>
>
Nintendo : Reggie Fils-Aimé sur le départ

Nintendo : Reggie Fils-Aimé sur le départ

Par Gianni Molinaro - publié le
Image

Aujourd'hui 21 février 2019, Nintendo a fait savoir que le président de Nintendo of America allait prendre sa retraite très prochainement. Le nom de son successeur a été révélé immédiatement.


À voir aussi : Nintendo Switch : Monster Boy et le Royaume Maudit tease une démo


Après plus de 15 ans passés chez Nintendo of America, Reginald "Reggie" Fils-Aimé va quitter la société dont il est le président depuis 2006, le 15 avril prochain.

C'est Doug Bowser, vice-président senior des ventes et du marketing la branche américaine de Nintendo, arrivé en 2015, qui lui succédera officiellement après une période de transition voulue paisible par le PDG Shuntaro Furukawa.

Âgé de 57 ans, Fils-Aimé aura débuté sa carrière Nintendo avec la GameCube et la Game Boy Advance. Il tire sa révérence alors que la Nintendo Switch est au sommet, avec un catalogue solide.

L'ancien directeur du marketing de Pizza Hut et futur retraité a évidemment eu quelques mots :

Nintendo détient une part de mon coeur pour toujours. C'est une part remplie de gratitude - pour les personnes incroyablement talentueuses avec lesquelles j'ai travaillé, pour l'opportunité d'avoir représenté une marque aussi merveilleuse et, plus que tout, pour m'être senti comme un membre de la plus positive et durable communauté de joueurs dans le monde. Je pars en bonne santé et de bonne humeur et ce n'est pas vraiment un game over pour moi. C'est plutôt un level up pour passer davantage de temps avec ma femme, ma famille et mes amis.

Voilà qui laissera un grand vide pour les habitués de la marque dont le colosse américain était une figure reconnue et appréciée. Et une véritable usine à memes.

Ah, flash spécial : au moment où nous écrivons ces lignes, voilà que le compte Twitter de Nintendo of America a posté un message d'adieu filmé de celui qui venait pour prendre des noms et botter des culs : 

C'est qu'il cherche à nous tirer une larme. C'est pas sympa.

Allez, comme dirait quelqu'un que les français connaissent bien : "Salut, mon pote !". Bon, sinon, remplacé par Bowser, il va falloir en parler, à un moment.

La rédaction vous recommande

28 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (28)