>
>
Un collectionneur achète une quarantaine de jeux NES... pour plus d'un million de dollars

Un collectionneur achète une quarantaine de jeux NES... pour plus d'un million de dollars

Par Romain Mahut - publié le
Image

Les jeux vidéo dits de rétrogaming sont actuellement pris dans une bulle spéculative. De nouveaux collectionneurs fortunés n'hésitent pas à dépenser des sommes astronomiques pour se procurer des jeux rares. Le cas dont il est question aujourd'hui en est une des preuves les plus spectaculaires de ces dernières années. 


À lire aussi : Les 3.290 jeux PlayStation japonais vendus aux enchères pour une jolie somme


Le site du journal The Washington Post rapporte qu'un dentiste floridien du nom de d'Eric Naierman (aidé d'un "petit groupe de partenaires") s'est récemment procuré une collection d'environ 40 jeux NES neufs pour un montant de 1,02 millions de dollars (environ 913.000 euros). S'il n'y a aucun moyen de l'affirmer de manière catégorique, ces transactions n'étant pas inscrites sur un registre, il se pourrait qu'il s'agisse d'une des plus grosses ventes de ce type de l'histoire du jeu vidéo.

Tous les jeux inclus dans cette collection sont des premières éditions neuves américaines. Parmi les titres achetés par le dentiste se trouvent un Mario Bros. Arcade Classics Series neuf (1986), les deux exemplaires neufs répertoriés de Golf (1985), le seul exemplaire neuf connu de Balloon Fight (1986), et le seul exemplaire neuf connu de Gumshoe (1986). Les achats ont été effectués auprès de trois vendeurs différents qui avaient, au total, passé 52 ans à obtenir ces jeux. 

D'après l'article du Washington Post, Eric Naierman s'est mis à collectionner les jeux vidéo après avoir été dégoûté par l'état du marché des cartes de baseball de collection. Selon lui, les cartes étaient vendues à un prix bien trop élevé à l'unité et il voulait se lancer dans une collection qui pourrait se classer parmi les meilleures au monde. Il s'est tourné vers les jeux vidéo quand il a découvert que les jeux de son enfance pouvaient être des objets de collection à la valeur très élevée.

Et pour ce qui est des collectionneurs qui se sont séparés de ces jeux rarissimes, les raisons de ces ventes ne sont pas toutes connues. Un d'entre eux a en revanche indiqué qu'il se séparait de certaines des pièces de sa collection pour pouvoir se procurer des artworks originaux qui ont servi à créer les jaquettes de jeux (du temps où les jaquettes de jeux étaient réalisées à partir de tableaux). Il n'a en revanche pas précisé les titres des jeux dont les peintures sont actuellement dans son viseur. 

La rédaction vous recommande

3 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (3)