>
>
2019 : Année lucrative pour le jeu vidéo, Fortnite toujours roi du pétrole, les chiffres

2019 : Année lucrative pour le jeu vidéo, Fortnite toujours roi du pétrole, les chiffres

Par Gianni Molinaro - publié le
×

Notre divertissement favori est encore jeune. Mais en termes de croissance, il n'a plus rien à envier aux autres médias depuis longtemps. Même lorsqu'il n'est pas question de physique, il permet d'imprimer beaucoup d'argent loin d'être virtuel.


À voir aussi : France : Les meilleures ventes jeux vidéo sur Amazon en 2019... une carte prépayée en tête


En 2019, le marché du jeu vidéo numérique et des médias interactifs a engrangé plus de 120,1 milliards de dollars, soit une augmentation de 4% par rapport à 2018, selon le rapport annuel de la compagnie d'analyse SuperData.

Dans cet océan de jeux, microtransactions, DLC, offre de streaming et autres, c'est l'univers du mobile qui rapporte le plus avec 64,4 milliards, suivi du PC (29,6 milliards) et des consoles (15,4 milliards).

Pas moins de 4 dollars sur 5 dépensés le sont dans les free-to-play. Et forcément, à la fin, c'est Fortnite qui gagne en ayant poussé les dépenses en sa faveur dans le monde jusqu'à la somme astronomique de 1,8 milliard de dollars - moins qu'en 2018, où c'était 2,4 milliards.

Le jeu dit premium, lui, se porte un peu moins bien, enregistrant un déclin de 5% (18,9 milliards de dollars), avec un FIFA 19 et ses revenus de 786 millions de dollars assez solide sur ses appuis face à la concurrence, Call of Duty : Modern Warfare (645 millions) et l'éternel GTA V (595 millions).

Le contenu vidéo issu de Twitch, YouTube ou encore Mixer Facebook a permis de récolter 6,5 milliards de dollars, et il est intéressant de constater que les revenus des réalités augmentée, virtuelle, et mixte ont bondi de 26% (6,3 milliards de dollars) vraisemblablement grâce aux nouvelles offres comme l'Oculus Quest.

Que nous réserve 2020 avec l'arrivée des nouvelles machines et de quelques blockbusters comme Cyberpunk 2077, Final Fantasy VII Remake ou encore The Last of Us Part II ? Pour SuperData, des revenus pouvant atteindre les 124,8 milliards de dollars.

Pour nous, une belle fête, si tout va bien. On comptera les billets plus tard. Déjà qu'on n'a plus le temps de jouer.

La rédaction vous recommande