1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    HUMANKIND dévoile son incroyable travail de composition musicale, et son thème principal

HUMANKIND dévoile son incroyable travail de composition musicale, et son thème principal

Par Thomas Pillon - publié le
×
vidéo : HUMANKIND : Composing the Music
vidéo : HUMANKIND : Main Title

Quand l'être humain ne passe pas son temps à réfléchir au meilleur moyen de massacrer son prochain de la façon la plus efficace possible, il prend également le temps de façonner des instruments destinés à produire des sons plus ou moins harmonieux, et ainsi rendre sa peine plus supportable.


À voir aussi : DOOM Eternal : Le compositeur se fâche, et pourrait ne plus travailler avec Bethesda


Et cela tombe plutôt bien, pusiqu'avec son exhaustivité fièrement affichée, le studio français Amplitude s'attaque ) un sacré morceau d'histoire avec HUMANKIND, son prochain 4X qui fait trépigner d'impatience le plus historien de nos rédacteurs.

Dans ce cinquième épisode des carnets de développeurs, nous retrouvons avec une joie certaine le compositeur Arnaud Roy, dont vous avez déjà pu admirer le talent dans Endless Space 2 ou Dungeon of the Endless, qui se prête au jeu de l'interview promo.

Et pour le coup, les mélomanes en tous genres seront aux anges, puisque le français revient sur ce drôle d'exercice qui a consisté à mettre en musiques plusieurs millénaires de civilisations. Pour ce faire, Roy a rassemblé les 60 cultures du jeu en quelques groupes ethniques, auxquels ont été associés des instruments solistes venus d'un peu partout sur la planète, des flûtes pré-colombiennes au gu sheng chinois, non sans en placer une pour la viole de gambe chère à notre Camille national. Et parce qu'un résultat fini vaut mieux qu'un long discours, vous pouvez d'ores et déjà écouter le thème principal du jeu dans notre lecteur vidéo, c'est cadeau.

Autant vous dire qu'avec un tel souci du détail, il nous tarde évidemment de découvrir ce qu'aura à nous offrir HUMANKIND, prévu quelque part en 2020 sur PC... si l'humanité est toujours là pour y jouer, cela v de soi. 

La rédaction vous recommande