>
>
Paradox Interactive : La politique de DLC évoquée, est-ce toujours trop cher ?

Paradox Interactive : La politique de DLC évoquée, est-ce toujours trop cher ?

Par Camille Allard - publié le
Image

Paradox Interactive a une politique très particulière concernant les DLC, en ce sens où chaque sortie de jeu est la promesse de plusieurs DLC par an et cela durant plusieurs années. L'ancien CEO de la compagnie a tenu à s'exprimer à ce sujet.


À voir aussi : Paradox Interactive ouvre un studio en Californie


Paradox Interactive propose depuis bien longtemps des DLC. Ainsi on peut en compter 30 sur Crusader Kings II et 32 sur Europa Universalis IV. Rien que ça. Cela peut aller du simple pack de skins au contenu massif changeant radicalement des mécaniques de jeu. Le prix varie entre 2 euros et 19 euros pour les grosses extensions, ce qui n'est pas rien.

Quoi qu'il en soit le studio/éditeur suédois souhaite défendre ce point de vue et cette manière de faire et Fredrik Wester, ancien CEO de Paradox a voulu en parler sur Twitter via un long thread, que voici :

Notre modèle de DLC est basé sur le fait que vous payez pour de nouveaux contenus après la sortie d'un jeu terminé. Ceci permet de financer les futurs développements liés au jeu, ce qui est bénéfique pour tous les joueurs.

À chaque fois que nous sortons un DLC, nous avons également une grosse mise à jour gratuite, ce qui signifie que vous obtenez des améliorations de votre expérience, même si vous n'achetez aucun DLC. J'ai conscience que ce n'est pas un modèle parfait et que certains nouveaux joueurs peuvent être intimidés en voyant un jeu contenant des centaines de dollars de DLC, mais nous proposons aussi régulièrement de grosses réductions sur tous nos jeux et sur les DLC.

Est-ce pour autant un modèle parfait pour la sortie de contenus ? Non. Est-ce que nous essayons constamment de l'améliorer ? Oui. Les retours des joueurs sont-ils écoutés ? Oui. Est-ce qu'on écoute les gens qui "BLURG BLARGH BATARDS CUPIDES DLC PAS BIEN OOGA BOOGA" ? Non.

Voilà qui est clair et net. Ou pas.

La rédaction vous recommande

1 commentaire
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (1)