1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Coronavirus : Les serveurs de World of Warcraft Classic saturés par l'afflux de joueurs, Blizzard s'excuse

Coronavirus : Les serveurs de World of Warcraft Classic saturés par l'afflux de joueurs, Blizzard s'excuse

Par Thomas Pillon - publié le
Image

Depuis la popularisation du fameux effet papillon par un pachydermique chanteur français, nous savons à quel point l'ensemble du monde est interconnecté, et que le moindre événement peut avoir partout sur notre fragile planète des répercussions insoupçonnées. Alors, imaginez lorsque l'étincelle n'est elle-même pas à sous-estimer... 


A voir aussi : World of Warcraft : Un beau regain d'interêt grâce à WoW Classic


Que vous aimiez prendre l'air pour constater la hausse des températures ou que le confort de votre grotte vous donne envie de ne plus croiser vos semblables, vous n'avez pas pu échapper à la première épidémie médiatique de l'année 2020, celle du déjà célèbre Covid-19

A l'heure où les décès imputables au virus se comptent par milliers, des millions de personnes se retrouvent confinées chez elles, par ordre du gouvernement chinois. Et parce qu'il n'est pas toujours simple de s'occuper entre quatre murs, la récente sortie de World of Warcraft Classic a offert à bon nombre de joueurs l'occasion d'oublier cette fichue modernité virale, et de se replonger dans la version vanilla du MMO qui s'était à l'époque répandue de manière virale, elle aussi. 

Seule ombre au tableau : les millions de joueurs désireux de se connecter au même jeu sur le même fuseau horaire ont vite fini par faire saturer les serveurs de Blizzard, qui s'est aujourd'hui fendu d'un très officiel message d'excuses sur la messagerie Weibo, relayé par  l'analyste de Niko Partners, Daniel Ahmad

Nous souhaitons vous remercier pour votre amour et votre soutien continu à World of Warcraft Classic.

Au cours des derniers jours, nous avons observé des pics de connexion venant de Chine. Comme vous pouvez l'imaginer, cette hausse a été une épreuve, générant des files d'attente très longues sur nos serveurs.

Afin d'être transparents sachez que nous n'avons jamais réduit les capacités de ces derniers en Chine. En revanche, certains ont atteint leur limite. L'augmentation de leur capacité pourrait causer des problèmes de stabilité et des latences

Certains éditeurs profitent de la situation (ou font preuve d'une immense mansuétude, c'est vous qui voyez), à l'image du géant Tencent, qui a rendu 55 de ses jeux accessibles gratuitement durant deux heures via sa plateforme WeGame, et ce jusqu'au 29 février prochain

Le jeu vidéo viendra t-il a bout du Covid-19 ? Trauma Center va-t-il opérer un fulgurant come-back ? Autant de questions farfelues que nous vous laisserons trancher dans les commentaires ci-dessous. 

La rédaction vous recommande