1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Jeu Vidéo en France : Le SELL dénombre 36 millions de joueurs en 2020

Jeu Vidéo en France : Le SELL dénombre 36 millions de joueurs en 2020

Par Gianni Molinaro - publié le
Image

Le Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs, que l'on a appelle plus fréquemment le SELL, a partagé ce mercredi 4 novembre 2020, les résultats de son étude sur les rapports qu'entretiennent les français avec le jeu vidéo.


À voir aussi : PS4 : 1,5 million de consoles sur le dernier trimestre, le nombre total dévoilé


Selon le bilan annuel du SELL, ce sont 36 millions de Français qui ont joué, ne serait-ce qu'occasionnellement, aux jeux vidéo en 2020. Cela représenterait environ 71% de gaulois joueurs. Pas mal. Le portrait-robot du joueur n'existe pas vraiment, mais les plus réguliers seraient à 53% des hommes/47% des femmes, pour un âge moyen de 39 ans.

En outre, ce sont quatre profils principaux qui se dégagent, comme on peut le voir avec l'infographie ci-dessous : les "casuals" représentant 33% des joueurs, les joueurs conviviaux 29%, les actifs engagés 19%, les investis technophiles 19%.

Des joueurs éclectiques

Le groupe des "casus", qui pratique moins, en solitaire, et essentiellement sur smartphone, est composé à 58% de femmes, 58% de plus de 50 ans et 38% de retraités. Les conviviaux, qui auraient plutôt entre 35 et 49 ans jouent une à deux fois par semaine sur une console de jeux. Les actifs engagés seraient 55% d'hommes dans une tranche tournant dans les 15-34 ans, 56% d'entre eux jouant sur ordinateur et en ligne avec une préférence pour les jeux de rôles et d'aventure.

Enfin, les technophiles seraient à 67% des hommes entre 10 et 24 ans, jouant plusieurs fois par jour, sur console et d'autres supports, 81% jouant en ligne avec le sentiment, à 56%, d'appartenir à une communauté.

Si si, la famille

Selon l'étude, 72% des Français considéreraient que le jeu vidéo est un loisir familial. Les parents sont 66% à partager des moments vidéoludiques avec leurs enfants et 68 % à surveiller la pratique de leur progéniture. Ils sont aussi plus attentifs au PEGI.

Enfin notre divertissement préféré aura aussi, en cette année très particulière et qui n'a pas l'air de vouloir se terminer, joué son rôle : 32 % des joueurs joueraient plus qu'avant le premier confinement, période durant laquelle les 10-24 ans ont le plus joué.

Galerie photo - 1 image (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

2 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (2)