Premium

A Curious Gameblog

Par Curious Planet Blog créé le 01/10/10 Mis à jour le 22/06/13 à 19h58

Actualités en provenance d'une planète bien étrange...

Ajouter aux favoris
Signaler
Curious Planet

Ce qu'il y a de bien avec la Curious Planet, c'est qu'ils répondent vite (des fois).

C'est donc avec joie que j'ai reçu ce matin le résultat du concours de cette semaine. Et notre grand gagnant est... hairaz, qui a décidément de la chance avec les concours !

C'est donc sa mission qui sera retenue, bien qu'elle sera adaptée pour coller à l'univers et à l'histoire de Worlds (non, vous ne verrez personne marcher sur les mains). Je vous invite à la redécouvrir ici même :

Idée de mission, je ne sais pas si elle interférera avec le cours principal du jeu, mais je me lance :

Sur Kant se forme un groupe religieux. Celui-ci a un leader, qui dit avoir découvert un passage vers un autre monde, un monde où la gravité n'aurait pas été inversée, et où une vie meilleure les attend : en effet, depuis le renversement gravitationnel, la vie des habitants de ce monde est devenue très difficile ("Essayez de jouer 5 minutes en penchant la tête", par exemple). Selon lui, cet événement tragique a été causé par Dieu pour les punir de leurs péchés, etc.
On est envoyé sur Kant pour enquêter sur la disparition d'un agent de l'Ordre. En arrivant sur Kant, on rencontre tout d'abord des gens marchant sur les mains, qui disent le faire pour expier leurs pêchés. On apprend d'eux ce dont j'ai parlé dans le premier paragraphe, et on finit par rencontrer leur chef.

Celui-ci demande à nous parler en privé. Il a reconnu en nous un agent de l'Ordre, et nous explique qu'il a appris l'existence des mondes par la bouche d'un agent agonisant. Il a ensuite fondé ce culte en l'attente de l'arrivée d'un nouvel agent de l'Ordre, faisant croire à la punition divine, alors qu'il savait évidemment que c'était un des habitants de la Curious Planet qui avait fait une erreur que tout le monde avait ensuite trouvée amusante. Si il fait croire à ses concitoyens que c'est une punition divine, c'est parce qu'il savait que personne ne le croirait s'il disait la vérité, et que désormais il les trouve trop idiots pour comprendre, en les voyant tous marchant sur les mains. Ainsi, il nous supplie de ne pas le mettre à mort.
Quand on l'interroge sur les causes de la mort de l'agent, il nous explique qu'il est la cause d'un groupe, qui a décidé de vivre à part, et qui avait commencé à protéger violemment ses frontières tout en essayant de gagner du terrain, alors qu'ils avaient, au moment du changement de gravité, décidé de vivre tous ensemble, sans propriété ni barrières. Au moment où il a fondé son culte, ceux-ci se sont opposés à lui, et tentent maintenant de le déloger.
Avant de prendre notre décision quand à sa vie ou à sa mort, car il se rend compte de l'importance de la séparation des mondes, il nous invite à rendre visite au chef des "hérétiques" (je les appellerai comme ça par souci de simplicité, étant donné que je ne sais pas si vous voulez donner certaines consonances au noms des personnages et des groupes), pour juger des deux côtés de la balance et venger l'agent mort.

Après avoir été aiguillé par quelques "hérétiques", qui sont particulièrement accueillants, on rencontre donc le chef du groupe ennemi. Il nous explique qu'il sait que le chef religieux tire ses informations d'un agent de l'Ordre, et que celui-ci les a livrées sous la torture avant d'être sauvagement assassiné par le soi-disant "Envoyé de Dieu". De sont côté, tous ses concitoyens sont prévenus de cette vérité, il refuse de les laisser dans l'ignorance. Lui est croyant, pense que Dieu a instauré plusieurs mondes qui vivent en équilibre, que nous sommes les garants de cet équilibre : un émigration massive comme le propose le chef religieux bouleverserait cette homéostasie. De plus, si Dieu lui a infligé un châtiment, il veut le subir en attendant que Dieu décide qu'il soit terminé (oui, il répète souvent Dieu). Cependant, il s'en remet entièrement à notre jugement.

On a alors un choix :

- soutenir le chef "hérétique", qui ne veut pas émigrer. Ils part alors en guerre contre les "religieux". Ceux-ci sont préparés, on doit soutenir l'assaut et finalement tuer le chef "religieux". Cependant, le chef "hérétique" nous demande finalement de le suivre, il nous mène au corps de l'agent, abattu d'une balle par lui-même. Il nous implore alors de le pardonner : si on le tue, les derniers habitants de Kant se rebelleront contre nous, on devra alors les tuer, créant ainsi un monde fantôme, vide de tout. On a encore le choix, je vous laisse décider des conséquences d'un "génocide" (selon les mots du chef).

- soutenir le chef "religieux" : celui-ci annoncera alors la bonne nouvelle à ses disciples. Emplis d'une joie immense, incontrôlables, ils se rueront sur les "hérétiques", armés jusqu'au dents, tandis que leur chef les suppliera d'arrêter. Les "hérétiques", n'ayant pas eu le temps de se préparer, tomberont comme des mouches. On pourra alors tenter de tuer les religieux pour les arrêter, et emmener clandestinement le chef (après qu'il nous aie montré ce dont je parle dans le paragraphe suivant) ; ou laisser les religieux faire leur massacre et les emmener ensuite dans un autre monde.
Avant de partir, le chef religieux nous demandera de le suivre. Il nous emmène dans une salle de torture, où l'on retrouve l'agent mort. Le chef religieux nous dit qu'il savait que l'agent détenait des informations cruciales pour le bien de ses sujets (devient-il mégalomane ?), et que c'est pour eux qu'il a agi. Encore une fois, choix entre le tuer et voir le reste des habitants de Kant se retourner contre nous, ou les emmener quand même. Bien évidemment, les conséquences de ce trajet clandestin ne sont pas de mon ressort, moi qui n'habite même pas sur la Curious Planet.

Description rapide des deux peuples :
Les religieux sont très polis et raffinés (malgré le fait qu'ils marchent sur les mains), etc.
Les hérétiques, eux, sont civilisés mais très traditionnels, un peu rustiques, voire presque primitifs.

Bon, voilà, c'était très long, merci si vous m'avez lu jusqu'au bout. Je ne sais pas si cette mission s'intègre bien dans le scénario ou dans l'ambiance générale de Worlds (on peut bien évidemment la faire intervenir après plusieurs missions dans ce monde : les clans ne sont pas encore formés, et la mort de l'agent ainsi que la fondation du culte se feraient alors en notre absence, parce que je sens qu'avec ma mission, je gâche un monde assez intéréssant), ni si elle a des conséquences trop compliquées à gérer, ni même si elle va vous plaire, mais bon, comme on dit, "qui ne tente rien ..."

 

Merci aux autres participants ! Il y aura certainement un second concours, et donc une seconde occasion de gagner votre exemplaire. Ne la ratez pas !

Ceci étant dit, bonne soirée !

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
Curious Planet

Etant donné que ça fait quelques temps que je n'ai rien posté, je me suis dit qu'un petit concours serait une bonne idée. J'ai donc contacté la Curious Planet, qui, bossant actuellement sur les missions du jeu, m'a soumis l'idée suivante...

 

> Apportez votre pierre à l'édifice !

Pour rappel, le jeu se base sur un principe de missions à accomplir. Afin de remporter l'exemplaire de Worlds mis en jeu, il vous suffit donc de donner une idée de mission intéressante !

Décrivez donc votre idée de mission dans les commentaires, et soyez bien entendu le plus créatif possible !

Vous pouvez au choix créer une mission qui se déroulerait dans l'un des deux mondes présentés (à savoir Teira et Kant), ou bien une mission plus vague qui pourrait être facilement adaptable pour la Curious Planet. La mission doit bien entendu être en concordance avec le scénario, expliqué ici.

La personne ayant soumis la meilleure idée se verra remettre un exemplaire du jeu à sa sortie. Le résultat du concours sera publié en début de semaine prochaine, donc ne le ratez pas !

Bonne chance !

 

Ajouter à mes favoris Commenter (17)

Signaler
Worlds

> Blanc comme neige...

J'ai reçu ce matin une lettre de la Curious Planet, m'indiquant qu'ils ne souhaitent pas nous envoyer plus d'infos relatives à Kant.

Etant donné que la lettre qu'ils m'avaient envoyée la dernière fois contenait des infos sur d'autres mondes, j'ai décidé de passer au suivant ; il s'agit en l'occurence du seul monde "déjà connu", Teira.

Déjà connu, puisque c'est dans ce dernier que se déroulait la démo de Worlds présentée au festival du jeu vidéo (et disponible sur la Curious Planet) !

 

> Teira

Le monde de Teira se situe au sommet d'une chaîne de montagne. C'est pour cette raison qu'il y neige éternellement.

Personne ne sait ce qui se trouve en bas de ces montagnes, simplement parce qu'il est impossible de descendre ; la pente avoisine en général le 90 %, et ne descend que rarement aux environs du 80 %.

De même, il est important de noter qu'il ne fait jamais nuit sur Teira. La visibilité n'y est pas optimale pour autant, puisqu'un épais brouillard accompagne toujours la neige qui y tombe.

Relativement tranquille, ce monde est malheureusement infesté de pillards près à tout pour leur cause ; ils ont donc pris l'habitude de tirer à vu sur tout ce qui ne leur ressemble pas.

Les montagnes de Teira, et ses foutus pillards...

 

> Higanva

Higanva est la seule ville sur Teira. C'est dans cette ville qu'est localisé le transporteur vers l'Archipel.

(pour info, l'Archipel est la base d'opération de l'Ordre ; elle sera présentée dans un prochain article ! Et le transporteur et bien, c'est simplement le téléporteur qui fait le lien entre l'Archipel et les autres mondes.)

Pour revenir à Higanva, il s'agit d'une petite ville relativement calme, protégée par les Membres de Sikar, un groupe organisé de chasseurs.

Chose intéressante, les structures d'Higanva sont toutes de forme carrée.

 

> Round 1... Fight !

Les pillards ne sortent pas de nul part ; ils habitaient autrefois Higanva.

Il s'agit en fait d'écologistes opposés aux membres de Sikar qui sont, comme dit plus haut, des chasseurs. Ca les a fatalement menés au conflit, et les écologistes ont décidé de partir vivre hors de la ville, et d'attaquer quiconque en sortira.

Sauvez des animaux ; tuez des hommes !

 

> Les iarg'n

Il y a 8 mois, je me suis reveillé avec une missive directement envoyée de la Curious Planet (oui, je participe très vaguement au développement de leurs projets parfois...).

La lettre me demandait gentillement de leur envoyer un lapin et une poule, vivants et sauvages. Ils insistaient sur ce point. Je ne sais pas si vous vous baladez souvent, mais il n'est pas évident, de nos jours, de trouver une poule sauvage...

Mais bon, je ne pouvais pas leur refuser ça. Je me suis donc mis en quête d'un lapin, histoire de commencer facilement ; ça m'a prit deux jours. Les lapins ça traîne partout ; c'est pas tellement difficile à trouver. Mais c'est autre chose à attraper, croyez moi...

Bref, j'ai finalement réussi, et ce n'est qu'après quelques mois supplémentaires de recherche ardue que je leur ai trouvé une poule ! Je leur ai donc envoyé les deux bêtes, en me demandant ce qu'ils comptaient en faire.

Et bien j'ai eu ma réponse lorsque j'ai découvert les iarg'n, un drôle d'animal de Teira !

Le iarg'n, issu de lourdes modifications génétiques, est un croisement entre le lapin et la poule. Du moins physiquement ; ils ont en revanche totalement réécrit le comportement de l'animal.

Physiquement donc, les iarg'n possèdent les pattes d'une poule en guise de pattes arrières, pour se déplacer... Et les pattes avant d'un lapin, qui ne leur servent pas à grand chose. Ils possèdent également deux longues oreilles, bien que plus courtes que celles d'un lapin.

Leur comportement est cependant assez troublant ; ces créatures vivent sous la neige, et ne sortent que rarement pour se nourrir des cadavres congelés que l'on peut trouver dans les montagnes. Propriété qui lui donne une bien mauvaise réputation, alors qu'il s'agit d'un animal des plus adorable.

Il existe des iarg'n en captivité à Higanva, qui ont perdu cette habitude de s'enfouir dans la neige.

 

Un iarg'n tenu en captivité.


> Dans le prochain épisode...

Pour le prochain article, je vous présenterai l'Archipel, l'un des lieux les plus important dans Worlds !

Si jamais vous désirez en savoir plus, adressez moi vos questions dans les commentaires, et je les leur transmettrai. Et qui sait, peut être que la vidéo de gameplay qu'ils m'ont promis arrivera bientôt...

Bonne soirée !

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Worlds

> Worlds, une histoire de quoi déjà ?

Rappelez-vous, Worlds, aussi surprenant que cela puisse paraître, c'est avant tout une histoire de monde.

C'est pourquoi je n'ai pas été surpris de recevoir, ce matin, une lettre de la Curious Planet me demandant de vous présenter un des 8 mondes du jeu. Le vaisseau supposé m'acheminer la vidéo de gameplay ayant été attaqué, ils ont jugé préférable de m'envoyer autre chose en attendant de la renvoyer... Les voyages interstellaires, c'est plus ce que c'était, on ne le dira jamais assez.

 

> Kant

Même si la lettre contenait des infos sur plusieurs mondes, avec captures d'écran à l'appui, c'est d'abord Kant qui a attiré mon attention. Pourquoi ? Simplement parce que c'est le seul pour lequel il m'a fallu un petit temps d'adaptation pour comprendre le sens des screens.

 

J'espère que les images passent bien au scanner...


> kant->setGravity(0, 0, 10.05);

L'idée du monde de Kant vient d'une simple erreur.

Comme chaque matin, les habitants de la Curious Planet venaient de se lever, pour aller bosser. Chacun à son poste, certains à la maçonnerie, d'autres coulent le béton, et le superviseur se met derrière son écran pour régler les divers paramètres de la map en cours. Seulement, bien qu'ils ne soient pas humains, les habitants de la Curious Planet ne sont pas parfaits pour autant ; il se trouve que le superviseur était mal réveillé, et qu'il a tapé "kant->setGravity(0, 0, 10.05);" au lieu de "kant->setGravity(0, -10.05, 0);".

Le résultat fut immédiat ; tous les travailleurs furent propulsés dans les airs. Mais malgré la perte de quelques ouvriers, le superviseur fut félicité pour son idée, et elle fut conservée.

C'est ainsi que la Curious Planet décida que le monde de Kant serait un monde avec la gravité sur le côté.

 

> Chaque erreur a ses conséquences... Evidemment.

Kant se retrouve donc l'un des mondes les moins accueillants de Worlds. La plupart des gens étant morts le jour du changement de gravité, la ville principale de Kant ressemble désormais beaucoup à une ville fantôme, bien que quelques survivants persistent.

J'imagine qu'on peut s'attendre à pas mal de phases de plateforme...

Même si le document est maigre en informations, il est mentionné qu'ils m'en enverront d'autres dans peu de temps... Attendez vous donc à plus d'éléments sous peu !

 

Attention de ne pas tomber...

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler
Autres

> Pas sur la Curious Planet en tout cas.

Un article un peu spécial aujourd'hui, puisqu'on s'attaque à la question suivante :

Comment créer un papillon dans un jeu vidéo ?

Une question existentielle qui, j'en suis sûr, vous tracasse nuit et jour depuis de longues années. On pourrait se demander "Quel intérêt ? Les vrais papillons sont très bien, non ?". Oui, mais les vrais papillons ne vivent pas bien longtemps, alors que ceux que je vais vous apprendre à créer ont une durée de vie sans limite !

Nous verrons bien entendu les méthodes terrestres, puisque celles de la Curious Planet ne vous serviront certainement jamais.

 

 

> Premier stade : L'oeuf

La première chose à faire : penser à la manière de représenter notre papillon. Techniquement, un papillon, c'est un corps, avec deux ailes. Rien de très complexe. On pourrait très bien se faire un modèle 3D détaillé du papillon, mais dans le cadre d'un jeu vidéo, ça ne servirait pas à grand chose. En réalité, le modèle 3D d'un papillon est d'une simplicité insultante !

 

Résultat après de nombreuses heures de travail acharné.


Le principe est donc de placer une texture qui, par transparence, représentera les ailes de notre papillon ; de la même manière, le corps du papillon peut être intégré dans la texture, et on se retrouve avec un modèle simple à faire et optimisé.

Je pense qu'on peut passer outre le détail de l'animation, chacun ayant sûrement déjà vu un papillon dans sa vie.

 

> Second stade : La chenille.

La seconde étape est donc la création de la texture. Ici, plusieurs solutions ; la dessiner soi-même, sortir avec un appareil photo, chercher du libre sur internet... Peu importe. Le principal est d'avoir une image comprenant une aile, et la moitié du corps du papillon.

 

Aucun papillon n'a été blessé lors de la réalisation de cette texture.

 

> Troisième stade : La chrysalide !

Une fois notre modèle terminé, texturé, et animé, il ne reste plus qu'une étape : lui donner vie.

Bien que la méthode des 200 000 volts de la Curious Planet me plait bien, ici, la méthode qui nous intéresse est la programmation.

Le programme est simple : on va déplacer le papillon de manière aléatoire. Pour être plus précis, il va sélectionner une direction au hasard, puis s'y déplacer pour une durée aléatoire, puis choisir une autre direction, etc. Au moment du choix de la direction à prendre, il peut aussi décider de faire du sur place un instant.

SI (temps_de_deplacement EST PLUS GRAND QUE 0)
{
        On retire le temps écoulé à temps_de_deplacement depuis la dernière boucle.
}
SINON
{
        On définit si le papillon doit bouger ou non, et on stocke le résultat.

        SI (le papillon doit bouger)
        {
                On définit la direction dans laquelle il se déplace.
        }
        Puis on définit le temps de déplacement, entre 500 et 1000 millisecondes.
}

SI (le papillon doit bouger)
{
        On déplace le papillon dans la direction définit plus haut.
}

 

Et voilà pour notre programme !

 

> Et enfin...

Et nous avons enfin un papillon plein de vie et de gaieté ! Voici le résultat :

 

 

 

Pendant ce temps, sur la Curious planet...

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
Worlds

> Worlds ? Qu'est ce que c'est ?

Worlds est le principal projet de la Curious Planet. Il s'agit d'un jeu d'action / aventure en 3D, qui mixe RPG et infiltration.

Il sortira courant 2011 sur PC (Windows / Linux / pourquoi pas Mac).


> Scénario

Le scénario a une place importante dans Worlds ; le jeu se déroule dans un univers composé de plusieurs Mondes, qui ne doivent pas avoir conscience les uns des autres. Dans ce but, un Ordre a été mis en place, qui a pour vocation de résoudre tout ce qui pourrait mettre en péril cette loi.

Le joueur se retrouve dans la peau d'un agent de l'Ordre, nommé Reyk. Il devra donc effectuer les missions qui lui seront attribuées au sein des différents Mondes.


> Idées autour du jeu

L'idée de base au début du développement de Worlds, était un jeu dans lequel on visiterait différents mondes, ayant chacun ses habitants, ses décors, sa personnalité. Ce sont des univers comme celui d'Another World, ou ceux des Myst, qui ont insuflé cette envie aux habitants de la Curious Planet (oui, ils jouent... Je crois.).

 

 

C'est autour de cette idée que s'est construit le reste du jeu ; au départ simple jeu d'action, le jeu a vite évolué pour acquérir une large composante RPG par exemple, afin d'être cohérent avec l'idée de mondes ; il aurait été dommage de les visiter sans pouvoir échanger un mot avec ses habitants.

C'est ensuite naturellement que le scénario s'est mis en place, entraînant d'autres aspects du gameplay avec lui. Le fait que le héros soit un agent issu d'une organisation secrète a entraîné l'intégration de possibilités d'infiltration.

Je pense que je reviendrai plus en détail sur le gameplay à l'avenir, avec une vidéo de préférence. Je devais en recevoir une de la Curious Planet dernièrement, mais ils m'ont laissé sans nouvelles...

 

> Aspect graphique

L'esthétique d'un jeu vidéo est quelque chose de très important. Enormément de jeux jouent la carte du réalisme, cependant, on retient en général plus facilement un jeu avec un aspect graphique unique, qui se reconnait au premier coup d'oeil, qu'un jeu à l'aspect graphique plus habituel. Il est simple d'identifier l'origine d'un screenshot d'Okami ou de Madworld par exemple.

Il fallait donc à Worlds un style graphique particulier, qui permettrait de reconnaitre le jeu au premier coup d'rétine, tout en étant agréable à regarder bien entendu. Beaucoup d'autres paramètres sont entrés en ligne de compte, comme le côté technique ; il fallait quelque chose d'intéressant, et de pas trop chiant à faire si possible. D'autant que comme vous le savez, sur la Curious Planet, les modèles sont sculptés à l'ancienne, dans d'énormes blocs de roche.

La volonté d'une simplicité technique a amené à des modèles "sans bras / cou / jambes", à la manière de Rayman. Le principe facilite de façon époustouflante l'animation, sans trop limiter les possibilités (bon certes, c'est pas évident de faire un personnage les bras croisés...). Et pour les même raisons qui ont poussé Matt Groening à créer les Simpson jaunes (à savoir la reconnaissance immédiate), les personnages de Worlds se sont retrouvés... Gris.

Ajoutez à ça un rendu cel shading, et vous avez le design de Worlds !

Modèle 3D présenté précédemment, après une bonne couche de peinture.

 

> Pour finir

Un drôle de petit paquet à récemment fait son apparition au sein de la maison sur la Curious Planet. Et ce petit paquet n'est autre qu'une démo de Worlds, placée ici afin que nous puissions essayer leur création !

Je vous laisse donc découvrir ce paquet via notre portail d'accès à la Curious Planet, ou via ce lien pour les plus impatients / flemmards d'entre nous.

N'hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires, ou toute trouvaille de bug & co, je leur retransmettrai avec plaisir !

Ajouter à mes favoris Commenter (12)

Signaler
Curious Planet

> La quoi ?

La Curious Planet est une petite planète située au centre de la voie lactée, comme vous pouvez le constater sur cette image :

Photo prise par la NASA en 2006 ; planète découverte en Avril 2010 grâce à la technologie Zoom X10000 mise au point depuis.


Il semble y avoir de la vie sur cette planète, si on en juge par la présence d'une petite maison à sa surface. L'atmosphère y est respirable, et la force gravitationnelle y est de 10.05 m/s², soit 24 cm/s² de plus que sur Terre. L'air y est composé de.... Hum ? Ne partez pas !

 

> Rapport avec le jeu vidéo

Pourquoi un article sur cette planète ici ? Et bien, pour une raison toute simple : La Curious Planet est une industrie ! Une véritable petite entreprise de développement de jeux vidéo. Même si leurs méthodes diffèrent de celles exercées sur Terre (je reviendrai là dessus), les habitants de cette étrange constellation travaillent nuit et jour à la création de nouveaux produits vidéoludiques.

Cliché d'un modèle 3D en cours de création au sein de la Curious Planet.


> Conclusion 

Pour finir, n'hésitez pas à aller découvrir cette planète un peu plus en profondeur à l'aide de notre dernière technologie : un site web directement relié à la planète a été mis en place. Grâce à ce site, vous pouvez aller sur la Curious Planet quand bon vous semble ! Il est bien entendu amené à être amélioré, très peu de caméras ont été placées pour l'instant.

Je vous laisse le découvrir à cette adresse.

Bonne soirée !

Ajouter à mes favoris Commenter (13)

A Curious Gameblog

Édito

Studio de développement indé actuellement sur Worlds, voici la Curious Planet.

J'espère que ce blog saura vous embarquer sur cette constellation !

 

Site officiel par ici : Curious Planet

Page Facebook : Ici

Twitter : ici

 

Mayto

Archives

Favoris