>
>
Ghostbusters The Video Game Remastered : Multijoueur, DLC, prix, suites, le plein d'infos

Ghostbusters The Video Game Remastered : Multijoueur, DLC, prix, suites, le plein d'infos

Par Romain Mahut - publié le
Image

Pendant la semaine de l'E3, l'immense majorité des informations concernant les jeux vidéo arrivent du Los Angeles Convention Center et des divers événements organisés en marge par les éditeurs et constructeurs. Mais il arrive aussi que des infos croustillantes viennent de lieux inattendus.


À voir aussi : Ghostbusters The Video Game Remastered confirmé sur PS4 en vidéo


Comme nous vous l'indiquions plus tôt aujourd'hui, nous nous sommes rendus dans les studios de Sony Pictures pour assister au Ghostbusters Fan Fest organisé pour fêter les 35 ans de la licence. Parmi les festivités qui se déroulaient pendant cet événement se trouvait une conférence entièrement consacrée à la création de Ghostbusters : The Video Game sorti en 2009 et à Ghostbusters : The Video Game Remastered à paraître avant la fin de l'année.

Cette conférence, à laquelle participaient John Melchior (producteur exécutif et co-auteur du jeu original) et Matt McKnight (vice-président de Saber Interactive) a été riche en révélations sur le jeu original et sur son remaster.

Ghostbusters 3

Pour la petite histoire, John Melchior raconte que son équipe et lui voulaient initialement que le jeu s'appelle "Ghostbusters 3" et qu'il ait un logo reflétant cette numérotation. Dan "Ray Stantz" Aykroyd et Harold "Egon Spengler" Ramis voyaient ce jeu comme la suite du deuxième film et étaient d'accord pour qu'il s'appelle comme ça. C'est Sony Pictures qui a dit non car ils ne voulaient pas se fermer de porte vis-à-vis de la mise en chantier d'un "vrai" Ghostbusters 3. Pour les deux co-créateurs de la licence, le jeu était bel et bien Ghostbusters 3.

Dans le jeu, le joueur incarne une nouvelle recrue (qui avait l'apparence d'un des développeurs du titre). Mais à la base, l'équipe du jeu souhaitait que le héros soit Louis Tully, personnage incarné par Rick Moranis. Ce dernier, envoyé un long message à l'équipe dans lequel il expliquait que même s'il aurait beaucoup aimé participer au projet, il avait promis à sa famille de rester à la retraite.

John Melchior révèle qu'ils ont ensuite envisagé de donner l'apparence de John Belushi (comédien proche de Dan Aykroyd disparu au début des années 80 et avec qui ce même Dan Aykroyd envisageait initialement de tourner le premier Ghostbusters). Ils ont même contacté la famille de ce dernier pour demander l'autorisation d'utiliser son image avant de se raviser car ils se sont dits que donner au protagoniste l'apparence de John Belushi détournerait trop l'attention d'éléments plus importants.

Où en est la remasterisation ?

D'après Matt McKnight, une équipe d'environ 25 personnes travaille actuellement sur Ghostbusters : The Video Game Remastered. Sur les plates-formes permettant cet affichage, le jeu tourne actuellement en 4K, 60 fps. Le responsable de Saber explique qu'ils planchent actuellement à la réduction de la taille de la cartouche Switch.

Pour ce qui est de la sortie de cette remasterisation, Matt McKnight confirme qu'elle est prévue pour 2019 avant de lâcher à demi-mot que le jeu devrait sortir en novembre prochain. En ce qui concerne son prix de vente, le vice-président de Saber Interactive n'a pas voulu donner de prix précis. Il s'est contenté d'indiquer qu'il sera vendu "entre 20 et 40 dollars."

Le multi de retour dans le jeu ?

La question qui revient le plus souvent au sujet de Ghostbusters : The Video Game Remastered est celle du multijoueur. Matt McKnight explique que lorsqu'ils ont récupéré le code source du jeu, le mode multijoueur correspondait à un logiciel séparé du jeu principal et qu'ils n'étaient pas certains qu'il s'agisse de la version définitive du multi. Ils ont pris la décision de développer un tout nouveau mode multijoueur.

Ils ne sont cependant pas encore certains de la forme que prendra ce dernier (la possibilité de jouer en coop en local a par exemple été évoquée parmi les possibilités envisagées). Par conséquent, ce nouveau mode multijoueur ne sera pas présent dans le jeu lors de sa sortie. Il sera proposé par la suite (sans plus de précisions quant à la temporalité de l'arrivée de ce mode).

Quid du DLC ?

Multijoueur mis à part, Saber Interactive n'est pas contre l'idée de proposer du contenu supprimé du jeu original. John Melchior explique que parmi les idées supprimées du jeu faute de budget et de temps se trouvaient un niveau pendant la parade de Thanksgiving (avec des chars qui prenaient vie), un niveau à Ellis Island (île qui a pendant longtemps été le point d'arrivée des immigrés européens aux États-Unis), un niveau dans le métro, une scène avec la peinture de Vigo et un niveau à Noël. Le producteur explique également que des niveaux multijoueur ont été supprimés du jeu.

Au total, il affirme que "6 ou 7 niveaux dont les dialogues avaient été enregistrés" n'ont finalement pas figuré dans le jeu final. Il y a donc potentiellement de quoi faire. Matt McKnight affirme qu'ils ne sont pas contre le fait d'ajouter le niveau de la parade Thanksgiving (contenu supprimé le plus connu) mais qu'ils n'ont pas les assets de ce niveau dans les archives qu'ils ont récupérées. S'ils finissent par la trouver, ils aimeraient la finir pour l'intégrer au jeu.

Si on ne sait pas encore la forme que prendra le DLC du jeu, le vice-président de Saber affirme d'ores et déjà qu'il ne sera pas payant.

Des suites possibles ?

Pour ce qui est de l'avenir des jeux vidéo Ghostbusters, John Melchior révèle qu'ils avaient un document de design ainsi qu'un synopsis pour un Ghostbusters : The Video Game 2 ainsi qu'un synopsis pour un troisième épisode. Ils souhaitaient que les gens finissent par conduire Ecto-1 dans un jeu. Pour les besoins du jeu original, ils avaient réalisé une démo sur rails dans laquelle le joueur pilotait la célèbre voiture mais c'était "très mauvais" selon le producteur.

Il explique que la suite aurait été en monde ouvert et aurait mis en scène des équipes de Ghostbusters concurrentes. Dan Aykroyd avait même créé plusieurs équipes et donné une liste des acteurs qu'il imaginait dans ces rôles. Mais Atari ne voulait pas créer de suite.

Comme indiqué précédemment, Saber Interactive veut continuer d'apporter du contenu au jeu après sa sortie mais ils ne sont pas contre l'idée de développer une suite. Matt McKnight évoque par exemple la possibilité d'utiliser le moteur de World War Z pour créer cette suite. Il explique par ailleurs qu'il ne rejette pas l'idée de pitcher un tel jeu à Sony.

Il semblerait donc que les joueurs n'aient pas fini d'entendre parler de Ghostbusters sur consoles et PC. Reste désormais à voir jusqu'où iront les choses.

La rédaction vous recommande

5 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (5)