1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Pourquoi la PlayStation a battu la Nintendo 64 au Japon selon l'ancien président de Nintendo

Pourquoi la PlayStation a battu la Nintendo 64 au Japon selon l'ancien président de Nintendo

Par Romain Mahut - publié le
Image

Même si la Nintendo 64 a eu son lot de jeux cultes et qu'elle génère une certaine nostalgie chez ceux qui y ont joué, la vérité commerciale est que la console a fini loin derrière sa principale concurrente, la PlayStation. L'ancien président de Nintendo a une idée bien précise des raisons de cet échec. Dans le pays d'origine de la machine au moins. 


À voir aussi : Une Nintendo 64 Mini bientôt commercialisée par Retron, première vidéo


Si les plus jeunes joueurs ne le connaissent pas nécessairement, Hiroshi Yamauchi est un nom très respecté par les fans de Nintendo. Arrière petit-fils du fondateur de Nintendo, Hiroshi Yamauchi a lui-même été président de Nintendo de 1949 à 2002 (il est décédé en 2013). Il a donc été à la tête du constructeur japonais pendant l'âge d'or de la NES et de la Super Nintendo et aussi pendant le cycle de la Nintendo 64. 

Avec 32,93 millions d'exemplaires vendus à travers le monde, la console 64-bit de Nintendo est arrivée loin derrière la PlayStation et ses 102,49 millions de consoles distribuées. Cette situation étant mondiale, le Japon n'a pas fait exception.

Et Hiroshi Yamauchi, réputé pour ses prises de position bien tranchées, s'était exprimé à la fin des années 90-début des années 2000 sur ce qui, selon lui étaient les raisons de la "défaite" de la Nintendo 64 face à la PlayStation au Japon. Sans surprise, ces propos avaient fait parler (propos à l'origine vus dans le magazine Gamers' Republic et relayés par le site NintendoLife) : 

Les joueurs japonais aiment être seuls dans leur chambre et jouer à des jeux déprimants. 

Une certaine aigreur peut être ressentie dans cette remarque de l'ancien président de Nintendo. De nombreux facteurs ont contribué à la victoire commerciale de la PlayStation sur la Nintendo 64 : soutien des éditeurs tiers, utilisation du support CD, plus de jeux destinés aux adultes, etc.

En tout cas, peu importe la véracité des propos de Hiroshi Yamauchi, cette manière de s'exprimer pourrait surprendre une personne habituée aux déclarations actuelles très policées des constructeurs de consoles. C'était clairement une autre façon de faire. 

La rédaction vous recommande

17 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (17)