>
>
Starbreeze va mieux, PAYDAY peut reprendre sa route

Starbreeze va mieux, PAYDAY peut reprendre sa route

Par Gianni Molinaro - publié le
Image

Après bien des déboires financiers qui ont fait craindre sa fermeture, la société suédoise à qui l'on doit l'excellent The Chronicles of Riddick et qui est en charge de PAYDAY, annonce s'être redressée.


À voir aussi : Call of Duty Mobile : Les millions s'accumulent sur les versions iOS et Android


Le naufrage Overkill's The Walking Dead, la revente précipitée des droits de publication de System Shock 3 et Psychonauts 2... Tout ceci semble bien loin, à en croire le communiqué de Starbreeze disponible sur son site officiel.

Le Tribunal d'Instance de Stockholm a approuvé ce vendredi 6 décembre la proposition de composition concernant la reconstruction de Starbreeze. La reconstruction de Starbreeze a débuté le 3 décembre 2018 et le processus est terminé.

Voilà donc la bonne nouvelle. Au prix de pas mal de sacrifices, en à peine plus d'un an, la compagnie est reconstruite. La majorité de ses dettes sera remboursée sur le long-terme (cinq ans).

Nous sommes parvenus à repositionner la firme de manière à pouvoir regarder vers l'avant et nous concentrer sur notre activité principale - développer des jeux de la licence PAYDAY.

Les mots de Mikael Nermark, PDG de Starbreeze confirment que la série de jeux de braquage va pouvoir continuer. Est espéré un accord d'édition conclu pour la première moitié de l'année 2020 en ce qui concerne une suite.

Celle-ci devrait, potentiellement, puisqu'on peut toujours compter sur la popularité de PAYDAY, permettre d'apporter un peu de stabilité. Encore faut-il que tout marche comme prévu pour PAYDAY 3  (qui ne pointera pas le bout de son nez avant 2022-2023) et PAYDAY : Crime War. C'est tout ce que l'on peut souhaiter.

La rédaction vous recommande