>
>
King of Fighters XII : nos impressions

King of Fighters XII : nos impressions

2D not dead ?
Par Aymeric Lallée - publié le

SFIV a réussi son retour alors je serai tenté de dire : Pourquoi pas KoF ! Mais depuis que Playmore a repris les hits de SNK, il faut avouer que la série a bien changé. Et au risque de vous choquer, ce King of Fighters XII nouvelle génération (mais toujours en 2D, merci mon Dieu !) n'échappe décidemment pas à la règle.

Si vous aimiez le design des héros phares de la saga, sachez que Terry, Iori, Kyo et leurs comparses sont aujourd'hui bien différents. Muscles supertrophiés, looks déjantés, couleurs osées, KoF XII joue la carte de la surprise avec des personnages ultra stylisés (façon dessin animé) et des décors étonnement sobres. Si on apprécie le rendu global, il est évident que cette enveloppe atypique risque d'en choquer plus d'un. C'est comme tout, passé la première impression, on parvient à y prendre goût. Un peu comme ce fût le cas avec un certain... Street Fighter IV.

Mais si le titre de Capcom tranche avec ses prédécesseurs, il bénéficie en plus d'une animation sans faille. On en est encore loin dans KoF XII. Plus surprenant encore, le jeu de Playmore s'avère assez lent à jouer. Bien entendu, les combats gagnent en intensité lorsque les joueurs maîtrisent, et que les combos s'enchaînent, mais le rythme des rixes semble très saccadé. Un changement qui ne sera pas du goût de tout le monde. Nous attendons le test pour nous prononcer définitivement sur cet aspect car ce douzième opus met tout de même à la disposition des joueurs un système de jeu d'une redoutable technicité.

Malgré un design réussit, certains effets spéciaux font tâches sur les décors…

Le choc des titans

La grande innovation réside dans cet axiome de base : les coups de même puissance s'annulent les uns les autres. On appelle cela un "Deadlock". Dans une telle situation, les combattants sont repoussés vers l'extérieur de l'écran. Cette "mise en scène" peut être interrompue par différentes manipulations afin de prendre ensuite l'avantage sur son adversaire. Un système étonnant qui, on l'espère, aura le mérite de dynamiser les joutes. Nous avons aussi remarqué l'apparition d'une jauge de contre qui grandit à chaque frappe encaissée. Si deux attaques s'entrechoquent lorsque la jauge d'un des combattants est remplie, un "Critical Counter" s'engage. Ce dernier autorise un enchaînement aux manipulations facilitées. Garder un oeil sur les jauges de contre devient alors une priorité ! À tel point qu'on finit même par hésiter à lancer certaines attaques pour éviter un retour de bâton conséquent. Heureusement, il existe, comme dans SFIV (qui a dit copieur ?), un contre, le "Guard Attack", servant à encaisser un coup adverse avant de frapper. Ces multiples systèmes mélangés les uns aux autres devraient assurer des combats aux retournements de situation pour le moins spectaculaires.

Grâce au "Critical Counter", Kyo débute un enchaînement simplifié lui donnant l’avantage…

Le choc final

Il faut l'avouer, ces nouveautés font leur petit effet lors des premières parties. Je me demande néanmoins si les fans de la première heure survivront a un autre changement de taille : chacun des vingt personnages stars du jeu a subi des modifications conséquentes dans sa palette de coups. L'ampleur ainsi que le champ d'action des attaques sont tellement différents que la gestion des distances est totalement inédite. Enfin, certains personnages ont carrément vu tous leurs coups spéciaux disparaître aux profits de nouveaux, pas toujours convaincants. L'exemple le plus parlant n'est autre que celui de Iori Yagami. Notre héros utilise désormais des coups de griffes assez déstabilisants (Autant pour vous que pour votre opposant). Si cela demeure un détail pour les débutants, espérerons que les habitués de la saga pourront encaisser le choc... Personnellement, j'ai vraiment eu du mal... Ioriiiiiiiiiiiiiii revient !

Pour en avoir le coeur net, en tout cas, il faudra patienter encore un peu, des rumeurs insistantes circulant sur une sortie du jeu repoussée, aux dernières nouvelles, jusqu'à fin Août, alors qu'il était prévu originellement pour Juillet...

Galerie photo The King of Fighters XII - 9 images (cliquez pour zoomer)

Malgré un design réussit, certains effets spéciaux font tâches sur les décors… Grâce au "Critical Counter", Kyo débute un enchaînement simplifié lui donnant l’avantage… Mature, l'une des secrétaires de Rugal, fait son grand retour sur les versions consoles de KOF XII… Lorsque deux attaques de même puissance s'entrechoquent les deux combattants sont repoussés aux extrémités de l'écran. Iori n'est plus le même homme… Ses coups sont absolument insupportables… Ouiiiinnnnn ! A l'image d'un SF IV, KOF XII a lui aussi son contre, le bien nommé "Guard Attack" !

La rédaction vous recommande

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 299,90 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 324,00 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 0,00 €
Occasion : 407,29 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Final Fantasy XV Day One Edition PS4
PlayStation 4
Neuf : 50,68 €
59 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (59)