Super Nintenboy !

Super Nintenboy !

Par Nintenboy Blog créé le 01/09/11 Mis à jour le 07/01/21 à 00h39

Nintendo en mode indénéorétro !

Ajouter aux favoris
Signaler
(Jeu vidéo)

L’annonce du désengagement de Sega  de l'exploitation de salle d’arcade avait fait l’effet d’une douche froide. Sa mise en scène est quant à elle diversement appréciée. Dans le but certain de dédramatiser la procédure effective depuis décembre dernier, le géant déchu versé dans la surexploitation marketing de son époque dorée (et désormais de la vente des bijoux de famille), se fend d’un communiqué solennel s’inspirant des stars de la j-pop sur le départ…

La crise sanitaire aura mis un coup d’accélérateur au retrait du groupe Sega du marché de l’arcade. Moribond depuis plusieurs années, ses fragiles perspectives de croissance ont été balayées par le confinement. Cette activité pesait ainsi lourdement dans les comptes de l’éditeur (bénéfice en baisse de 20% avant fermeture temporaire due au coronavirus), l’urgence appelait donc à une restructuration sévère de sa branche Entertainment. La maison-mère cède ainsi 85% de sa filiale à Genda, société de gestion du divertissement. Si cette nouvelle n’a pas surpris les spécialistes de ce secteur, les nombreux fans ont eu le c½ur déchiré.

Et c’est précisément à eux que s’adresse ce tweet, reprenant la charge émotionnelle que peut susciter une rupture consommée entre un chanteur et son groupe. Notez l'emploi de la première personne.

« Je suis désolé de faire cette annonce (…) je quitte le groupe (…) cette décision a été très difficile à prendre personnellement et j’ai passé beaucoup de temps à en discuter avec les autres membres du groupe. Je mens si je dis ne ressentir aucune appréhension, mais je peux vous assurer que j’attends avec impatience ce nouveau départ grâce au soutien des autres membres du groupe, de notre personnel et de tous mes fans ».

L’expression ironique de ce communiqué a divisé les fans. Certains fustigent le dilettantisme chronique de la société quand d’autres pointent le manque d’humilité de Sega face à la gravité de ce retrait. Toutefois, quelques-uns louent « l’humour attendu » d’une société comme Sega alors qu’abondent contre vents et marées les promesses de fidélité à la marque.

Le retrait de Sega Ent. est cependant tout relatif. Comme pour sauver les apparences, Genda s’est engagé à conserver les enseignes Sega dans les salles économiquement viables. Le groupe nippon maintien quant à lui, la fabrication de bornes d’arcade destinées à d’autres exploitants de salle dédiée.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Nintenboy
Signaler
Nintenboy
et le début d'une nouvelle ! ;)
Donald87
Signaler
Donald87
La fin d'une époque :(

Édito

Nintendo fouille dans ses vieilles armoires pour remettre au goût du jour ses jeux,  croiser les technologies anciennes de ses consoles,  et bientôt ses accessoires (Power Glove powa !). La nextgen n'a qu'à bien se tenir !!

 

Archives

Favoris