>
>
G2A veut proposer un outil permettant de refuser la vente de certaines clés d'activation

G2A veut proposer un outil permettant de refuser la vente de certaines clés d'activation

Par Gianni Molinaro - publié le
Image

Depuis quelques jours, le site de ventes de clés d'activation G2A est la cible préférée d'une foule de développeurs indépendants en colère. Dans la tourmente, il a décidé, après promesses, d'offrir un nouveau gage de bonne foi.


À voir aussi : Shenmue 3 : Nouvelle polémique sur le contenu que recevront les contributeurs Kickstarter


C'est un nouvel outil baptisé Key Blocker que G2A met à disposition des développeurs. Cela pour démontrer sa vérité - selon laquelle ses clés ne sont que très rarement de provenance douteuse.

Le principe de ce programme est simple : permettre aux ayants-droits qui l'adoptent de refuser l'utilisation de certains types de clés via un algorithme. Ensuite, s'il y a correspondance, les revendeurs recevront un message que la clé a été bloquée.

Mais comme on peut le voir dans le communiqué, G2A n'a prévu que deux cas de figure : celles qui pourraient avoir été obtenues pour réaliser des reviews et celles qui auraient été tout simplement offertes. Là où les indés ont principalement pointé du doigt des problèmes de fraudes à la carte bleue et d'autres moyens d'obtention problématiques.

Mais là où la société tape encore plus fort, c'est qu'en réalité... rien n'est prêt. Il faudra que 100 représentants de studios s'inscrivent avant le 15 août prochain pour que Key Blocker commence à être codé. Quant à l'idée de répondre positivement à certains développeurs qui ne souhaitent plus voir des clés de leurs jeux vendus par le biais du marketplace G2A, le refus semble assez net. Autant dire qu'on est pas sortis de l'auberge.

La rédaction vous recommande

3 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (3)