>
>
Turok est de retour, mais ce n'est pas (du tout) ce que vous croyez

Turok est de retour, mais ce n'est pas (du tout) ce que vous croyez

Par Thomas Pillon - publié le
×

Retardée encore et encore sur le Vieux Continent, la sortie de la Nintendo 64 avait pourtant apportée dans son sillon quelques titres inédits qui venaient gonfler un line-up moins dominé par le constructeur japonais que sur les autres territoires. Et parmi les petits nouveaux décidés à se faire une place aux côtés de Mario & Co, on trouvait un certain Turok : Dinosaur Hunter


À voir aussi : The Walking Dead : Les comics s'arrêtent mais la série continuera


Et après une première suite fort réussie suivie d'une avalanche de catastrophes, la série mettant en scène l'indien d'Amérique face à de terribles dinosaures avait doucement mais sûrement périclité... Jusqu'à aujourd'hui, puisque la page Steam d'un tout nouveau Turok vient en effet de faire son apparition sauvage sur la toile

Mais ne vous attendez pas à une déferlante d'hémoglobine vue à la première personne, puisque Turok : Escape from Lost Valley n'a pour ainsi dire rien à voir avec feu la série d'Iguana Entertainment. Comme vous pouvez le découvrir dans cette première bande-annonce, le natif sanguinolent cède ici la place à un quasi-clone de Yakari

Ce nouveau jeu pour le moment uniquement prévu sur PC prend en effet des airs d'aventure en vue isométrique, dans laquelle Turok et sa compagne vont devoir traverser l'éponyme Vallée Perdue pour renter chez eux. Bon, il leur faudra tout de même occire au passage vélociraptors, dauphins et semblables en tous genres, mais la gamme de couleurs pastels change tout de même radicalement l'ambiance !

Si l'indien vous avait manqué, ou si l'esthétisme de cette nouvelle aventure signée Pillow Pigs vous semble appropriée, sachez que Turok : Escape from Lost Valley sortira le 25 juillet sur PC. 

Que pensez-vous de cette nouvelle adaptation des aventures de Turok ? Allez-vous craquer pour son aspect chibi ? Faites-nous part de vos ruses de sioux dans les commentaires ci-dessous. 

La rédaction vous recommande