>
>
Les organisateurs de l'E3 veulent en faire un festival avec des... influenceurs

Les organisateurs de l'E3 veulent en faire un festival avec des... influenceurs

Par Thomas Pillon - publié le
Image

Deux ans après avoir ouvert pour la première fois de son histoire ses portes au public, le célèbre salon Electronic Entertainment Expo que l'on connait mieux dans sa version raccourcie E3 continue de se transformer. Dans le bon sens ? Rien n'est moins sûr...


À voir aussi : PODCAST HORS-SÉRIE : Retour sur la Gamescom 2019, une vraie foire à la saucisse ?


Une page pourrait bien se tourner pour toute l'industrie, alors que nous découvrons ce matin grâce au site Game Daily que l'Electronic Software Association, l'organisateur du salon de Los Angeles, souhaiterait transformer la grand messe en "festival pour les fans, les médias et les influenceurs". 

L'ESA a en effet écrit aux lobbyistes du secteur afin d'expliquer que les éditeurs souhaiteraient pousser l'E3 dans cette direction : des célébrités et/ou influenceurs seraient ainsi rémunérés pour assurer des animations thématiques, l'exemple cité étant celui d'un joueur des Lakers que l'on pourrait affronter sur un jeu de basketball. 

Les plans du salon seraient donc bouleversés, pour laisser un peu de place à ces têtes connues et leur ego. Droit dans ses bottes, l'ESA annonce la couleur : 

Le but est de créer des rendez-vous exclusifs pour certains privilégiés, afin de faire du buzz et de générer une peur de rater quelque chose

Encore mieux, l'ESA ne se contenterait pas de faire venir les hommes- (et femmes-)sandwichs 2.0 pour générer du trafic, mais souhaiterait carrément mettre en place des partenariats médiatiques rémunérés, afin de (accrochez-vous) contrôler le contenu et le message diffusés par ces même médias. On croit rêver. Le document dévoilé par VG247 est disponible dans notre galerie d'images

10.000 tickets supplémentaires pourraient ainsi être mis en vente pour l'édition 2020, et les files d'attente pourraient donc devenir de véritables zones de divertissement. Le hall ouest du Convention Center ferait l'objet d'un réagencement pour y placer huit "centres d'expériences" dédiés aux invités grassement rémunérés. 

Bref, si les plans de l'ESA reçoivent un accueil favorable de l'industrie, l'E3 2020 pourrait donc passer du statut de "salon professionnel" à celui de "festival pour les fans", avec les conséquences que l'on imagine... les amis. 

Que pensez-vous de cette potentielle nouvelle orientation de l'E3 ? Le salon vous intéresserait-il toujours autant dans cette version ? Faites-nous part de vos avis californiens dans les commentaires ci-dessous. 

Galerie photo - 1 image (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

10 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (10)