TEST de DriveClub VR : Digne représentant de la course auto sur PlayStation VR ?

Par Julien Hubert - publié le

On se souvient tous du départ raté de DriveClub sur PS4 il y a deux ans. Depuis ses débuts difficiles, le jeu d'Evolution Studios a su se rattraper à coups de mises à jour, pour finalement se construire une belle communauté. Eh bien le voilà à nouveau propulsé sur le devant de la scène, avec la sortie de son édition spéciale Playstation VR qui nous promet un gros contenu et des sensations nouvelles...

Si DriveClub VR reprend peu ou prou le contenu de son aîné, jusque dans sa présentation, ses bolides, ses circuits et ses menus, il n'en demeure pas moins un jeu totalement à part. Comprenez par là qu'il ne s'agit pas d'une mise à jour du jeu de base, et que votre sauvegarde initiale ne sera pas du tout prise en compte ici. En gros, il faudra donc "racheter" cette version (avec cependant une petite réduc' au lancement pour tous les possesseurs du Season Pass de DriveClub, qui pourront toucher ce nouvel opus à moitié prix), mais aussi relancer une carrière de zéro, refaire son club, etc. Mais alors qu'y a-t-il de vraiment nouveau sur cette galette estampillée VR ?

Gros contenu : check

Cette version propose donc les caisses et circuits du DriveClub classique, et y ajoute même 3 circuits urbains par pays (Canada, Japon, Ecosse, Chili, Norvège et Inde). On ne s'est donc pas moqué de nous côté contenu, et même si le mode solo est construit de la même façon qu'avant, les championnats et défis sont différents, ce qui empêche la désagréable impression de recommencer exactement la même carrière qu'à l'époque. Vous trouverez d'ailleurs à l'intérieur de celui-ci 162 challenges à remporter sous deux niveaux de difficulté différents (324 étoiles à gagner en tout, donc). C'est costaud.

On retrouve également tout ce qui faisait la qualité de DriveClub à l'époque, à savoir pas mal de modes et surtout cette dimension communautaire faite de tonnes de challenges à créer pour se tirer la bourre entre joueurs et entre clubs, que ce soit sur des épreuves globales ou même des petits défis (vitesse, drift, trajectoire, etc.) au sein même des courses. Ça reste vraiment l'un des points forts du jeu, encore aujourd'hui.

Le mode multi est toujours là lui aussi, mais malheureusement avec si peu de monde que nous n'avons pas pu lancer une seule course contre des adversaires humains pendant ce test. Et ce n'est pas faute d'avoir essayé. À vrai dire, le jeu aurait vraiment gagné à proposer un vrai matchmaking plutôt que ces épreuves à durée limitée, qui sèment le peu de joueur disponibles aux quatre vents, sans jamais arriver à les regrouper avec simplicité. Dommage.

Cette édition VR ajoute également d'autres nouveautés, comme le mode "Balade", qui permet de se lancer sur n'importe quel circuit avec n'importe quel voiture, juste pour le plaisir de l'explorer seul... et profiter du décor ? Oui, ça n'a pas grand intérêt, tout comme le mode "Inspection" d'ailleurs (un Forza vista du pauvre en gros), mais passons...

Du plus et du moins

Mais le vrai apport de cette version, nous y venons enfin, c'est évidemment la réalité virtuelle, qui permet une immersion sans précédent. Cette nouveauté ne se fait malheureusement pas sans concessions, et la qualité graphique en est forcément la première victime. Passons sur l'absence de météo, clairement dommageable mais on ne s'attendait franchement pas à la retrouver ici, pour dire en effet que le jeu souffre du syndrome de bouillie de pixels sur tous les éléments lointains, tandis que la définition générale déçoit du premier coup d'oeil. C'est un fait, mais heureusement les éléments proches, à savoir le cockpit, les voitures à côté de vous et l'environnement immédiat, sont en revanche d'une qualité tout à fait respectable, eux. Au final, on est très loin de la cata et l'ensemble reste appréciable.

Pourquoi ? Tout simplement parce que ce qu'il nous a pris en graphismes, DriveClub VR nous le rend en immersion et en sensations. Même si le pilotage n'est toujours pas le plus intéressant de sa catégorie (ça manque un peu de profondeur et de subtilités), la sensation d'être véritablement à bord des différents bolides qui nous passent entre les mains est franchement confondante. Certes DriveClub VR a l'avantage d'être le premier et le seul sur le créneau de la course auto avec le PlayStation VR, mais honnêtement, on a pris beaucoup de plaisir à en parcourir les circuits, à se tirer la bourre contre nos adversaires en jetant un coup d'oeil nerveux dans le rétro (ou en se retournant !), à suivre du regard les courbes avant de se lancer dedans.

Et puis le jeu a l'avantage d'avoir des décors variés et joliment travaillés, avec des effets de lumière certes downgradés par rapport à l'édition classique, mais toujours sympathiques visuellement, notamment quand le soleil met en valeur la poussière qui s'est déposée sur les vitres. Les développeurs se sont embêtés également à garder ces oiseaux qui passent au dessus de vous, des papiers qui volent au ras de la piste, ces papillons qui passent ici et là dans certains décors bucoliques...

Bref, c'est l'avantage évident de la réalité virtuelle : l'apport en immersion est hyper efficace et suffit à lui seul à nous faire redécouvrir les sensations de DriveClub. Et si les sensations à la manette sont déjà très bonnes, nous avons également pu tester le jeu au volant, qui reste d'autant plus la configuration idéale dans des conditions de réalité virtuelle, forcément.

Bon
7

DriveClub VR recycle un bon jeu sorti il y a deux ans pour l'adapter à la réalité virtuelle et en décupler les sensations. Malheureusement, comme attendu, ce gain d'immersion se paye cash par un downgrade général en termes de graphismes et de fonctionnalités (il n'y a plus de météo), mais le possesseur de Playstation VR en manque ce course automobile trouvera tout de même ici une offre sérieuse, qui ne manque pas de challenge et de contenu.


par
+ On aime
  • De très bonnes sensations grâce à la VR.
  • Un contenu très solide.
  • Les clubs, défis et challenges communautaires
- On n'aime pas
  • Graphiquement assez décevant.
  • Effets météo retirés.
  • Pilotage qui manque toujours un peu de profondeur.
  • Pas de matchmaking simple en multi : le peu de joueurs est dispersé.
Donnez votre note
5 notes
6
0
1
0
2
1
3
1
4
0
5
0
6
3
7
0
8
0
9
0
10
Ma collection sur PS4
Je l'ai 7
J'y joue 0
Je le vends 0
Je le cherche 1
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo DriveClub VR - 9 images (cliquez pour zoomer)

Top ventes

Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 268,98 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Nintendo Classic Mini NES
Neuf : 188,47 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 328,98 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,94 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €
43 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (43)