>
>
Micromania parle de l'annonce de GameStop et fait le point sur son activité en France

Micromania parle de l'annonce de GameStop et fait le point sur son activité en France

Par Romain Mahut - publié le
Image

Il y a quelques jours, le groupe américain GameStop a annoncé avoir mis un terme à sa recherche d'un repreneur faute de candidat sérieux. Ce choix, qui n'a pas été perçu comme un signe particulièrement encourageant en Amérique du nord, a fait du bruit jusqu'en France où le groupe détient la chaîne Micromania-Zing. Ce qui a poussé la direction du groupe français à réagir publiquement. 


À lire aussi : Selon GameStop (Micromania), les jeux physiques ne disparaîtront jamais


L'annonce faite par GameStop (5.800 magasins situés dans 14 pays à travers le monde) de sa décision d'arrêter de chercher un repreneur s'est rapidement transformée en France en des tweets et articles déclarant que la chaîne de magasins Micromania pourrait tout simplement fermer ses portes.

Afin de ne pas laisser planer le doute ou la confusion, et éventuellement rassurer ses salariés et partenaires, Micromania-Zing a publié un communiqué de presse dans lequel Laurent Bouchard, le directeur général de Micromania-Zing, revient sur sa stratégie à l'horizon 2020 :

Aujourd'hui, nous réaffirmons notre intention de poursuivre activement le plan d'action à 5 ans 'Pop Culture' lancé en 2017, qui implique de fusionner les mondes du jeu vidéo et de la Pop Culture dans l'ensemble de nos 420 magasins d'ici 2022. L'annonce de GameStop, notre actionnaire, n'a pas d'incidence sur ce projet, ni sur la poursuite des activités de nos magasins Micromania-Zing, ni sur nos clients. Nous avons toujours été une entreprise rentable, concentrée sur l'investissement dans notre activité principale de jeux vidéo et de produits dérivés, et sur l'expérience de nos clients dans nos magasins et sur tous nos supports digitaux.

La filiale française du géant américain rappelle également son intention de mettre l'accent sur les produits dérivés et la vente de produits dématérialisés en magasin (comme des codes de téléchargement). Si Micromania-Zing parle la transformation en cours de ses points de vente, la fermeture potentielle de certains d'entre eux n'est en revanche pas évoquée. 

La rédaction vous recommande

9 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (9)