Retrogaming Marmotte

Retrogaming Marmotte

Par Evilmarmotte Blog créé le 03/04/14 Mis à jour le 04/03/21 à 10h21

Un blog retrogaming garanti 100% sans DLC!

Ajouter aux favoris
Signaler
PS4 (Jeu vidéo)

Les metroidvania, c'est toujours un peu la même chose. Et perso, ça me va très bien. J’ai beau avoir fait presque tout ce qui est sorti dans le genre depuis Symphony Of The Night en 1996, je prends toujours le même plaisir à explorer des châteaux truffés de monstres en bondissant dans tous les coins.

Dans ce genre très classique et ultra codifié, il y a une licence que j'apprécie beaucoup en ce moment, c'est Shantae. Avec son esthétique de dessin animé en mode “fan-service à tous les étages”, la série du studio Wayforward apporte une touche de légèreté au genre. Parmi les 5 jeux parus depuis 2002, il y en a un qui sort du lot, c'est Shantae and the Pirates Curse

Pourquoi c'est culte?
Conçu à l’origine pour la 3DS, puis porté sur à peu près TOUT, ce petit jeu indé synthétise ce qui fait le charme de la licence. Sur le fond, on est face à un metroidvania assez classique qui coche la check-list habituelle : plusieurs grosses zones reliées par un hub, des pouvoirs qui débloquent de nouveaux passages, un personnage de plus en plus fort… C'est balisé!

Shantae and the Pirates Curse C'est sur la forme que le jeu impose sa personnalité. Shantae, c'est avant tout du fan service et de l'autodérision non-stop. Les dialogues savoureux brisent sans arrêt le 4ème mur, comme avec ce boss récurrent en pleine crise existentielle qui se plaint de son statut de "bouche-trou". L'esthétique arabisante est très dépaysante et colorée, dans un style bien kawaii digne des meilleurs jeux de l'ère 16bit.  Le casting féminin joue à fond la carte du sexy, et comme le jeu est plus mignon que racoleur, ça passe bien!

À quelques occasions, Shantae sort des sentiers battus. Il y a par exemple un niveau où l’on débarque dans un royaume qui a perdu sa princesse (ça vous rappelle quelque chose?). Du coup, l’administrateur du royaume kidnappe tous les personnages féminins du jeu pour choisir parmi elles la nouvelle princesse. S’ensuit un niveau complet en mode infiltration où Shantae, en "tenue de princesse", doit sortir ses copines d’une sorte de harem géant. 

Le gameplay est assez simple. On saute, on frappe… On trouve des objets pour sauter plus loin et frapper plus fort... La routine ! Le jeu est assez court, mais la hausse de la difficulté dans les derniers niveaux pousse à revenir en arrière pour ramasser un maximum d'améliorations. J’ai lu quelques critiques sur ces aller/retour… perso je trouve que c’est ce qui fait le charme du genre. Par contre, c’est vrai que le jeu est assez avare en indices sur ce qu’il faut faire après avoir gagné une nouvelle compétence. Les murs qu’on peut détruire ne sont pas vraiment mis en avant.

Du côté des musiques, qui dit Wayforward dit Jake Kaufman. Le compositeur star de la scène indé fait un boulot honnête sur cet épisode. Ce n’est pas aussi riche que sur Shovel Knight, mais les thèmes filent la pêche restent en tête un bon moment. Le ton général est toujours très électro, avec des mélodies qui partent dans tous les sens sur des gros beats. Je préfère la B.O. du récent Shantae: Half-Genie Hero pour les synthés bien 90’s et les morceaux dans l’ensemble plus calmes. 

Potentiel de rejouabilité : 8/10
Shantae and the Pirates Curse est donc un sympathique petit metroidvania, parfait pour se détendre les neurones entre deux "gros jeux". L’esthétique pixel art est extrêmement soignée, et le gameplay retro devrait rappeler de bons souvenirs à tous ceux qui ont connu la grande époque des jeux de plate-forme 2D.

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Commentaires

Sonatine
Signaler
Sonatine
Cool ton article mais comment parler de Shantae sans évoquer Monster World IV de SEGA dont il s'inspire allègrement ? En tout cas, merci à toi d'avoir mis la lumière sur cette série.
Evilmarmotte
Signaler
Evilmarmotte
@Donald87: Je crois que la licence n'est pas super connue en Europe. Y a beaucoup de monde sur le marché des jeux indés inspirés de Castlevania et co ^^
Evilmarmotte
Signaler
Evilmarmotte
@nikolah: J'avais oublié l'apple arcade :D Mon côté anti pomme ET anti jeux mobiles ^^
Mais bon, comme tu dis, si c'est dans la continuité de half génie hero, ça ne peut pas être mauvais. J'aimais bien le style graphique et les personnages.
nikolah
Signaler
nikolah

c'est un jeu apple arcade, nuance ! Et c'est le même moteur qu'half génie hero, du coup c'est vraiment tres joli (mais c'est plus du pixel art, le rendu ressemble a batman ou ductiles du meme dev')

Donald87
Signaler
Donald87
Une fois de plus ... Inconnu au bataillon.
Evilmarmotte
Signaler
Evilmarmotte
Je n'ai pas encore fait Seven Sirens. Il est à 30 euros sur PS4, ça fait cher le portage de jeu ios ^^;
Vivement les promos :D
nikolah
Signaler
nikolah
je plussoie énormément la version 3DS, la 2d avec l'effet relief, ca rend extremement bien. A noter que le dernier épisode "seven sirens" renouvelle un peu la formule "shantae" avec un grand monde ouvert, contrairement a celui ci qui propose un système plus proche de quackshot/monster world.

Édito

Bonjour et bienvenue!


Retrogaming Marmotte, c’est l'amour du gros pixel! Le plaisir d’exhumer les antiquités vidéoludiques d'une époque garantie 100% sans DLC, quand le pokédex s'arrêtait à 150 et que les seins de Lara Croft étaient encore d'authentiques triangles. L’âge d’or du jeu vidéo!


Vous pouvez également suivre ce blog à l'adresse suivante :
www.retrogamingmarmotte.fr

Je publie souvent sur Instagram. Passez me faire un coucou si vous voulez papoter ^^

Archives

Favoris