>
>
La Capcom Home Arcade au centre d'une polémique sur son émulateur, les explications

La Capcom Home Arcade au centre d'une polémique sur son émulateur, les explications

Par Vincent Elmer-Haerrig - publié le
Image

La semaine dernière était dévoilée la Capcom Home Arcade. Une machine intéressante pour tous les nostalgiques des bornes d'arcade et qui surfe sur la tendance lucrative des interfaces de rétrogaming. Si elle est originale avec sa platine double joystick, ce sont ses entrailles qui défrayent la chronique. En effet, l'émulateur Final Burn Alpha est au coeur des discussions.


À lire aussi : Capcom Home Arcade : 16 jeux vidéo rétro Arcade dans un Logo ! Énorme prix et jeux dévoilés


À l'instar d'autres machine rétrogaming, la Capcom Home Arcade utilise un émulateur pour faire tourner ses jeux. Le souci, c'est que Final Burn Alpha est un émulateur Open Source et que son utilisation commerciale est théoriquement proscrite.

L'Open Source, c'est la possibilité pour ceux qui en ont les capacités de modifier et d'améliorer un programme à leur guise tant que c'est pour le bien commun. Mais cela ne veut pas dire qu'on peut faire de l'argent avec et comme beaucoup de projets Open Source, Final Burn Alpha ne peut être vendu ou loué.

Or, c'est bien un bénéfice commercial qui sera réalisé avec la vente des Capcom Home Arcade tournant sous FBA. L'équipe de développement de l'émulateur s'en est émue et il semble que ce soit l'un de ses membres qui ait vendu la licence en la personne de Barry Harris. Ce dernier l'a confirmé avec un tweet.

 

 

L'affaire n'est peut être pas terminée, car les histoires légales autour de ce genre de sujet sont complexes et que certains des développeurs ayant apporté une pierre à l'édifice ne comptent pas en rester là. FBA est par ailleurs lui même issu de l'agrégation d'autres émulateurs qui ont inspiré son développement. La polémique continue en tout cas d'aller bon train sur le fil de discussion de Barry Harris.

Que pensez-vous de tout cela ? Les émulateurs Open Source doivent-ils rester dans la catégorie des utilitaires confidentiels réservés aux passionnés ou profiter à un plus large public avec des initiatives telles que celle-ci ? Faites-le nous savoir dans les commentaires !

[Via]

La rédaction vous recommande

11 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (11)