1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Street Fighter V Champion Edition : Découvrez la série pédagogique Word on the Street

Street Fighter V Champion Edition : Découvrez la série pédagogique Word on the Street

Par Thomas Pillon - publié le
×
vidéo : Word on the Street : Episode #1
vidéo : Word on the Street : Episode #2

Il n' y a qu'à suivre une compétition de versus fighting, même commentée en français, pour se rendre compte que le petit milieu du jeu de combat fourmille de termes alambiqués et autres anglicismes qui nécessitent pour le profane un travail préalable de sémantique, avant de pouvoir se délecter de toutes les subtilités d'un cross-up qui vient gratter la garde pour finir un round. 


A voir aussi : Dragon Ball FighterZ : Voici le champion du monde 2020


Capcom profite ainsi de la sortie de la troisième itération de Street Fighter V pour habilement dégainer une série de vidéos baptisée Word on the Street, qui aura pour mission de définir images à l'appui les concepts de base, puis avancés de ce genre bien aussi velu que passionnant

Le tout premier épisode de cette saga, disponible dans notre lecteur vidéo, commence par récapituler les bases de Street Fighter V : Champion Edition, en déroulant high punch et low kicks des familles, le principe de garde haute et basse, ou encore celui des chopes avant et arrière

Le second épisode déjà disponible s'attarde quant à lui sur les coups spéciaux, les combos, les coups EX, et quelques subtilités comme les cancels, ou les critical arts propres à ce cinquième épisode numéroté de la plus célèbre licence de jeux de combat. 

Voilà une bien belle initiative de la part de Capcom, qui espère sans doute piquer quelque curiosité et peut-être même susciter quelque vocation de pugiliste 2D parmi une nouvelle génération de joueurs. Et avant de saisir faux et torches vengeresses pour défendre notre belle langue toujours prompte à crier à l'aide, sachez que cette série proposée en anglais illustre fort bien ses propos, tant et si bien que même les anglophobes pourraient y trouver leur compte. A bon entendeur... 

La rédaction vous recommande