>
>
League of Legends : Pourquoi la finale des Worlds à Paris sera l'événement eSport de l'année

League of Legends : Pourquoi la finale des Worlds à Paris sera l'événement eSport de l'année

Par Eva Martinello - publié le
×

Ce dimanche 10 novembre, Paris sera le centre mondial de l'eSport avec la finale du World Championship à l'AccorHotels Arena (Bercy) sur League of Legends. Le match sera diffusé sur France Télévisions et se fera à guichets fermés.

Toute la semaine, Paris s'est mise aux couleurs de League of Legends avec des animations à l'Hôtel de Ville qui se termineront par le match à l'AccorHotels Arena de la capitale. Pour l'occasion, des centaines de fans sont venus d'autres continents, notamment le fanclub chinois de FunPlus Phoenix, équipe finaliste qui affrontera les européens de G2 Esports.

L'AccorHotels Arena avait accueilli la finale européenne en 2017. @Riot Games

Le plus grand match eSport de l'année

League of Legends est le jeu numéro 1 de l'eSport. Il est celui qui l'a popularisé depuis sa première saison compétitive en 2011, et qui est le jeu compétitif le plus suivi encore aujourd'hui. Il a aussi acquis un second souffle avec l'explosion de la scène chinoise. L'année dernière, les chiffres de l'audience globale pour la finale mondiale de League of Legends s'élevaient à presque 100 millions de spectateurs dont la majorité était chinoise.

C'est d'ailleurs une équipe de cette région, Invictus Gaming, qui a remporté le titre. Et cette année encore, une équipe chinoise est finaliste : FunPlus Phoenix. En ayant une équipe de cette région en finale, Riot Games s'attend certainement à une audience énorme, en plus des fans européens qui ne manqueront pas de regarder le match.

D'ailleurs, la France aussi a déjà battu son record avec O'Gaming, la chaîne française, qui a enregistré sa meilleure audience depuis sa création dans la demi-finale ayant opposé G2 Esports à SKT T1. Car oui, si la finale sera autant suivie par l'Europe et la France, c'est aussi pour une autre raison : celle de l'espoir de voir une équipe européenne gagner, exploit qui n'a été réalisé qu'une seule fois depuis la création du mondial !

Paris devient le centre de l'eSport

La finale mondiale de League of Legends est aussi le plus grand événement esportif jamais organisé en France. Avant ce match historique, une cérémonie d'ouverture époustouflante est organisée chaque année. Pour cette année, deux performances sur scène seront réalisées pour la cérémonie qui promet d'être grandiose. L'AccorHotels Arena est une salle qui a déjà accueilli une compétition de ce genre, à savoir la finale de la ligue européenne (Summer Split) en 2017. Le Zénith de Paris a ensuite accueilli le Mid-Season Invitational en 2018, un événement qui a fait office de crash test (réussi) pour la chaîne française de League, O'Gaming. 

Cet événement est donc l'occasion rêvée pour les acteurs de l'eSport du pays d'offrir le meilleur accueil et de mettre la ville aux couleurs de League of Legends autour de l'événement. La Mairie de Paris, qui a commencé à agir dans l'eSport il y a déjà quelques années, organise plusieurs événements cette semaine : des conférences et un espace dédié à l'Hôtel de Ville de Paris avec de nombreuses animations réservées aux fans.

C'est aussi une occasion en or pour que le public français montre toute sa ferveur. Les playoffs du mondial se sont déroulés à Madrid, dans le Palacio Vistalegre que la foule a fait trembler, et beaucoup disent que c'est l'un des meilleurs publics au monde. Le public français fera lui aussi beaucoup de bruit, entraîné par Romain Bigeard, Business Development Manager chez Riot qui s'improvisera chauffeur de salle comme il l'a fait lors des précédentes compétitions de League of Legends à Paris.

Les deux midlaners Doinb et Caps s'affronteront en finale. @Kirill

Redorer le blason de l'Europe

Alors que la fierté est nationale dans le sport, elle est régionale en eSport. En France, c'est l'Europe que les fans soutiennent, et cette année, G2 Esports a des chances de l'emporter. C'est la plus belle opportunité que la région ait eu sur la scène compétitive de League of Legends depuis 2011, qui était la première année d'existence des Worlds.

En effet, le titre mondial n'a pas été remporté par une équipe européenne depuis 8 ans : la scène a été largement dominée par la Corée du Sud, et depuis l'année dernière, la Chine. En 2018, l'Europe y a cru : Fnatic s'était qualifiée en finale contre les chinois d'Invictus Gaming, match auquel nous avions assisté. Mais les espoirs des fans ont été vite douchés : le match a été complètement en faveur des chinois, du début à la fin. Fnatic s'est alors fait battre à Incheon, Corée du Sud, 3 à 0 dans le match de finale mondiale le plus rapide de l'histoire. Un gros stomp.

Cette année, néanmoins, les choses sont bien différentes. G2 Esports est l'équipe au monde à avoir remporté le plus de récompenses en 2019 : double championne d'Europe (Spring et Summer Split), elle a aussi remporté le Mid-Season Invitational au printemps dernier, un tournoi qui affrontait les meilleures équipes de plusieurs régions.

Mais son adversaire, FunPlus Phoenix, est de taille : l'équipe n'a essuyé que 4 défaites dans tout son  parcours en ligue chinoise cette année -un score que G2 n'a pas surpassé dans la ligue européenne (LEC). Malgré des débuts lents dans ces Worlds, l'équipe chinoise est montée en puissance dès que les joueurs se sont adaptés au terrain européen. Et dans cette finale, on pourra s'attendre à voir les deux équipes au top de leur forme et de leur niveau.

La finale affrontera G2 Esports à FunPlus Phoenix ce dimanche 10 novembre à midi !

Galerie photo League of Legends - 3 images (cliquez pour zoomer)

L'AccorHotels Arena avait accueilli la finale européenne en 2017. @Riot Games Les deux midlaners Doinb et Caps s'affronteront en finale. @Kirill

La rédaction vous recommande

1 commentaire
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (1)