tetris, ... et plus, à la demande !

Ceux qui ont déjà vu Danic à l'action vous le confirmeront, le monsieur vaut le détour. Certains repartent sidérés devant sa multitude d'anecdotes, d'autres hallucinés par son jeu de jambes (on pourrait dénombrer pas loin de trente croisements à la minute... et minimum cinq enjambement d'accoudoirs...). Donc, ne manquez pas cette heure de conférence, qui aura le mérite de se dérouler enfin en banlieue parisienne.

En plus, pour mettre toutes les chances de notre côté, la conférence est fixée pour le Samedi - le 23 octobre 2010, à 16h00.

Seb

Ajouter à mes favoris Commenter (15)

Édito

Les Editions Pix'n Love vous proposent, pour la première fois en France, de nombreux ouvrages uniquement dédiés aux jeux vidéo ainsi qu'à leur histoire.

 

  

LE SITE !

SUIVEZ-NOUS :)

 

 

Archives

Favoris