1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    VALORANT : Les sanctions contre les joueurs AFK renforcées

VALORANT : Les sanctions contre les joueurs AFK renforcées

Par Eva Martinello - publié le
×

Riot Games n'a pas encore développé de fonction pour se rendre en partie, mais les joueurs AFK auront désormais des temps d'attente plus longs avant de pouvoir rejoindre une nouvelle partie de VALORANT.


À voir aussi : VALORANT : Sage et Cypher affaiblis, tous les changements de la mise à jour 0.50


L'anti-triche et l'anti-jeu font partie des trois points principaux sur lesquels Riot Games a annoncé améliorer sur VALORANT, son futur FPS compétitif. Hier, ce sont les joueurs souvent AFK qui ont fait l'objet de changements avec des sanctions renforcées, comme l'éditeur l'a annoncé dans un tweet :

 Nous déployons un changement qui renforce les pénalités des AFK, dont des restrictions de file d'attente plus longues pour ceux s'étant absentés dans de multiple rounds. Nous garderons un oeil sur ces restrictions quand cela est dû à une connexion instable, mais nous vous prions de vous engager dans les parties que vous souhaitez rejoindre.

Plus que de nouvelles sanctions comme la suspension ou le bannissement, Riot Games a donc décidé de rallonger les périodes d'interdiction avant de rejoindre une nouvelle partie.

Les joueurs qui s'absentent sont un vrai problème dans le jeu, puisqu'ils ne sont pas remplacés en partie et il n'est pas encore possible de se rendre... certains peuvent donc passer de 30 à 45 minutes dans une partie en 4 contre 5, ce qui conduit en général à plus d'AFK qui n'ont pas envie de perdre leur temps. 

Hier, l'éditeur a aussi informé les joueurs de ses avancées sur le très controversé Vanguard, le logiciel anti-triche du FPS. Pour l'instant, de nombreux joueurs ont des problèmes de compatibilité avec le logiciel, voire ont été obligés de le désinstaller pour faire fonctionner correctement leur PC... mais l'éditeur assure travailler sur des améliorations pour le rendre moins "invasif" et, rien que la semaine dernière, a étendu le nombre de logiciels avec lesquels il n'entrera plus en conflit. 

Après tout, le jeu reste en bêta fermée et n'a pas encore de date de sortie définitive... cela fait donc partie des points que l'éditeur améliorera avant cet été ! En attendant, la beta "fermée" (qui est pour ainsi dire ouverte, au vu du nombre important d'accès offerts depuis début avril) est toujours en cours et n'a pas encore de date de fermeture.

La rédaction vous recommande