1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Fortnite disponible sur Google Play, Epic Games serre les dents et dénonce

Fortnite disponible sur Google Play, Epic Games serre les dents et dénonce

Par Gianni Molinaro - publié le
×

Epic Games avait pris les joueurs de court en mettant son Battle Royale sur Android sans devoir passer par le Google Play Store. Mais les choses ont changé et l'ogre de Mountain View a finalement gagné.


À voir aussi : DOOM Eternal : Le compositeur se fâche, et pourrait ne plus travailler avec Bethesda


Il y a environ un an et demi, Fortnite se lançait sur Android mais via le launcher de son éditeur. Epic Games préférait en effet éviter de se faire ratisser à hauteur de 30% des revenus des achats in-game. Après avoir demandé à Google de réviser certaines de ses conditions, la firme de Cary a cédé : Fortnite est disponible sur la boutique de Google.

Une décision à l'usure qui ne plaît pas forcément, comme Epic a pu le déclarer à nos confrères de Polygon

 Après 18 mois de service de Fortnite sur Android en dehors du Google Play Store, nous avons dressé ce constat :

Google désavantage les logiciels téléchargeables en dehors de Google Play, à travers des mesures techniques et commerciales telles que d'effrayants et redondants pop-ups de sécurité pour les programmes téléchargés et mis à jour, des accords et contrats très restrictifs pour les développeurs et éditeurs, une caractérisation des jeux third party en tant que malwares par les services commerciaux de Google, et de nouvelles méthodes comme Google Play Protect qui bloque les logiciels acquis en dehors du Play Store.

C'est pour cela que nous avons lancé Fortnite sur Android sur le Google Play Store. Nous continuerons à entretenir l'application Epic Games et Fortnite en dehors de Google Play.

Nous espérons que Google révisera sa politique et ses conditions d'accords commerciaux dans un futur proche, de manière à ce que tous les développeurs soient en mesure d'atteindre de potentiels consommateurs sur Android et via Play Store à travers des services ouverts, dont ceux payants, qui peuvent lutter à armes égales.

L'ambiance est pour le moins chaude. Mais peut-être que cette déclaration, en forme de règlement de compte public, va lancer un mouvement. Et qu'il pourrait s'étendre à Apple, qui n'est pas non plus réputé pour son extrême souplesse. Peut-être est-ce ça, le monde d'après ?

La rédaction vous recommande

3 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (3)