1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Final Fantasy VII Remake : Son producteur revient sur son meilleur et son pire souvenir

Final Fantasy VII Remake : Son producteur revient sur son meilleur et son pire souvenir

Par Thomas Pillon - publié le
×

À moins de vivre depuis plusieurs mois (sinon plusieurs années) terré dans un bunker hermétique, vous avez forcément eu vent d'un certain Final Fantasy VII Remake, qui déchaîne depuis son annonce les passions des j-rôlistes désireux de saboter une nouvelle fois les plans de la démoniaque Shinra. 


À voir aussi : PODCAST 525 : Final Fantasy VII Remake, Baldur's Gate III et 3 ans de Switch réchauffent l'actu


Et parmi les vétérans du milieu ayant déjà officié sur l'original de 1997, le réalisateur Yoshinori Kitase désormais passé producteur s'est récemment entretenu avec le catcheur Kenny Omega, dont j'ignore à peu près tout, si ce n'est qu'il s'exprime dans un japonais remarquable. Pour le reste, demandez à Romain, il sera fera un plaisir de vous résumer son oeuvre en un nombre de tomes assez raisonnable, c'est promis. 

Et au-delà des banalités aimablement échangées entre les deux hommes, Omega est parvenu à cuisiner Kitase sur son meilleur souvenir de carrière, qui se trouve parfaitement coller avec l'anniversaire que nous fêtions cette semaine dans notre traditionnel podcast

Lorsque j'ai commencé à travailler sur Chrono Trigger, le jeu était encore connu comme étant le Project Dream. Ce projet a commencé avec ces trois incroyables personnes que sont messieurs Sakaguchi, mais aussi Horii et Toriyama de Dragon Quest J'avais bien sûr déjà travaillé avec Hironobu Sakaguchi, mais jamais avec Yuji Horii et Akira Toriyama, et cela m'a vraiment marqué

Mais parce que la vie n'est pas faite que de sourires et de petits bonheurs, Kitase a fini, non sans mal, par revenir sur le moment le plus difficile de sa carrière vidéoludique

Lorsque nous en étions à produire la version Master de Final Fantasy VII, la sortie était fixée au mois de janvier 1997. Nous travaillions jour et nuit pour le terminer, et je dormais souvent au bureau. Ma femme était alors enceinte de notre premier enfant, et je me demandais qui sortirait en premier : le jeu, ou mon fils. Si le jeu avait été repoussé, je n'aurais pas pu me rendre en salle d'accouchement, alors j'ai fait de mon mieux pour terminer le jeu. La semaine suivante, ma femme a accouché. Mon fils et Final Fantasy VII ont donc le même âge. 

Et parce que le calendrier fait décidément bien les choses, nous apprenons dans cette même interview quel morceau de la pléthorique saga jouit des faveurs du producteur de Final Fantasy VII Remake : 

Je dirais "One-Winged Angel". J'ai été soufflé dès que Nobuo Uematsu nous l'a fait écouter, parce qu'il y avait un choeur, et que nous ne pouvions pas produire un tel son sur Super Famicom. 

Enfin, vous pourrez briller lors des soirées mondaines qui font votre quotidien en expliquant à vos interlocuteurs interloqués que Yoshinori Kitase préfère jouer à PUBG qu'à Fortnite, mais que ses fils lui bottent l'arrière-train sur Apex Legends

Et n'oubliez pas l'essentiel : Final Fantasy VII Remake dont la démo est toujours disponible, est prévu pour faire souffler le vent de la nostalgie à partir du 10 avril prochain sur PlayStation 4.

La rédaction vous recommande