1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Coronavirus : Bobby Kotick parle de l'impact sur l'activité d'Activision-Blizzard

Coronavirus : Bobby Kotick parle de l'impact sur l'activité d'Activision-Blizzard

Par Gianni Molinaro - publié le
×

À l'heure où les salons et les sorties attendues se repoussent et où les approvisionnements deviennent compliqués, il est logique de s'interroger concernant tous les acteurs majeurs de l'industrie. Dont celui qui détient, entre autres, Call of Duty et World of Warcraft.


À voir aussi : Call of Duty Warzone : Déjà plus de 70 000 tricheurs bannis, tolérance ZÉRO appliquée


Le très puissant PDG d'Activision Blizzard, Bobby Kotick, était interrogé dans l'émission Squawk Box sur la chaîne d'informations financières CNBC ce mardi 14 avril 2020. Évidemment, il était question de coronavirus et de la façon dont les compagnies dont il a la charge ont géré le passage en télétravail.

Durant l'entrevue, Kotick explique que ses 10.000 employés éparpillés à travers le monde peuvent compter sur lui :

Il y a environ un mois, nous avons envoyé un e-mail à partir de mon adresse, avec mon numéro de téléphone. Et nous avons encouragé chaque employé qui aurait des préoccupations concernant les soins de santé à me contacter directement. Une petite centaine m'a contacté jusqu'ici. Nous sommes chanceux. Très peu ont contracté le COVID-19 jusqu'ici.

Papa Bobby, donc, puisque c'est un peu comme cela qu'on peut le voir après cette déclaration, a également abordé le sujet épineux des répercussions de la situation actuelle sur les projets en cours.

La plupart des titres en production et en développement sont toujours sur les rails actuellement. Il faudra réexaminer la situation d'ici un mois puis dans trois mois. Nous avons encouragé nos employés à améliorer leur connexions domestiques avec de meilleures débits, pour lesquels nous payons et nous avons permis aux personnes dans les départements du software, de l'artistique et de l'animation d'emporter l'équipement nécessaire, de manière à ce qu'ils aient les appareils les plus sûrs. Mais je pense qu'il est encore tôt pour savoir quelles seront les conséquences sur le développement pour l'année à venir.

La société, qui s'engage aussi dans le soutien aux essais cliniques, n'est pas à plaindre en termes de fréquentation. Comme le rappelle l'homme d'affaires, Call of Duty Warzone ou encore Candy Crush sont plébiscités durant cette période où il vaut mieux rester chez soi.

La rédaction vous recommande

2 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (2)