>
>
Civilization VI Gathering Storm, nos impressions sur cette deuxième extension prometteuse

Civilization VI Gathering Storm, nos impressions sur cette deuxième extension prometteuse

Par Camille Allard - publié le

Civilization VI va s'enrichir de sa deuxième extension baptisée Gathering Storm. Comme toujours c'est l'occasion pour Firaxis d'inclure de nouvelles mécaniques et de nouvelles civilisations. Voici un petit tour de table pour savoir à quoi s'attendre.

Comme son nom l'indique, Gathering Storm se concentre avant tout sur une nouvelle mécanique de taille : les catastrophes naturelles. Cela a pour effet d'apporter une bonne dose d'adrénaline pendant plusieurs tours tout en garantissant une scission nette et précise dans notre manière de jouer. Agissant presque comme un temps mort en cas de guerre, tout en apportant sur le long terme des effets bénéfiques, on se demande presque pourquoi ceci n'est pas apparu plus tôt dans la saga.

Le jour d'après

Globalement une catastrophe (volcanique par exemple) aura pour conséquence de détruire les cases aux alentours, nous forçant à aménager de manière adroite nos territoires. Mais attention, cela peut aussi avoir des effets bénéfiques sur nos territoires puisqu'une crue de rivière pourra par exemple rendre vos terres plus fertiles sur le long terme. Il n'est donc pas forcément très tactique d'essayer d'échapper à toute possibilité de catastrophe. 

L'intelligence du gameplay va plus loin en liant tout ceci à un système de politique environnementale. L'écologie prend donc une place fondamentale puisque faire augmenter le niveau de CO² pourra accroître le risque de catastrophes naturelles. Notre impact pourra avoir une double influence : sur la diplomatie avec les autres civilisations et d'un point de vue topographique. Puisque la montée des eaux pourra submerger certaines terres et rétrécir notre terrain de jeu.

Des mécaniques intéressantes

Le système de pollution va de paire avec les changements liés aux ressources puisque désormais la plupart des bâtiments fonctionnent en consommant les dites ressources (et c'est d'ailleurs ce qui provoque la montée de la pollution sur le long terme). On devra donc jongler entre production économique et nécessité de sauvegarder la nature, un vrai plaisir qui change les habitudes de jeu et qui permettra d'offrir d'autres perspectives sur le long terme que le traditionnel duo guerre/diplomatie.

ON L'ATTEND... AVEC IMPATIENCE !
Cette deuxième extension s'intéresse à des notions très intéressantes trop peu exploitées dans la saga jusqu'alors. Les catastrophes naturelles et plus largement l'impact de notre industrie sur l'environnement permet d'apporter un vent de fraîcheur (si je puis dire) des plus agréables sur le célèbre 4X. Un vrai bonheur. Reste à voir ce que le contenu dans son intégralité nous réservera à sa sortie le 14 février 2019.

Galerie photo Civilization VI : Gathering Storm - 3 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande