1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Ubisoft annonce le licenciement d'Ashraf Ismail, le directeur créatif d'Assassin's Creed Valhalla

Ubisoft annonce le licenciement d'Ashraf Ismail, le directeur créatif d'Assassin's Creed Valhalla

Par Thomas Pillon - publié le
Image

Quelques jours avant que ne paraisse l'enquête du journal Libération qui levait le voile sur les pratiques sexistes et une culture du harcèlement installée depuis des années au sein du service Édito d'Ubisoft, le directeur créatif d'Assassin's Creed Valhalla Ashraf Ismail annonçait sa démission suite à des accusations de tromperie. Le Français annonce aujourd'hui l'avoir licencié.


À voir aussi : Harcèlement chez Ubisoft : Les syndicats mécontents des mesures promises


Pour rappel, celui qui avait précédemment réalisé les épisodes Black Flag et Origins avait publiquement été accusé par une de ses fans d'avoir entamé une relation avec elle, sans lui faire part de son statut d'homme marié. L'affaire privée avait tout de même conduit Ismail a se retirer du projet afin de ne pas directement l'impacter, mais Ubisoft déclarait dans la foulée vouloir faire la lumière sur cette affaire. 

Si le contenu de cette enquête n'a pas été rendue public, l'éditeur a annoncé hier aux équipes de son studio de Montréal le licenciement de celui était entré en 2009 dans l'entreprise

Suite à une enquête menée par un cabinet externe, il a été déterminé qu'il devait être mis fin au contrat qui liait Ashraf Ismail à Ubisoft. Nous ne pouvons pas dévoiler de détails sur cette investigation qui reste confidentielle.

Le toujours très informé Jason Schreier apporte sur Twitter une précision intéressante : le réalisateur aurait été licencié car la rencontre avec la fan concernée serait intervenue dans le cadre d'un événement organisé par Ubisoft pour faire la promotion des différents jeux sur lesquels Ismail a travaillé. L'intéressé aurait donc ainsi abusé de sa position

La confidentialité de l'enquête ne permet donc pas de dire si d'autres éléments ont ainsi été mis au jour, mais le géant français du secteur précise tout de même que les victimes et personnes concernées par l'affaire seront tenues informées des conclusions.

[Source]

La rédaction vous recommande

19 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (19)