>
>
Qu'est-ce qui est jaune et qui a une manivelle ? La console Playdate... Prix, date de sortie et jeux

Qu'est-ce qui est jaune et qui a une manivelle ? La console Playdate... Prix, date de sortie et jeux

Par Nourdine Nini - publié le
Image

A la surprise quasi générale, et à quelques encablures de l'E3, ce n'est pas un constructeur de renommée mondiale qui fait une annonce étonnante, mais bel et bien le studio Panic à qui l'on doit l'édition de Firewatch ou encore le prochain et très attendu par la rédaction, Untitled Goose Game. Mais qu'avons-nous là ? Ah oui, on dirait bien une console portable... !


À voir aussi : Capcom parle des consoles next-gen et des jeux RE Engine déjà en développement


Et c'est le magazine Edge qui a eu le privilège d'en parler en premier pour la presse (en même temps que l'annonce officielle du compte Twitter du studio Panic, qui a réalisé un thread pour l'occasion) puisque le titre de presse en fait carrément sa Une.

Son nom ? Play.Date ou Playdate. Ou encore Play Date. Elle devrait arriver début 2020.

Mais que se cache-t-il donc derrière ce patronyme quelque peu étonnant ? Eh bien, ceci tombe bien, car nous allons détailler cela pas plus tard que tout de suite...

Une manivelle pour gérer le "temps" ?

Voici d'abord comment est présentée la bête sur le site officiel de la machine :

Bonjour. Nous avons créé un tout nouveau système de jeu portable. C'est jaune. Il tient dans votre poche. Il a un bel écran noir et blanc. Ce n'est pas très bon marché, mais pas trop cher non plus. Il comprend de nouveaux jeux de créateurs incroyables. De plus, il a une manivelle.

Eh oui, une manivelle... créée par Teenage Engineering, s'il vous plait. Bon ok, je ne connaissais pas ces Geo Trouvetou de la mécanique, mais avouez que ce genre d'ustensile (caché dans la toute petite console), personne ne l'avait vu venir. Et ce qui est incroyable, c'est qu'il ne s'agit pas là d'un simple gadget, puisqu'il sert réellement le jeu, pour faire des "aller-retour" en fonction des jeux. Une fonction de flashback instantané que nous sommes curieux de voir en "vrai"...

Il faut dire que Panic, dans le domaine des consoles, est totalement nouveau. En effet, le studio américain est depuis plus de 20 ans, un développeur de logiciels pour Mac et iOS. Et comme ils le précisent  eux-mêmes avec force humour (ou pas) : "Vingt ans, c'est long, et nous voulions essayer de nouvelles choses". Pour le coup, vu la tête de la machine, on peut dire qu'ils n'y sont pas allés avec le dos de la main morte, si vous voyez ce que je veux présentement dire...

"Essayer de nouvelles choses"

Voilà qui est clair. Voire limpide. Ceci avait commencé avec leur toute première incursion dans le monde du jeu vidéo avec l'édition des jeux Firewatch et, bientôt, Untitled Goose Game. Mais pourquoi ne pas aller plus loin, se sont-ils alors demandés, en se frottant le menton. Oui, pourquoi pas ? Voilà donc la réponse après moult années de réflexion et elle se nomme la PlayDate.

Taille, écran noir et blanc...

Au lancement, 12 jeux seront inclus avec le système, livrés un par semaine pendant quelques mois. Panic dit que l'idée est de donner aux joueurs quelque chose d'espéré. La plupart des jeux seront gardés secrets jusqu'au lancement, et des jeux supplémentaires seront ajoutés à l'avenir.

La Playdate sortira en fin d'année. Ses dimensions sont les suivantes : 74mm  ×  76mm  ×  9mm. Autant dire qu'elle est vraiment petite, pour ne pas dire minuscule. L'écran est en noir et blanc de type LCD de 2,7 pouces de diagonale pour une résolution de 400p × 240p. Et surtout pas de rétro-éclairage, l'équipe assure qu'il n'y en a pas besoin grâce à la couche anti-reflets. Elle est évidemment compatible Wifi, bluetooth et possède un port USB-C.

Au niveau des boutons, on a droit à une simple croix directionnelle, deux boutons de jeu (A et B), un autre pour mettre en pause et donc, une manivelle...

Les Jeux se téléchargent "seuls"

Mais la chose la plus étonnante sans doute, même si techniquement il y a rien de révolutionnaire, c'est la capacité de la console de télécharger en wifi les jeux toute seule. En effet, avec la Playdate, il ne sera pas possible d'acheter des jeux à l'unité mais via des Pass saisonniers. Et la première salve de jeux contiendra pas moins de 12 titres, qui arriveront au rythme d'un par semaine. Encore plus étrange : les joueurs ne sauront pas quand et quels titres arriveront. En effet, une loupiote à LED s'allumera alors pour prévenir les utilisateurs qu'un ou plusieurs titres sont arrivés. Une forme de distribution du "turfu" qui pourrait bouleverser la face du monde vidéoludique. Ou pas.

Les titres dévoilés jusqu'ici pour la "première saison", se nomment Crankin's Time Travel Adventure (Keita Takahashi derrière Katamari Damacy et Noby Noby Boy). Ici (voir le tweet ci-dessus), il est en effet possible de contrôler le temps avec la manivelle pour éviter des obstacles. Il y aura également des jeux de Zach Gage (SpellTower et Typeshift), Bennett Foddy (QWOP et Getting Over It with Bennett Foddy) et encore Shaun Inman (Retro Game Crunch et The Last Rocket).

Prix de Playdate et... suite incertaine ?

Le prix de la machine ? 149 dollars... en quantité limitée. Panic précise que si les trois premiers mois de vie de la console sont assurés, la suite demeure pour l'instant assez incertaine. Tout devrait en effet dépendre de la réussite et du buzz autour de cette mini-console décidément très spéciale.

A la rédaction, tout le monde semble au taquet pour la récupérer ASAP ! juste pour la collection, ou pour des jeux totalement différents dans l'approche. Nous allons suivre l'affaire de près...

Et vous, êtes-vous tentés par cette Playdate ? Dites-nous TOUT dans les commentaires ci-dessous.

Galerie photo Panic - 5 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

45 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (45)