>
>
Catherine Full Body : Une nouvelle fin jugée transphobe... un peu trop vite ?

Catherine Full Body : Une nouvelle fin jugée transphobe... un peu trop vite ?

Par Gianni Molinaro - publié le
Image

Il est sorti au Japon ce 14 février, jour de la Saint-Valentin. Et alors que tout ne devrait être qu'amour pour Catherine : Full Body, les réseaux sociaux et Internet de manière générale ont commencé à réagir très vivement aux éléments liés à un des nouveaux dénouements. SPOILERS


À voir aussi : Catherine Full Body annonce sa date de sortie occidentale et sa collector sexy


JE RÉPÈTE : SPOILERS. Vous êtes prévenus.

Il n'aura pas fallu très longtemps pour que les joueurs nippons se fassent la nouvelle version de Catherine en long, en large, et en travers. Le puzzle-game d'Atlus version 2019 a bien des surprises en réserve mais l'une d'elles semble poser un problème vis-à-vis de la communauté LGBTQ.

Des éléments concernant une fin inédite par rapport au jeu original ont commencé à émerger ce samedi 16 février 2019 sur Internet, sur le forum Resetera.

Il est nécessaire de connaître un peu Catherine pour comprendre. Dans l'aventure sentimentale du héros Vincent Brooks, nous sommes amenés à fréquenter un bar appelé le Stray Sheep. La serveuse est une ravissante jeune femme aux cheveux rouges répondant au nom d'Erica Anderson. Tobias, un des amis du protagoniste, a le béguin pour elle. On apprend au cours du jeu qu'Erica est née Eric. Le personnage est trans - ce qui ne gênera en aucun cas Toby.

La nouvelle séquence de fin révélée voit Catherine renvoyer Vincent dans le passé avec pour objectif de donner une meilleure vie à tout le monde. Le souci ? Tobias y rencontre Eric, et non Erica, bien plus tôt, au lycée. Plusieurs années plus tard, au mariage de Catherine et Vincent, il n'y a pas eu de transition - processus de changement de genre. Eric est resté un homme - confirmé par les crédits. Améliorer sa vie signifie qu'il ne change pas ?

Les conclusions dressées par de nombreux internautes après cette fuite sont sans appel : ce mauvais traitement réservé à Erica relève de la transphobie. En quelques heures, les appels au boycott succèdent aux captures d'écrans montrant une annulation de précommande et aux insultes adressées à Atlus et Katsura Hashino, réalisateur de Catherine.

Certaines personnes plus médiatiques ayant connaissance de cette info réagissent assez radicalement, comme Tara Voelker, Program Manager de Mixer et à la tête de la Communauté Gaming & Disabilty de Xbox 

Je ne streamerai ni ne soutiendrai plus Catherine : Full Body.

Mais tout le monde, sur un sujet il est vrai très sensible, n'est-il pas allé un peu trop vite en besogne ?

Interprétation express

Les informations d'origine et la traduction du japonais ne sont peut-être pas d'une grande précision. Un anonyme a fait passer la retranscription complète de la nouvelle fin à comicbook.com.

Ceci permet de recontextualiser et d'apprendre que, dans cette conclusion, Catherine n'améliore que sa vie et celle de Vincent. Elle n'a donc pas cherché à améliorer celle d'Eric en annulant sa transition. Et si celui-ci demeure un garçon dans cet univers alternatif, il va tout de même suggérer qu'il songe bien à changer de sexe, et donc que tout n'est qu'une question de timing...

Compliqué, n'est-ce pas ? Avant de hurler au loup, on attendra de jouer dans une langue que l'on maîtrise et avec les yeux bien ouverts. Chez nous, Catherine : Full Body est attendu pour le 3 septembre prochain sur PS4.

La rédaction vous recommande

27 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (27)