>
>
Google STADIA : Prix, abonnements, date de sortie et jeux, toutes les infos à savoir

Google STADIA : Prix, abonnements, date de sortie et jeux, toutes les infos à savoir

Par Nourdine Nini - publié le
×
vidéo : Stadia Connect 6.6.2019 - Official Sizzle Reel
vidéo : Google Stadia : The Future of Gaming

Alors que Google doit annoncer toutes les infos précises sur sa plateforme Google STADIA ce soir à 18h tapantes, le site canadien La Presse, a pu s'entretenir en amont avec le vice-président de l'ingénierie chez Google, Majd Bakar. Du coup, on vous résume tout ceci pas plus tard que maintenant !


À voir aussi : E3 2019 : Un stand Stadia au Convention Center ? Google nous répond


"Une manette, une rondelle de 6 cm appelée Chromecast Ultra et un téléviseur : c'est tout ce qu'il faudra pour accéder aux jeux vidéo, même les plus exigeants, sur la plateforme en ligne Stadia"

C'est par ces mots (en québécois dans le texte) que commence l'article en ligne de La Presse, qui dévoile donc les premières infos concernant la STADIA. On ne peut pas être plus clair.

Majd Bakar, VP de l'ingénierie chez Google, précise sa pensée et les ambitions du géant américain dans le domaine du jeu vidéo en streaming :

On aimerait que plus de personnes aient accès aux jeux vidéo, nous voulons réduire la barrière d'entrée pour toucher aux jeux haut de gamme.

Ainsi, La presse annonce que pour 169 $, le joueur peut précommander à partir d'aujourd'hui un ensemble appelé "Édition Fondateur" comprenant notamment :

  • La manette conçue pour Stadia
  • Un Chromecast Ultra
  • Le jeu Destiny 2
  • Trois mois d'abonnement

169 dollars canadiens, que l'on peut convertir chez nous en 112 euros selon le cours actuel. A moins d'une conversion "magique,", évidemment.

Finalement, ce sera 129 euros chez nous.

Le journaliste de La presse de préciser qu'il s'agira "au début de la seule manière d'accéder à Stadia". On imagine donc d'autres manières plus tard, d'entrer dans la danse "Stadienne"... A terme, Google veut que "chaque écran" puisse accueillir le Stadia. En fonction de sa connexion évidemment...

Dispo en novembre et 31 jeux au programme

On y apprend également que le service sera lancé en novembre prochain dans 14 pays, et que Stadia disposera d'un catalogue de 31 jeux à acheter dès le lancement. Le site précise même que Ubisoft aura pas moins de 6 eux sur la plateforme dont Assassin's Creed Odyssey et The Division 2, tout comme Bethesda et son DOOM, ainsi que Square Enix avec trois éditions de Tomb Raider

Evidemment, nous attendrons la conférence de ce soir pour en savoir plus sur le catalogue complet au lancement du service.

Pour Mr Bakar la chose est en tout cas claire : le catalogue s'étoffera très vite, puisque "tous les jeux peuvent aller sur Stadia, il n'y a aucune contrainte."

2 abonnements sont prévus dont une "Pro"

Dans le papier en question de La Presse, on y découvre également le prix de l'abonnement à Stadia, peu ou prou le même que pour la PS4 et la Xbox One, à un détail près ceci dit.

Google aura en effet non pas une mais deux formules d'abonnement :

  • La plus complète étant Stadia Pro, qui coûtera 11,99 $ par mois (9,99 euros chez nous). Le joueur a alors accès à des jeux en qualité 4K et 60 fps, certains accessibles sans frais supplémentaires à tous les abonnés, les plus récents devant être achetés. Ces achats resteront accessibles même si le joueur abandonne son abonnement Stadia Pro.
  • L'autre formule, Stadia Base, est gratuite, mais la qualité visuelle est limitée à la HD, soit 1080p. Le joueur n'a pas accès au catalogue de jeux "gratuits" de Stadia Pro mais peut les acheter et les conserver dans son compte. Cette formule ne sera pas offerte avant 2020.

Précisant que dans les deux cas, il vous faudra une capacité minimale de téléchargement de 10 Mbps en aval (download), et de 1 Mbps en amont (upload).

Sachant que pour profiter de l'expérience la plus complète, en 4K avec son 5.1, une capacité de 35 Mbps est nécessaire.

Notre technologie de streaming s'adapte à votre connexion.

précise le vice-président ingénierie. 

Le Cloud Gaming "tiendra le coup" selon Mr Bakar

Quid de la latence dans les jeux ultra gourmands actuels ou à venir ? Selon Mr Bakar, ce ne sera pas un problème, grâce notamment à la "latence négative", une manière de prévoir les actions du joueur et donc de les anticiper "dans le nuage", afin de ne pas le pénaliser. Quid de cette latence sur Fortnite ou les Call of Duty qui demandent une réactivité et une précision diaboliques ? 

Selon Mr Bakar, "les tests l'ont démontré, il n'y a aucune différence de latence entre Stadia et une Xbox One S".

Sauf qu'il faudra sûrement viser plus haut dans les mois qui viennent, avec l'arrivée programmée  des prochaines consoles PS5 et Xbox "NEXT"...

Et vous, que vous inspire tout ceci ? Etes-vous mega hypés, super refroidis ou attendez-vous ce soir pour en avoir le coeur net ? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous !


#E3Gameblog

TOUTES LES INFOS, BANDES-ANNONCES, IMPRESSIONS...

La rédaction vous recommande

71 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (71)