>
>
Death Stranding : Comment le jeu de Hideo Kojima a aidé le groupe Low Roar à s'en sortir

Death Stranding : Comment le jeu de Hideo Kojima a aidé le groupe Low Roar à s'en sortir

Par Gianni Molinaro - publié le
×

Simulateur de livraisons Fedex pour les uns, expérience de reconnexion intense pour les autres, Death Stranding s'est peut-être, au regard d'une interview surprenante d'un des groupes présents dans sa bande-son, érigé comme le héraut d'un nouveau genre : le survival Low Roar.


À voir aussi : TEST de Death Stranding : Le porteur d'histoires


C'est grâce à nos confrères de VG247 que l'on a pu apprendre comment Low Roar s'est retrouvé embarqué dans le premier jeu de Kojima Productions. C'est son chanteur, Ryan Karazija, qui raconte.

Sony nous a contacté au travers d'un e-mail pas très clair proposant une certaine somme en échange de l'utilisation de la chanson I'll Keep Coming. Ils n'avaient pas l'intention de nous dire à quoi elle servirait. Nous étions au fond du trou à l'époque, alors nous avons accepté. Et il se trouve que c'était pour Death Stranding.

Le morceau du collectif dream pop islandais a été employé pour le célèbre trailer de l'E3 2016 (que vous pouvez revoir ci-dessus). Avant que Easy Way Out ne soit utilisé pour celui du PlayStation Experience de décembre de la même année. Et dès lors, sa popularité n'a fait que croître.

La contribution sonore aux aventures de Sam Porter Bridges a été assez importante. Karazija précise qu'aucun membre de Low Roar n'a pu encore poser ses mains sur le jeu, les tournées allant bon train. Il aime à rappeler, cependant, ce qu'il pense de Hideo Kojima, game designer qui a donc "sauvé" un groupe dont il est tombé amoureux par hasard.

Nous avons dîné avec lui deux fois, c'est un homme très charmant.

Death Stranding est disponible sur PS4. Il sera disponible cet été sur PC.

La rédaction vous recommande

1 commentaire
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (1)