>
>
Google Stadia : Microsoft pointe un manque de contenu

Google Stadia : Microsoft pointe un manque de contenu

Par Gianni Molinaro - publié le - mis à jour le
Image

Les réactions au Google Stadia sont pour le moins contrastées. Du côté de l'industrie, certaines voix sont encore très dubitatives concernant le service de jeu en illimité du géant de la Silicon Valley.


À voir aussi : SONDAGE. Que pensez-vous de Google STADIA ?


C'est au tour de Mike Nichols, directeur marketing de la division Xbox, de démonter la percée de Google dans notre divertissement préféré. Dans une interview accordée à The Telegraph, il déclare :

Les compétiteurs qui émergent, comme Google, ont une infrastructure Cloud, une communauté grâce à YouTube, mais ils n'ont pas le contenu.

Et on peut dire que de ce côté, Microsoft s'en sort raisonnablement bien (et les nombreux rachats de studios récemment effectués devraient contribuer à améliorer la situation de Microsoft à ce niveau).

Cela étant dit, il convient de rappeler que, pour le moment, ce n'est que la promesse de Stadia qui a été présentée. Certes, les jeux n'étaient pas légion lors de la grande annonce. Mais on peut imaginer que les différents partenariats noués, comme avec Ubisoft et Bethesda, ainsi que l'ouverture de son propre studio, laisseront la possibilité de voir davantage de jeux, voire d'exclusivités, à la prochaine présentation et, au final, au lancement du service. 

Histoire d'enfoncer le clou, et malgré l'arrivée prochaine de Microsoft dans le monde du cloud gaming grand public, Mike Nichols affirme de toute façon que la meilleure expérience de jeu restera sur consoles dédiées ou sur PC en local :

Le besoin de détenir l'appareil (sur lequel jouer) disparaîtra peut-être avec le temps, mais vous continuerez d'obtenir la meilleure expérience de jeu lorsque la puissance de calcul est à votre disposition en local. 

Google ayant appuyé sur son intention de ne jamais sortir de console, Microsoft voit donc la console et le PC "traditionnels" comme un moyen de montrer la supériorité de son offre à celle de Google.

La rédaction vous recommande

18 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (18)