1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Crusader Kings 3 parle du système de guerres civiles et de factions

Crusader Kings 3 parle du système de guerres civiles et de factions

Par Camille Allard - publié le
×

Après la guerre et les mercenaires la semaine dernière c'est au tour des Guerres Civiles et des Factions d'être le sujet de l'attention du carnet de développement de Crusader Kings III.


À voir aussi : Crusader Kings 3 parle de ses mercenaires et de son système de guerre


Tout comme dans CK2, les vassaux qui ne sont pas satisfaits de la situation de votre royaume créeront une faction que d'autres vassaux pourront ensuite rejoindre. Les factions qui grossissent suffisamment finiront par lancer un ultimatum à leur seigneur, exigeant certaines concessions en échange de la paix. 

Ensuite les factions commenceront à accumuler du mécontentement une fois que leur puissance militaire dépassera un certain seuil. Des factions fortes acquièrent rapidement du mécontentement pour tenter de saisir une bonne opportunité, tandis que des factions plus faibles attendent un peu dans l'espoir de voir davantage de partisans rejoindre leur cause.

Quoi qu'il en soit, une fois que le mécontentement aura atteint 100%, la faction livrera un ultimatum et à partir de ce moment-là, soit on accepte la demande, soit c'est la guerre civile. Et la situation peut vite être dramatique.

Il existe 5 types de factions :

  • Les factions qui cherchent l'indépendance
  • Les Factions requérantes, qui cherchent à remplacer leur seigneur par un nouveau.
  • Les Factions Libertés qui cherchent à réduire l'autorité de la Couronne dans le domaine.
  • Les Factions populistes qui cherchent à former un nouveau domaine de leur religion et de leur culture.
  • Les factions paysannes qui cherchent à payer moins d'impôts à leur lige.

Voilà qui s'annonce intéressant. Le jeu est prévu pour cette année sur PC.

La rédaction vous recommande