>
>
Overwatch League : Paris Eternal perd ses matchs, la Chine remonte, résumé de la semaine 4

Overwatch League : Paris Eternal perd ses matchs, la Chine remonte, résumé de la semaine 4

Par Eva Martinello - publié le
Image

La semaine dernière s'est déroulée la quatrième semaine de matchs en étape 1 de la saison de l'Overwatch League. L'étau se resserre pour obtenir sa place en playoffs et Paris Eternal n'a plus que peu de chances d'y parvenir. Résumé de cette semaine 4.


À voir aussi : Overwatch League : Seoul Dynasty recrute deux nouveaux joueurs 


Cette semaine 4 a été compliquée pour Paris Eternal. L'équipe européenne a lancé sa semaine en s'opposant à l'une des meilleures équipes de la ligue : Vancouver Titans, alors que son dernier match avait été également compliqué (0-4 contre Atlanta Reign). 

Sans surprises, l'équipe composée des sud-coréens de RunAway n'a fait qu'une bouchée de Paris et a remporté le match sur le score de 4-0. C'est pendant ce match que le DPS russe ShaDowBurn a également pu jouer sur scène pour la première fois depuis la saison, en remplaçant le français SoOn, mais ce changement n'aura pas impacté le résultat du match.

Les joueurs de Paris Eternal étaient plus confiants en entrant sur scène pour jouer contre San Francisco Shock, qui était au score mitigé de 3-3 dans ce début de saison. Mais dans le premier affrontement sur Nepal, c'est SFS qui a pris l'ascendant sur le match. L'équipe américaine a ensuite remporté les 2 autres cartes, en remportant le match 3-0, puis Paris Eternal lui a tenue tête sur Dorado avec un full hold, en ramenant le score à 3-1. Ce résultat est tout de même décevant pour l'équipe européenne, qui voit ses chances d'accéder aux playoffs grandement réduites.

D'un autre côté, ce sont les équipes chinoises qui ont créé la surprise cette semaine. Non pas du côté de Hangzhou Spark, qui a offert la place des playoffs à Toronto Defiant en perdant son match 3-0, mais les trois autres. 

En effet, l'équipe au record de défaites en saison inaugurale montre un autre visage cette saison et a encore prouvé qu'elle avait désormais le potentiel pour faire de bonnes performances. Elle a battu les champions en titre : London Spitfire, dans un match très serré qui s'est terminé sur un 3-2 de leur part. Sur la dernière carte, Ilios, nous avons pu voir des compositions surprenantes : les deux équipes ont abandonné la GOATS (3 tanks 3 supports) pour jouer Ange, Fatale, Hanzo ou encore Tracer... si Shanghai Dragons a marqué les esprits avec cette victoire, cela ne leur a pas permis de se qualifier aux playoffs.

La seconde équipe chinoise à avoir créé le spectacle est Chengdu Hunters, déjà connue pour ses compositions... très originales, au lieu de jouer une GOATS comme les autres équipes (ce qui ne leur avait que peu réussis jusqu'à présent). Son match semblait clairement couru d'avance, puisqu'il l'opposait aux imbattables Vancouver Titans. Dans un match très serré, l'équipe chinoise a montré plusieurs stratégies surprenantes contre Vancouver Titans. Le match est allé jusqu'à une égalité 2-2, mais c'est finalement la favorite qui s'est imposée : Vancouver. Malgré cette victoire et l'absence de qualification en playoffs, Chengdu Hunters a su montrer qu'elle était une équipe à ne pas sous-estimer.

Le prochain (et dernier) match de Paris Eternal l'opposera aux derniers du classement : Washington Justice, le 16 mars.

La rédaction vous recommande

1 commentaire
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (1)