Le Blog de Mr tigrou

Par Mr tigrou Blog créé le 29/12/09 Mis à jour le 08/01/15 à 20h08

Ajouter aux favoris
Signaler

Actuellement je suis en train de participer à un championnat sur GT5, celui du site GT5rs. En bref, c'est un site et un forum de ouf malade du volant. On peut souvent voir cette communauté très bien située lors de concours basé sur ce jeu (le dernier en date étant le concours signature). Plusieurs formules sont possibles, j'ai choisi la formule GT Grand Prix. Elle se caractérise par différentes poules en fonction du niveau, l'utilisation de voiture de série modifiée ou non, des contraintes qui peuvent changées d'une course à une autre (pneus course, propulsion, aides...).

Généralement il y a 1 à 2 courses par mois qui se déroule comme cela : on se retrouve à heure fixe, le vendredi soir, suivi d'une qualification de 20 minutes puis la course qui dure généralement 1h15.

J'avais envie de vous narrer une des épreuves afin de vous donner un petit aperçu.

 

La course se déroule sur le circuit de Grand Valley Speedway Reverse sur 38 tours. Quatre choix de voitures possibles :

Lexus Weds Sport,
Subaru Cusco,
Autobacs Arta,
Ameniya RX7.


Avant la course je n'étais pas trop confiant, je n'avais quasiment pas tourné, j'ai choisi la RX7 par manque de temps et parce que c'était la seule que j'avais dans mon garage.

J'ai essayé de la régler au mieux en faisant appel à mon expérience de GP legends sorti sur PC. J'ai privilégié l'appui aérodynamique qui me permettais d'avoir une bonne tenue de route (réglages favorisant les parties sinueuses) au détriment de la vitesse de pointe. A ce propos je ne tardais pas à me rendre compte que ma voiture manquait de vitesse ce qui me coutera la victoire dans la dernière ligne droite.

Première surprise à l'issu de la qualif, je pars 3ème. J'ai un bon ressenti et suis plutôt content.Les doutes d'avant course se sont envolés et l'adrénaline monte.

Le départ est donné, je me fais vite doubler et je suis 4ème. Le départ est délicat car on peut perdre beaucoup de places par une manoeuvre stupide ou hasardeuse. Les 2 premiers prennent le large tandis que je me bat contre un concurrent, Nihls. S'en suit une bonne bagarre avec lui, un moment très excitant où nous étions très proche, en se battant à coup de dixièmes de seconde. Trop proche d'ailleurs car après quelques tours ensemble, je loupe un freinage et je le percute dans le deuxième virage et part en tête à queue. Gentleman oblige, je m'arrête le temps qu'il se remette en selle Puis on reprend de plus belle ! Cet épisode est d'ailleurs caractéristique de l'ambiance au sein de ce forum et pendant les courses : même si on joue pour gagner, on oublie pas d'être fair play et de communiquer, d'aider les autres lorsqu'ils ont besoin de conseils. C'est vraiment agréable.

Peu à peu je perd du terrain je temporise, il faut préserver ses pneus car les temps au tour peuvent s'effondrer très vite. Au 16ème tour (soit 3  tours de plus par rapport à ma stratégie initiale) je rentre au stand et je change mes pneus. Il était temps ils étaient complétement usés.

Je repars avec 46 seconde de retard sur le premier et j'entame ma remonté en profitant de rares erreurs de mes adversaires. Je me rend compte que je gagne énormément de temps sur les autres qui ont opté pour une stratégie à 1 arrêt. Mes pneus sont plus frais alors que les leurs sont carbonisés, je reprend régulièrement 3 à 4 secondes au tour.

2ème arrêt au 29ème tour alors que j'étais 2ème (je crois). Pareil, 40 secondes de retard mais je carbure et je remonte très très vite. Je suis confiant, vu mes temps au tours précédents, et je me dis que la fin de course sera pour moi grâce à ma stratégie décalé.

A 4 tour de la fin, je suis 4ème et me rapproche très vite de Nihls que je double de manière peut être un peu autoritaire. Je suis 3ème, Réplicant est devant moi, je n'ai qu'une infime chance de le doubler car jusque là il conduisait relativement bien. Mais coup de théâtre il part à la faute, je me retrouve juste derrière lui je le colle le plus possible sans pour autant le dépasser. J'analyse sa façon de rouler,  temporise pendant quelques virages et le double avant la fin de l'avant dernier tour.

Dernier tour je suis 2nd et je constate que je n'ai plus que 8 secondes de retard sur Sub. Je taille la route avec Réplicant aux basques. Au 1er temps intermédiaire  je n'ai plus que 4s de retard. Je me dis que les pneus de Sub sont morts mais est ce que je vais avoir le temps de le doubler surtout que Sub me met une pression énorme.

Je parviens à doubler Sub à 5 tours de la fin, le pauvre, ses pneus sont à l'agonie, il est quasiment à l'arrêt.

Dernier virage, Réplicant qui est toujours derrière moi se déporte mais je lui ferme la porte. Cependant il croise sa trajectoire et prend l'aspiration pour me doubler à 100m de l'arrivée en me devançant de 1s!!! Maudite vitesse de pointe !!!

Un finish incroyable et une fin de course mémorable !
Bien que je sois un peu déçu de ne pas gagner, j'ai adoré cette course! Encore maintenant, alors que je suis en train d'écrire je ressens encore l'adrénaline du dernier tour.

Je me console en ayant le meilleur temps au tour.

Le championnat continu et je ne manquerai pas de donner des nouvelles. Dommage que je ne puisse pas illustrer ce texte avec de la vidéo mais la gestion des ralentis catastrophique et le fait de ne pas exporter sa course sur PC me mettent trop de bâtons techniques dans les roues.

A plus sur les pistes...

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

Voici un post « rétro », empli de nostalgie. 
Il traite des salles d'arcades à Metz...ou plutôt des salles d'arcade qui se trouvaient à Metz car aujourd'hui, comme un peu partout en France (excepté à Paris qui inverse la tendance ces derniers jours ) elles sont toutes fermées. 
Je vais essayer de me souvenir des différentes salles ouvertes dans les années 90, les années collège et lycée pour ma part, une très bonne période où je jouais beaucoup plus que je ne travaillais à l'école. 
Mon premier souvenir est le Makao rue Coetlosquet. Une salle moyenne en « L » où il n'y avait que des bornes (je ne me rappelle pas de billards, flippers ou table de hockey). J' y allais avec deux amis, des jumeaux d'origine asiatique, toujours en avance sur les nouveautés et les mangas. Ils m'avaient traînés là bas et malgré le fait que cela se soit passé alors que j'étais en 5° (donc un bail) le souvenir  reste. La salle était assez sombre, pas mal de fumée à cause des clopes qui se consumaient sur le rebord des bornes, des mecs louches, et surtout des tonnes de jeux. Je me souviens que mes potes m'avaient payé un crédit à Mortal Kombat. C'était génial. C'était un jeu incroyable à l'époque, du fait de sa réalisation mais aussi de tout la violence qui en découlé (calculé en litres d'hémoglobine). En même temps que l'on jouait, il fallait jeter un oeil autour de soi. Nous pauvres pré-adolescent, étions des proies faciles pour cette salle mal famée. D'ailleurs il y avait la technique de la poche percée, c'est à dire que la poche du jeans qui contenait les pièces de 10 francs était percé à un certain endroit. De ce fait si on voyait quelqu'un qui allait surement nous raquetait, on passait les pièces dans ce trou et elles tombaient dans la chaussure!!! Ouais je sais...Mais on était vraiment pas en sécurité dans cette salle mais en même temps ça ajoutait du piquant, un sentiment d'interdit, un acte de courage, on avait l'impression de mériter de claquer 10F sur notre jeu préféré. 
Quoiqu'il en soit, je n'ai passé énormément de temps là bas car très vite cette salle a fermée. D'ailleurs elle n'a jamais réouverte, on trouve ce local dans le même état depuis 15ans au moins et les traces de ces 5 lettres magiques qu'étaient « MAKAO ». 

Il y avait aussi le Booster qui se trouvait dans le centre St Jacques (actuellement une para pharmacie). Si je me souviens bien c'était une plus petite salle qui avait la particularité d'avoir Street Fighter Raibow Edition (je remercie au passage Mister P qui a mis un nom sur cette version, je ne m'en souvenais plus). Street Fighter était déjà légendaire mais cette version permettait de faire vraiment n'importe quoi, sortir des boules de feu en faisant un Dragon Punch, se transformait en Blanka tout en restant en lévitation...J'avoue avoir passé du bon temps sur cette borne pirate. 
Je me souviens avoir vu également la fatalité infinie de Sub Zéro dans Mortal Kombat. Mon ami asiatique connaissait la manip' afin de lancer des boules de glace infiniment après qu'ai résonné « Finish Him! ». Je me souviens également mettre des pièces de 10F afin de défier le gagnant (c'était la coutume, le gagnant restait sur la borne à défier les autres, qui débourser le crédit, jusqu'à ce qu'il perde à son tour). 

Il y avait également une salle d'arcade à la gare. Malheureusement je ne me souviens plus de celle ci, elle était excentrée du centre ville, et je n'y allais pas des masses. Avis à ceux qui se rappelle. 

Il y avait une salle dans les galeries, au « Nouvelles galeries ». Je ne me souviens plus du nom également, mais je me rappelle qu'il y avait des flippers et un gérant assez sympa. Le local n'était pas grand mais suffisant pour nous occupé. J'ai un bon souvenir (quoique...) du Flipper d'Alerte à Malibu!!! Avec un pote on était fan de flipper et on se décide à claquer une pièce là dedans. Grave erreur dès le début  on a eu le droit à la musique officielle (I'll be there...) chanté par David Hasselhoff, le flipp était nul. Résultat des courses on essayait de perdre le plus vite possible pour se sortir de là. On doit notre salut au gérant qui est venu vers nous en nous disant qu'il allait fermé et qui nous proposait de poursuivre demain. On a prétexté ne pas être du coin et du coup il nous a remboursé notre crédit! Ouf.... 

Il y avait le Megadriver juste à côté du centre St Jacques. Le méga complexe de l'arcade. Un truc incroyable, un local immense, avec des bornes géantes genre Daytona en Lan, Sega Rally,  Jeu de foot, bornes de skate, de shoot, toutes les nouveautés, flippers, billards, baby foot, table de hockey... Pas mal de monde se retrouvait là bas, l'ambiance était bonne, c'était propre, c'était le top du top des salles d'arcade. 
Combien de temps ai je passé à jouer au flipper?!!!  Combien de fois on demandait 10F à nos mères respective ? Attack from Mars, Mediaval Madness, Twister... Que du bonheur. Avec un pote on était devenu des bêtes à ces flipp là et une pièce nous tenait longtemps, longtemps...On y était fourré tout le temps. Un passage au Mc Do pour un milkshake et on était d'attaque pour passer une bonne soirée! 
Puis la fréquentation a baissé, une tentative de vente de jeux n'a pas inversé la tendance puis elle a fermé ses portes. Aujourd'hui se trouve un restaurant... 

Il y avait également des bornes au casino d'Amnéville mais ce n'était pas la même chose, pas le même charme et c'était loin!!!(surtout en scooter). 

Aujourd'hui plus rien de cela. Je passe très souvent devant les anciennes vitrines de ces salles, avec une petite pointe de nostalgie. Parfois en ville et pour tuer le temps, je regarde dans ma poche afin de voir si j'ai de la monnaie et me dis que si j'en avais la possibilité je me referais bien une petite partie... 
Le pire c'est que cette tendance s'applique également au magasin de jeux vidéo indépendant, les petites enseignes sympas (j'y reviendrai sur un autre post). 
Tout cela sont des souvenirs, mes souvenirs. Une personne assez fou ré ouvrira peut être une salle..Je garde l'espoir... 
(Keep the faith comme dirai Sanchez dans Suikoden)

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler

Après une petite pause sur mon blog, je reprends du service.

Pour raison professionnelle, j'ai du me déplacer à Lille. Très chouette ville, il y a vraiment de belles choses à voir, les petites rues du vieux Lille, les batiments en pierre rouge, une cathédrale qui étonne, la cuisine locale, la patisserie de chez Meert...Et aussi son magasin de jeuxvidéo, Gamewave. J'ai pu visiter cette échope et il se trouve qu'elle est bien achalandée: neuf, occaz, import, oldies concernant un peu près toutes les consoles (la deuxième partie du magasin fera baver tout gamer qui se respecte avec des jeux parfois introuvables ou presque), OST, Pixn'love. Le magasin est bien tenu, franchement que du bon.

En plus les personnes qui tiennent la boutique sont vraiment sympas, disponibles. Autre chose non négligeable: ils savent de quoi ils parlent contrairement à d'autres vendeurs travaillant dansde grandes enseignes (pas que je n'aime pas les enseignes mais avec les années de jeux vidéo que j'ai dérrière moi, je vois lorsqu'on n'est un peu limite...).

Existe également un site internet permettant de faire de la vente par correspondance et de consulter le stock.

Bon je n'ai pas de parts dans ce commerce mais ça me faisait plaisir d'en parler. Voilà, si vous êtes dans le coin, n'hésitez pas.

A plus.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler

Depuis quelque temps déjà l'idée d'acheter une PSP me taraude et je ne sais pas vraiment pourquoi. Pour la collection, par curiosité,  pour le côté lecteur multi média, pour tester la connectivité entre celle ci et la PS3.

Je me trouve des tas d'excuse, je pourrai craquer, financièrement acheter une PSP aujourd'hui c'est plus le Pérou, surtout avec les offres qu'il proposent: - 50€ ou 10 jeux à télécharger avec la PSP GO.

Le seul obstacle est celui ci: je n'ai jamais été attiré par les jeux sur PSP (forcément c'est quand même un obstacle). La machine m'a toujours attiré mais pas vraiment les jeux. Maintenant l'idée de pouvoir télécharger des petits jeux sur le PSN est plutot une bonne chose.

Qu'est ce que vous en pensez?

Et pouvez vous me répondre à mes intérrogations:

- quelles sont les possibilités de connectivité entre PS3 et PSP?

- Y a t'il des jeux PSN qui puissent être jouer autant sur la PS3 que PSP?

-Quels sont vos jeux cultes sur cette plateforme?

Voilou et vous remerkian

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } -->

 

 

Aujourd'hui je vais vous parler d'un livre que j'ai découvert à Lille en furetant au Furet du Nord. Du coup je fais une petite infidélité à GT5 mais bon...quoique je suis entrain d'écrire en ayant lancé une partie en B-Spec.

Ce livre s'intitule Tokyo Home écrit par Cyrielle et Gloris.

C'est l'histoire d'une ado, Julie,qui débarque au Japon. Julie décide donc de rejoindre son père suite à une brouille avec sa mère. Ses parents sont divorcés. Elle va donc à la découverte d'une autre vie, d'une autre culture et c'est ce choc des cultures qui va être à l'origine de situation assez cocasses.

Le dessin est clair, oscillant entre un style européen et typé manga, l'histoire même si elle ne casse pas trois pattes à un canard (désolé j'adore cette expression) est prenante et se laisse facilement lire. D'ailleurs on se surprend à s'identifier à cette ado perdue au milieu de l'inconnu. Et c'est également une manière de connaître toutes les us et coutumes quotidien du japon, c'est petits rien qui caractérisent la vie japonaise.

Plus de précisions ici:http://journalcyrielle.canalblog.com/archives/2010/05/07/17819372.html

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } -->

Depuis quelques temps j'ai l'impression d'être Desmond dans Lost, vous savez le mec qui devait appuyer sur un bouton au risque de voir arriver la fin du monde avant l'heure, c'est à dire 2012.

Ben, je suis pareil! Je participe au concours GT5 signature basé sur le mode B-Spec et pour que mon pilote soit plus rapide je lui fais faire du levelling. Du coup ça se passe comme ça: je l'inscrit à une course, je lui mets entre les pattes une voiture de ouf qui est bien plus rapide que celle des concurrents et je lui fait faire sa course. Et c'est là que j'interviens! A intervalle régulier j'appuye deux fois sur X et voilà! Histoire soit de lui dire d'aller plus vite bien qu'il finisse presque toujours avec un tour d'avance ou pour changer de course.

Palpitant!!!

Ah oui j'oubliais. Je fais aussi diverses taches administratives ou ménagères en attendant la fin de la course. Grâce à GT5 je n'ai jamais été aussi à jour!!! Merci Kazunori!

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler


Je me suis remis à jouer à ce mode ,concours GT5 Signature oblige, et je ne sais pas quoi en penser. Tout d'abord je dois concéder que ce concours a du bon dans le sans où j'ai augmenté en XP à une vitesse incroyable. En 2 heures, je suis passé du niveau 5 à 17! Chose impossible dans le mode « normal ». 
Par contre je n'ai aucune idée du fonctionnement du pilote. Certes on a des choix à faire (toujours et seulement 4) pour le diriger mais je ne comprends pas vraiment sa logique. Lorsque je lui demande de dépasser il ne se déporte pas, il freine et se laisse même dépasser à son tour! 
De plus même en lui demandant d'aller plus vite il ne réagit pas vraiment. C'est même pire dans le temps. Pour faire simple de mémoire j'ai fais un temps en 5,02 sur Daytona lors de mon premier essai (soit au niveau 5) et alors que je suis au niveau 17 je n'arrive pas à faire mieux que 5,10! 
Apparemment il y aurait de la fatigue qui pourrait influencer la maîtrise du pilote mais bon...J'ai également pensé que vu que je n'ai pas développé sa carrière (comprendre gagner des courses dans le mode B-spec) il pourrait avoir un décalage avec ses nouvelles compétences et du coup aboutirait à moins de performance...Il y a également cette histoire de flèche dans le menu pilote qui pourrait retranscrire sa motivation... 
En fait j'en viens tout simplement à me poser milles questions car je n'ai pu dégotter aucune informations valables sur ce mode et ça me gave. La notice fait 3 pages et le reste je l'ai glané sur différents forums et on sait que l'on trouve du lard et du cochon sur la toile. Le jeu aurait pu gagner en un peu plus de clarté. 
J'aurai également avoir un mode un peu plus étoffer surtout au niveau des ordres. Cela fait un peu juste. Pourquoi ne pas intégrer des possibilités d'intimidations, de changement de trajectoires, des coup de bluff? 
Peut être que cela viendra: 
-        plus tard dans le jeu; 
-        avec un patch; 
-        jamais. 

Veuillez cocher la case.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler

Toujours dans mon périple GT5 j'ai eu la bonne surprise d'entendre des chants de Noël dans les manus du jeu.

C'est pas grand chose mais j'aime bien ces attentions. Ca me rappelle, dans un tout autre registre, Shenmue avec son ambiance qui changait au fil de la saison.

C'est tout! (pas trop le temps d'écrire en ce moment) et bonne fêtes à tous.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

Aujourd'hui j'ai été témoin d'un événement extraordinaire, incroyable, célesto cosmique comme dirait l'autre!

J'ai réussi à faire un tonneau dansGT5! Après 10 ans d'exploitation, les développeurs de "the real driving simulator" ont pensé à incorporer ça...

Chapeau les artistes! (non non je ne suis pas ironique :) ).

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

 

Je hais ce jeu. Je le maudis, je le vomis. Je suis en train de passer le permis IC et je bloque sur la première et la dernière épreuve. Je hais cette lamborghini jaune qui me rentre à chaque fois dedans me disqualifiant par la même. Je voudrais la voir bruler, en pièces, au fond d'un cours d'eau, je voudrai tester sur elle tout les dégâts possible et cela sur 5 générations. Qu'on s'entende bien, j'arrive à gagner cette épreuve mais pas en or. Pourtant je fais de mon mieux mais à chaque fois il y a autres choses, si ce n'est pas cette voiture, c'en est une autre, sinon je loupe la corde, je m'énerve, je fais encore plus d'erreurs, je peste sur n'importe qui, femme, chats et enfants...

Bon après pas mal d'essais j'y arrive et j'en profite pour faire un doigt énergique à ce jeu qui ne voulait manifestement pas me donner cette coupe en or!

J'attaque la première épreuve. De mémoire on devait faire 16,700 et devinez quoi je fais 16,702!!!!AHHHHHHHHHHH!

J'ai l'habitude de cela. D'ailleurs j'étais abonné à faire le même temps que celui demandé sur GT2 mais le problème est qu'il ne me permettais pas de décrocher l'or.

Je fais environ 1057 essais je n'arrive pas à dépasser 16,700. Et là idée de génie (il était temps) je me souviens qu'il y a possibilité d'activer des aides au freinage. Je mets tout à fond, résultat: 15,200, voilà emballer c'est peser , ouf je peux passer à autre chose. Ouais j'ai tricher, et alors qui êtes vous pour me juger Monsieur, hein?! Vous ne savez pas dans quelle situation je suis! Et dans quel stress!

C'est fou quand même de passer autant de temps juste pour être premier, pour avoir une conduite parfaite, pour dire tout simplement que l'on a réussi à dépasser ses limites.

C'est juste un jeu vidéo pourtant... It's only video game but i like it (pour reprendre une formule connue).

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Archives

Favoris