1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Torchlight III : Nos impressions Early Access sur cette... énorme déconvenue

Torchlight III : Nos impressions Early Access sur cette... énorme déconvenue

Par Camille Allard - publié le
×

Nous avons eu l'occasion de jouer à l'accès anticipé actuellement disponible sur Steam de Torchlight 3. Ce n'est plus l'équipe de Runic Games qui est désormais aux commandes mais Echtra Games qui se compose d'ailleurs d'anciens développeurs du défunt studio. Le passage de flambeau (sans mauvais jeu de mots) s'est-t-il déroulé sans accroc ? C'est ce que nous allons tenter de voir ensemble...

Torchlight 2 est de manière assez unanime considéré comme étant un excellent hack'n slash qui à l'époque était une très bonne alternative à Diablo III. Avec son côté un peu cartoon, son système de classe intelligent et son exploration conséquente. Forcément c'est donc avec une certaine émotion que nous avons lancé cette "suite".  Mais... quelle déception.

Le plaisir de retrouver la licence !

Tout d'abord nous retrouvons l'aspect cartoon et c'est un bon point, qui fait le charme de la licence. Force est de constater que c'est particulièrement fin et agréable à l'oeil. L'humour est bel et bien présent et ça forme un tout qui fonctionne à merveille. La direction artistique sans être bluffante, permet toutefois de retrouver ce qui fait le charme de cette saga qui a maintenant tout de même plus de 11 ans. Le problème c'est que très vite et après moins d'une heure de jeu on se rend compte que l'on est bien loin d'un Torchlight 2 et cela pour plusieurs raisons.

Dans cet état ?

Tout d'abord sachez que le jeu est entièrement connecté, n'espérez pas pour l'heure pouvoir y jouer en hors ligne car c'est impossible (pendant toute la période d'accès anticipé). Pire le jeu impose des passages obligatoires dans un hub qui vient totalement casser et cisailler l'ambiance ainsi que le rythme. D'un coup à la fin d'une quête on se retrouve noyé dans un flot de joueurs qui vague à ses occupations.  Pour l'heure (semaine du 23 juin 2020) le jeu souffre de gros problèmes qui ne sont pas encore résolus comme des soucis de synchronisation de joueurs et même de monstres, ce qui donne lieu à des téléportations impromptues en plein combat et autres joyeusetés. Le lag et la surcharge des serveurs donnent quant à eux, lieu à des délais dans certaines actions comme l'usage de compétences et même l'ouverture de certaines boites de dialogues.

Aïe !

Aussi bien dans la mise en place du gameplay que dans les différents menus, fait penser à un mauvais free-to-play et parfois même un free-to-play mobile. L'interface est assez grossière et semble renvoyer à certains jeux flash mobile. Sans oublier que ce n'est vraiment pas très intuitif dans l'utilisation des divers menus et sous-menus. Mais si c'était tout... Le jeu est globalement mou, répétitif et ne fait clairement pas d'efforts. On rencontre souvent le même type d'adversaire encore et encore et très vite le titre se résume à marteler les mêmes touches sans aucune prise de risque.

Ni fait, ni à faire 

Et comme le jeu ne fait pas non plus vraiment l'effort de proposer des compétences qui marquent l'esprit pendant l'utilisation, on finit par croire que tout se ressemble un peu. Le système de compagnon est intéressant avec la possibilité dès la création du personnage de pouvoir choisir entre un chien, une chouette et un lama. Mais une fois encore cette mécanique n'est même pas véritablement exploitée et notre animal se contente de nous accompagner bêtement et d'enchaîner les mêmes attaques sans âme. Le scénario ne fait même pas l'effort de créer un lien avec notre compagnon. Rappelons tout de même qu'avoir une brave bête pour accompagner nos aventures fait partie de l'intérêt (entre autres de Torchlight 2). Et l'ennui arrive hélas très vite et ce n'est pour l'heure pas le multi buggé jusqu'à l'os qui va permettre de relever le niveau.

ON NE L'ATTEND... PAS VRAIMENT
C'est triste à dire mais en l'état Torchlight III ne peut vraiment pas être conseillé. Certes il ne s'agit "que" d'un accès anticipé mais le jeu ne présage vraiment rien de bon et il faudrait un travail en profondeur pour rattraper le nombre d'erreurs et de problèmes que l'on a pu rencontrer. Torchlight II est mort et enterré et cet épisode III ne semble clairement pas lui rendre hommage. Le jeu a tout d'un free-to-play sauf qu'il vous en coûtera 30 euros et même plus une fois le jeu disponible.

Galerie photo Torchlight III - 6 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

1 commentaire
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (1)