1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Tests de jeux vidéo
  4. >
    Test de Remnant : From the Ashes (Xbox One)

TEST de Remnant From the Ashes : Le TPS qui la joue bien Dark (Souls)

Par Jonathan Bushle - publié le
×

En septembre, les amateurs de mort à répétition dans des jeux d'action aventure à forte composante RPG ont été comblés avec les sorties de The Surge 2 et de Code Vein. On était alors un peu passés à côté de ce Remnant : From the Ashes, mais voilà que des cendres surgit notre TEST, et comme le dit Cheech Marin dans son fameux rôle de docker dans le nom moins fameux SOS FANTÔMES 2 : "Mieux vaut tard que jamais".

Et oui, car il se pourrait bien que Remnant : From The Ashes vaille que l'on s'intéresse à son cas. Disponible sur PC, PS4 et Xbox One, le jeu se fait même un peu de place sur le Game Pass. Aux commandes, on retrouve le studio Gunfire Games, qui a récemment oeuvré sur la réalisation de Darksiders III. L'idée ? Mélanger du TPS post apocalyptique aux niveaux générés de façon procédurale dans un univers aux petits oignons, avec une formule RPG à la Dark Souls. Et devinez quoi ? C'est plutôt réussi.

C'est plutôt la classe.

La Tour Sombre

Passé un court moment dans l'éditeur de héros, qui nous laissera customiser notre avatar virtuel de façon plutôt satisfaisante, il est temps de découvrir un monde post apocalyptique très riche, où les humains sont tous bunkerisés depuis plusieurs générations, et fait de plusieurs univers qui s'entrecroisent, de bêtes mystiques, de monstres délirants, et de la racine, un mal séculaire qui ronge les multivers. Notre protagoniste, dans tout ça, il rêve d'une tour, qui se trouve au milieu d'une île, et qui pourrait lui permettre de résoudre tous les problèmes. Le voilà donc lancé sur la piste de cette tour, dans une aventure qui le conduira à découvrir les tenants de cet univers, très complexe, à l'histoire et aux détails très travaillés, que l'on découvrira via quelques cinématiques un peu obscures, et des dialogues à choix multiples avec quelques PNJ.

Si l'histoire ne s'ouvre qu'aux plus curieux, le design est quand à lui plutôt réussi malgré la technique niveau Darksiders III : en effet, les modèles 3D sont datés, les textures parfois grossières et ça toussote pas mal sans la version PRO/X des consoles actuelles. Mais vraiment, le design sauve les meubles, avec son bestiaire plus que varié, des boss impressionnants, et des décors allants du post-apocalyptique à l'exotique. Les voix françaises se révèlent d'assez bonne qualité, et le reste de l'ambiance sonore plutôt réussi, musiques incluses. Très clairement, d'un point de vue artistique, Remnant : From the Ashes a de quoi en séduire plus d'un !

Un bon gros méchant !

Keep calm and strafe

Et il se pourrait bien que question gameplay, on soit là encore sur quelque chose de réussi. Remnant est un TPS dans lequel on dispose de deux armes à distance et d'une autre pour le corps à corps. L'arsenal se montre classique mais varié, et offre de bonnes sensations. On pourra aussi équiper des compétences sur ses armes, allant du pouvoir de soutien aux munitions explosives. Sans système de couverture dédié, il faudra souvent se déplacer en strafant lors des affrontements pour venir à bout des ennemis les plus coriaces ! Et attention, la mort, même si elle  s'avère peu punitive, va survenir assez souvent.

En effet, malgré sa jouabilité de base qui lorgne en direction du TPS, on est bien et bien en présence d'un Dark Souls-like. Outre le fait de devoir passer un brouillard quand on entre dans l'arène d'un boss, on retrouve une fiole de soin qui se recharge au feu de camp, des états d'altération bien pénibles, une jauge d'endurance pour l'esquive et le sprint, et le jeu est bien difficile, même en normal, avec de dangereuses hordes de mobs et des boss qui demanderont bien souvent plus d'un essai et de nouvelles stratégies ou préparations de stuff pour en venir à bout. En coopération, avec la possibilité de ressusciter ses coéquipiers, la tâche est un peu plus facile. Mais le mode multijoueur n'est pas super bien ficelé, avec un matchmaking hésitant, et le fait que seul l'hôte fait avancer sa partie, les autres ne font que farmer et gagner de l'expérience.

La coopération rend toujours les choses plus faciles, même chez les ennemis !

Aléatoirement vôtre

Côté RPG, on est la encore plutôt bien servi. Plusieurs classes se trouvent disponibles, chacune avec sa spécialisation, et il y en à pour tous les goûts entre le sniper, l'expert en explosifs ou la brute au fusil à pompe. Plusieurs slots de héros sont disponibles et l'on pourra donc se construire des builds différents. Dans Remnant, la construction de son personnage est plutôt grisante : au départ, on n'a accès qu'a des caractéristiques de base à améliorer, telles que la vie, l'endurance, l'attaque ou la défense, mais selon sa façon de jouer et à intervalles réguliers dans l'histoire, on va déverrouiller de nouveaux traits qu'on pourra alors améliorer. Une idée de génie, tout simplement. Notez qu'on pourra aussi améliorer tout son stuff, et même crafter quelques petites armes exotiques à partir des cadavres fumants des boss.

En revanche, et c'est un peu une déception, le système de génération procédurale des niveaux fait plutôt gadget. Déjà, vous ne verrez pas tout dans une partie, et vous passerez à côté de la moitié des boss environ, qui n'auront pas été générés. S'articulant autour d'un hub de départ, les niveaux sont crées pour toute une partie : comprenez par là que vous verrez toujours le même agencement des lieux dans votre aventure. Ils changeront quand vous visiterez le monde d'un autre joueur, ou que vous jouerez au mode aventure, qui permet de se concentrer sur une seule zone et de tomber sur un boss inédit. Malgré tout, les couloirs se répètent souvent, même d'une partie à une autre, et de surcroît, sans menu dédié, les quêtes manquent de clarté et il est difficile de se repérer, et plutôt facile de se tromper et de visiter le mauvais donjon. Un mauvais point pour Remnant, qui reste malgré tout un plutôt bon jeu !

Bon
7
Remnant : From The Ashes est un action-RPG à la génération de niveau procédurale qui mélange le TPS avec des mécaniques de progression similaires à un Dark Souls. Côté RPG, c'est plutôt réussi, avec un système de traits qui s'adapte à notre façon de jouer, et niveau action, on est servi avec un jeu plutôt difficile aux combats nerveux et aux boss bien souvent démesurés, mais la génération procédurale des niveaux reste bien gadget, et les objectifs sont peu clairs, ce qui ne facilite pas son repérage dans cet univers. Malgré tout, le monde créé pour l'occasion regorge de secrets, et son univers est très riche, même s'il faudra aller chercher soi-même les détails de l'histoire. Et si la technique est plutôt digne de la fin génération PS360 que de l'actuelle, la direction artistique fait des merveilles et rattrape le tout. Clairement, si vous avez ça dans le sang, on vous conseille de vous penchez sur Remnant : From the Ashes qui a plus d'un argument à faire valoir.
par
+ On aime
  • Un univers et un design aux petits oignons.
  • La construction de son héros via les traits à déverrouiller.
  • Un gameplay exploration/action exigeant et prenant.
- On n'aime pas
  • Des graphismes d'un autre âge.
  • Le level design procédural gadget.
  • Des objectifs vraiment pas clairs.
  • Un mode multijoueur peu ergonomique.
Donnez votre note
note
--

Ce jeu n'a pas encore été noté

Ma collection sur XB1
Je l'ai 0
J'y joue 0
Je le vends 0
Je le cherche 0
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo Remnant : From the Ashes - 14 images (cliquez pour zoomer)

C'est plutôt la classe. Un bon gros méchant ! La coopération rend toujours les choses plus faciles, même chez les ennemis ! Oh le beau brouillard !

La rédaction vous recommande

2 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (2)