1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Zelda Ocarina of Time : Une vidéo promo dévoile des idées abandonnées par Nintendo

Zelda Ocarina of Time : Une vidéo promo dévoile des idées abandonnées par Nintendo

Par Thomas Pillon - publié le
×

Le temps fait bien souvent son affaire, pansant les plaies et apaisant les souvenirs douloureux, et bien qu'il ne nous ait pas permis de connaître le fin mot concernant l'assassinat de Kennedy, il permet de temps à autre de déterrer quelques petits bouts d'histoire, qui nous aident à parfois y voir plus clair dans notre confuse contemporanéité. Pourquoi croyez-vous que nous prenions la peine de le faire chaque semaine dans notre podcast, hein ? 


À voir aussi : The Legend of Zelda Link's Awakening : Un magnifique coffret pour ses bandes-originales


Et pour une fois que votre serviteur ne vous parle pas de speedrun en mentionnant le cultissime Ocarina of Time, il convient d'en profiter, vous en conviendrez. Cette fois, nous allons vous parler d'une vieille vidéo promotionnelle portugaise qui circulait avant la sortie du jeu en 1998, et qui nous permet de découvrir quelques idées abandonnées en cours de route par Nintendo.

Si l'incapacité notoire de votre serviteur ne nous permettra pas de vous traduire la langue de Vasco da Gama, les quelques minutes d'images issues d'une VHS promotionnelle distribuée par la chaîne Blockbuster au Brésil aux joueurs ayant pré-commandé le jeu nous abreuvent toute fois de détails. 

Le premier détail notoire est assurément le drôle de sourire de Ganondorf, qui semble assez satisfait de laisser un peu d'avance à Zelda et Impa dans leur fuite cavalière. Nous passerons sur le sympathique spoil qui nous révèle qui est le Sage de la Forêt pour remarquer que les airs d'ocarinas furent un temps envisagés comme des items, que notre cher Link lève au-dessus de sa tête, comme chacun sait. 

Vous serez peut-être également surpris de découvrir que la Triforce du Temple du Temps a la tête en vrac dans cette vidéo, mais la nuit a peut-être été difficile, nous ne la jugeons pas. Par contre, vous aviez remarqué que le titre occidental devait un temps être agrémenté d'un pronom ? C'est fou.

La rédaction vous recommande